Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 140

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Le Colon

I. Définition :


Le colon est le segment du tube digestif compris entre l’intestin grêle et le rectum, on distingue 3 parties : colon droit, gauche et transverse, mais les mentions modernes anatomiques et physiologiques ne distinguent que 2 paries : colon droit et colon gauche.





II. Le colon droit :

C’est la partie du colon vascularisé par l’artère mésentérique supérieure (AMS).
Il est constitué par : le Caecum, l’appendis, le colon ascendant, l’angle colique droit et les 2/3 du colon transverse.


1. Le caecum et l’appendis :

C’est un cul de sac de 6cm de haut sur 6cm de large placé a l’origine de la première portion du colon, il est situé normalement dans la fosse iliaque droite, il présente sur sa face interne l’appendice ; qui est un tube flexueux vermiculaire, cylindrique et de largeur variable de 8cm et peut dépasser les 15cm, il a un 1er segment horizontal et un 2emme segment vertical.

Le Caecum présente 3 bandelettes musculaires longitudinales : une bandelette antérieure, une postéro interne, et une postéro externe, ces 3 bandelettes convergent au point d’implantation de l’appendice.


2. Le colon ascendant :

Il fait suite au caecum il est accolé, de longueur de 8cm à 15cm, il présente a sa limite inférieure et sa face interne l’ébauchement de l’iléon, il se coude sous le foie pour former l’angle colique droit ou angle hépatique.


3. L’angle colique droit :

Il unit le colon ascendant et le colon transverse, c’est angle aigue (très aigue), il est fixé par le ligament phrénico-colique droit qui l’unit au diaphragme, et le ligament Cystico-duodéno-colique.


4. Le 2/3 du transverse :

Il est mobile dans sa grande partie, il forme une anse concave en arrière amarrée par son mésocolon transverse à la paroi abdominale et mesure 25cm a 52 cm de long, sa limite avec la partie appartenant au colon gauche est imprécise, car les 2 territoires vasculaires qui les définissent sont anastomosés et forment l’Arcade de RIOLAN.


5. Configuration externe :

Le colon droit présente 3 bandelettes longitudinales, qui définissent 3 rangés de bosselure.
Au niveau du colon ascendant les bandelettes sont : antérieur, postéro-externe, et postéro-interne.
Au niveau du colon transverse : postéro-inférieur, antérieur et postéro-supérieur.


II. Le colon gauche :

C’est la partie du colon vascularisée par l’artère mésentérique inférieure, il est formé par le 1/3 gauche du colon transverse, l’angle colique gauche et le colon ascendant ; qui est constitué par une partie lombaire, iliaque, pelvienne et l’anse sigmoïde.


1. Le 1/3 gauche du colon transverse :

Il est mobile maintenu par le ligament mesocolique transverse.


2. L’angle colique gauche (splénique):

Il unit le colon transverse au colon ascendant c’est un angle très aigue, il est amaré par le ligament phrénico-colique gauche.


3. Le colon descendant :

Il est entièrement accolé par le fascia de TOLDT gauche, il descend verticalement, sa portion lombaire mesure 12cm, sa partie iliaque mesure 6cm à 15cm.


4. Le colon pelvien (sigmoïde) :

Il fait suite au colon iliaque au niveau de détroit supérieur et se termine en regard a la face antérieur de la 3emme vertèbre sacrée ou il se continu avec le rectum.
C’est un segment mobile, flottant rattaché à la paroi abdominale par les mesocolon sigmoïdes, ces dimensions sont variables, On peut retrouver un sigmoïde court de 5 à 15cm et se retrouve dans l’os iliaque gauche.

Un sigmoïde moyen de 40cm, ou un sigmoïde long de 60 à 80cm il est abdomino-pelvien.


5. La configuration externe du colon gauche :

Les bandelettes musculaires deviennent :
Au niveau du colon descendant : postéro-externe, postero-interne, antérieur.
Au niveau du colon pelvien on retrouve que 2 bandelettes : antérieure et postérieure.


II. Vascularisation du colon :

1. Vascularisation du colon droit :
A. les artères :


Ce sont toutes des collatérales droites de l’artère mésentérique supérieure.


