Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
spina bifida
spina bifida
Pédiatrie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 165

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Voir le Sujet
MedeSpace.Net :: Forums des discussions diagnostiques :: Stop Tabac
 Imprimer le sujet
Arrêter de fumer : Les Méthodes..
La Pharmacienne
#1 Imprimer le message
Publié le 03-01-2009 15:42
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Bonjour,

J'ouvre cette discussion sur les différentes méthodes possibles pour arrêter de fumer, je commence par ces quelques méthodes, j'espère que vous serez nombreux a participer dans cette discussion très importante.. et à partager votre précieuses méthodes..

Bien à vous.


Edit: ajout.
Edité par La Pharmacienne le 03-01-2009 15:44
 
La Pharmacienne
#2 Imprimer le message
Publié le 03-01-2009 15:48
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Alors les fumeurs..

Ça y est, c’est décidé, vous arrêtez de fumer ? Oui, mais avec quelle méthode ? Champix®, Zyban®, médecines douces, cigarettes sans tabac, psychothérapies ou substituts nicotiniques, quel sont les plus efficaces...
 
La Pharmacienne
#3 Imprimer le message
Publié le 03-01-2009 16:58
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Bonjour,

Le Champix® (varénicline)

www.medisite.fr/medisite/IMG/jpg/Cigarette2_135x240-2.jpg


En vente depuis février 2007, Champix® bloque les récepteurs nicotiniques au niveau du cerveau. Prescrit au moins 12 semaines, il convient aux fumeurs dépendants à la nicotine.

Ses plus : ses résultats sont prouvés et il implique un suivi médical, donc un soutien facteur de réussite. D’après les études, le Champix® est plus efficace que le Zyban® à court terme précise le Dr Scemama, médecin à l’HAS.

Ses moins : il peut induire des nausées (28,6 % des cas), maux de tête, cauchemars et fatigue. Il ne doit pas être associé à des patchs (risques d’augmentation des effets secondaires et de chute de tension).
 
hammar
#4 Imprimer le message
Publié le 03-01-2009 17:39
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 2237
Inscription : 01.09.08

merci chaima pour ce topic
7 raisons pour lesquelles vous devez quitter fumer en ce moment
Raison numéro un:
Vous semblerez plus jeune. Les gens qui fument le sembler plus ancien que ceux qui ne font pas
Raison numéro deux:
vous serez plus sain.Le tabagisme favorise la maladie.EX:La probabilité pour attraper le cancer de poumon est 20 fois plus grande pour un fumeur lourd comparé aux non-fumeurs.
Raison numéro trois:
vous épargnerez l'argent.Le tabagisme est une habitude chère,Si vous investissez le même montant dans un compte d'économie, vous pourriez partir en vacances fantastiques, chaque année de l'argent que vous avez épargné.
Raison numéro quatre :
Beaucoup de personnes utilisent des cigarettes en tant que des moyens de détendre et traiter la pression. La plupart des personnes qui cessent de fumer, apprennent comment traiter l'effort d'autres voies.
raison numéro cinq :
La mauvaise odeur 'odeur des cigarettes est leur de cheveux, de tissus, de peau et de souffle odeur apparente, et comme des cigarettes. Quand vous quittez le tabagisme, l'odeur commence à s'affaiblir, jusqu'à ce que si est complètement allé. Même vous pouvez vouloir l'odeur mieux
La raison le numéro six:
vous plus socialement serez reçu,ous interdisent de fumer dans leur zone. Le tabagisme n'est également pas acceptable par beaucoup de personnes. Si vous le donnez vers le haut, vous serez plus accueilli immédiatement, presque partout.
Raison numéro sept :
vous gagnerez la commande votre propre vie, et la santé. Peut-être l'accomplissement le plus important est de prendre la commande sur votre santé.
Edité par hammar le 03-01-2009 17:43

Chi-dentiste
 
La Pharmacienne
#5 Imprimer le message
Publié le 03-01-2009 18:11
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Bonsoir,

Je vous en prie mon amie..

Connais-tu d'autres méthodes pour arrêter de fumer ?

Bien à vous.
 
Administrateur
#6 Imprimer le message
Publié le 03-01-2009 21:51
Avatar du Membre

Administrateur du portail


Messages : 2963
Inscription : 01.01.08

Bonsoir:

Merci Chaima pour ce topic dont on attend la participation de tous nos MedeSpaciens.

Bien à vous.
Il ne faut pas être triste
 
http://www.znsoft.fr
osiris
#7 Imprimer le message
Publié le 03-01-2009 22:30
Avatar du Membre

MedeSpacien fidèle


Messages : 263
Inscription : 19.04.08

la premiere methode est avoir la volente c'est le secret
www.medespace.fr/images/avatars/bugenlibertzv6wg8kb2[162].gif
 
La Pharmacienne
#8 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 11:47
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Bonjour,

Je vous en prie big boss.

Pour les autres méthodes y'on a aussi:

Le Zyban® (bupropion)

www.medisite.fr/medisite/IMG/jpg/Cigarette3_240x180.jpg


C’est un antidépresseur dont on connaît mal les mécanismes d’action. Il s’adresse surtout aux fumeurs dépendants à la nicotine.

Ses plus : son efficacité est démontrée. Vendu sur prescription, il implique un soutien médical facteur de réussite. Il serait plus efficace que les substituts nicotiniques.

Ses moins :
il est proscrit en cas d’antécédents de troubles convulsifs ou dépressifs, d’insuffisance hépatique sévère, de certains diabètes, ou sous IMAO (inhibiteur de la monoamine-oxydase). Il entraîne des insomnies, des vertiges, céphalées et problèmes cardio-vasculaires.
 
La Pharmacienne
#9 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 11:51
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Les substituts nicotiniques

www.medisite.fr/medisite/IMG/jpg/Cigarette4_240x180.jpg

Comme ils apportent de la nicotine, ils conviennent surtout à ceux qui y sont accros.

Leurs plus : les gommes, inhalateurs et comprimés remplacent le geste. Les patchs sont simples d’utilisation. Leur efficacité a été démontrée… même si, selon l’HAS, le taux de rechute reste de 30 %, 1 an après le sevrage !

Leurs moins : les substituts nicotiniques n’ont aucun effet sur la dépendance psychologique et peuvent donner des maux de tête. Les patchs peuvent induire des irritations et les gommes ou comprimés, des brûlures gastriques. Les inhalateurs suscitent parfois des irritations
 
La Pharmacienne
#10 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 11:53
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Les thérapies cognitives et comportementales (TCC)

Ce sont des psychothérapies. Leur but : changer les réflexes. Elles peuvent suffire en cas de dépendance psychologique… mais mieux vaut prévoir un complément médicamenteux, si l’on est physiquement accro !

Leurs plus : sans ajout pharmacologique, elles n’ont ni contre-indication, ni effets secondaires. Leurs effets sont prouvés. Selon l’Afssaps, il s’agit de moyens efficaces d’aide à l’arrêt et de prévention de la rechute.

Leur moins : peu de praticiens psychothérapeutes sont formés à ces techniques, souvent longues (plusieurs mois).
 
La Pharmacienne
#11 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:01
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Les cigarettes sans tabac

Elles ne contiennent pas de tabac, mais des plantes...

Leurs "plus" : certains fabricants assurent qu’elles permettent de pallier le manque comportemental tout en sevrant l’organisme de la nicotine.

Leurs moins : elles sont interdites à la vente en pharmacie depuis novembre 2006 et sont très vivement déconseillées par les tabacologues et l’HAS. D’abord parce qu’elles renferment tout de même du goudron. Ensuite, parce que le fumeur en manque de nicotine inhale la fumée plus intensément.
 
La Pharmacienne
#12 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:08
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

L’acupuncture

En Chine, elle est utilisée pour sevrer les opiomanes. L’acupuncture agirait par la stimulation de points énergétiques. En vogue dans les années 80, elle revient avec la méthode Chiapi. Elle est surtout intéressante pour les fumeurs peu dépendants à la nicotine.