A1. L’Artère colique supérieur droite :

Elle naît de la face antérieure de l’artère mésentérique supérieure et se divise en deux branches :
Droite : pour l’angle droit qui s’anastomose avec la branche ascendante de la colique inférieure droite.

Gauche : Pour le transverse qui s’anastomose dabs le mesocolon transverse avec la branche droite de l’artère colique supérieure gauche pour former l’arcade de RIOLAND.


A2. L’Artère colique inférieure droite : (Artère ilio-bicaeco-colo-appendiculaire)

Naît de l’artère mésentérique supérieure, longe le segment inférieur de la racine du mésentère puis se termine en 4 branches : Colique (colique ascendante) : qui s’anastomose avec la branche droite de la colique supérieure droite.

2 branches caecales postérieure et antérieure : La branche appendiculaire, La branche iliale récurrente : qui s’anastomose avec la branche droite dee l’artère mésentérique supérieure.


A3. L’Artère du colon ascendant :

B. les veines :

Il existe une veine par artère et sont toutes tributaires du système porte.


C. L’innervation :

Sont satellite des artères et viennent du plexus solaire.


D. Les lymphatiques :

D1. Le groupe périphérique :


Constitué par les ganglions épi coliques situé sur la paroi colique.
Et les ganglions para coliques situés le long de l’arcade bordante.


D2. Le groupe intermédiaire :

Constitue le 3emme relais, situé le long des artères coliques.

D3. Le groupe principal :

Situé à l’origine de l’artère mésentérique supérieure, ces courants lymphatiques drainent ensuite vers les ganglions pré et latéro aortiques et puis vers le canal thoracique et enfin au système cave supérieur.




2. Vascularisation du colon droit :

A. les artères :

Elles sont toutes des collatérales de l’artère mésentérique inférieure qui naît de la face antérieure de l’aorte au niveau de L3-L4 et se termine au niveau de l’extrémité supérieure du rectum en 2 artères héomrroidales supérieures.


A1. L’Artère colique supérieure gauche :

Elle naît de l’artère mésentérique inférieure et se dirige a gauche puis se divise en deux branches :
Branche gauche descendante : qui s’anastomose avec la branche ascendante de la 1ère artère sigmoïdienne

Branche droite : dirige le colon transverse et s’anastomose dans le mesocolon transverse avec la branche gauche de l’artère colique supérieure droite, pour former ainsi l’arcade de RIOLAND


A2. L’Artère colique inférieure gauche : (Tronc des sigmoides)

Naît de l’artère mésentérique inférieure et se divise en ses branches terminales en nombre variable de 2 à 6 mais le plus ouvent au nombre de 3 : artère sigmoïdienne supérieure, moyenne et inférieure.


A2. L’Artère du colon descendant :

Elle est inconstante, quand elle existe elle renforce l’arcade para colique à sa partie moyenne.
Ses artères forment le long du colon une arcade bordante qui s’anastomosent en bas avec l’artère hémorroidale supérieure, cette anastomose est appelée sigmoïde IMA


B. les veines :

Il existe une veine par artère, elles sont toutes tributaires du système porte.


C. les lymphatiques :

Le groupe périphérique : épi colique et para colique.
Le groupe intermédiaire : le long des artères coliques
Le groupe principale : formé de deux groupes : un supérieur (à l’origine de cette artère) et un inférieur (de l’origine de cette artère jusqu'à l’origine de la mésentérique inférieure.
Le groupe central : a l’origine de l’artère mésentérique supérieure.
Ces courants lymphatiques se drainent ensuite vers les ganglions pré et latéro aortique et dans le canal thoracique.


D. l’innervation :

Dépendent du plexus mésentérique inférieure et suivent les artères.

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
#1 | boussafsafb le février 05 2012 09:29:36
Sans l'étude du péritoine définitif, il n'est pas possible d'étudier un organe de la cavité abdomino-pelvienne!
Etudier d'abord l'embryologie et l'organogenèse du tube digestif et du péritoine pour pouvoir voir plus clair les choses!
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Stupéfiant ! Stupéfiant ! 0% [Pas d'évalutation]
Très bon Très bon 0% [Pas d'évalutation]
Bon Bon 0% [Pas d'évalutation]
Moyen Moyen 100% [1 Evaluation]
Mauvais Mauvais 0% [Pas d'évalutation]
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png