Ses plus : pratiquée par un médecin, elle aurait peu d’effets secondaires et les séances apportent un soutien psychologique.

Ses moins : les praticiens expérimentés sont rares et pour l’HAS, les études manquent : aucune efficacité n’a pu être démontrée.
 
La Pharmacienne
#13 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:14
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

La phytothérapie

www.medisite.fr/medisite/IMG/jpg/Cigarette9_135x240.jpg

La phytothérapie faciliterait le sevrage tabagique. "Je donne des plantes, comme la valériane, qui dégoûtent du tabac et des variétés anxiolytiques (aubépine, mélisse…) ou détoxifiantes…", explique Bérengère Arnal, médecin phytothérapeute. La thérapeutique s’adresse surtout aux fumeurs non dépendants à la nicotine.

Ses plus :
les risques d’effets secondaires seraient moins fréquents qu’avec les molécules chimiques. Toutefois, voyez un médecin qui vous assurera par ailleurs un soutien régulier.

Ses moins : l’HAS ne reconnaît pas son efficacité. C’est encore une médecine empirique.


Ps: je vais revenir sur ces plantes dans la partie de la phytothérapie.
 
La Pharmacienne
#14 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:17
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

L’homéopathie

Certains homéopathes conseillent des formules décontractantes (Nux Vomica, Gelsemium Sempervirens…). On peut aussi faire préparer une dilution à base de cigarette, à avaler avant chaque "grosse envie". Elle peut convenir aux personnes non accros à la nicotine et convaincues de l’efficacité de cette thérapeutique.

Ses plus : elle n’a ni effet secondaire, ni interaction. Comme toute prise de substance, même placebo, elle apporte un soutien dans la démarche de sevrage.

Ses moins : de l’aveu même de certains homéopathes, aucune étude ne permet d’établir l’efficacité de ces traitements.
 
La Pharmacienne
#15 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:35
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Bonjour,

Prendre la décision d’arrêter de fumer est la première étape pour devenir un non-fumeur.

Comme a dit Osiris, la volonté est la base de toute réussite.. Vous pouvez renforcer votre volonté d’arrêter en analysant votre dépendance au tabac et en vous préparant au premier jour d’arrêt de la cigarette.

Vous serez ainsi plus à même de contrôler les sensations de manque, surtout lors des situations de stress, et ainsi vous aurez de meilleures chances d’arrêter la cigarette pour de bon.

Bien à vous.
 
La Pharmacienne
#16 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:36
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

La nicotine contenue dans la fumée de tabac crée une dépendance.

En arrêtant de fumer, le manque de nicotine peut entraîner des symptômes désagréables : besoin urgent de fumer, irritabilité, déprime, difficultés de concentration, anxiété, troubles du sommeil, etc.

Les substituts nicotiniques, comme NiQuitin, apportent la nicotine dont vous avez besoin. En diminuant ensuite par étapes cet apport en nicotine, ils vous permettent de vous désaccoutumer et ainsi devenir des non-fumeurs.

En réduisant la présence et l'intensité des symptômes de manque, NiQuitin vous permet de vous concentrer plus sereinement sur l'arrêt des cigarettes “ plaisir ” (entre amis, etc.) ou “réflexes ” (avec un café, etc.).


Source NiQuitin
Edité par La Pharmacienne le 04-01-2009 12:39
 
La Pharmacienne
#17 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:50
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Patchs anti tabac


Zero Nicotine: Patch sans nicotine.

Basée sur un mélange de plantes, Zero Nicotine est une formule saine qui ne crée aucune dépendance. Elle procure aux récepteurs neuronaux de votre cerveau les mêmes sensations que la nicotine. A la différence que vous ne ressentirez pas le phénomème de manque, habituel durant le sevrage tabagique. Alors que les chewing-gums et les patchs de nicotines ne font que nourrir vos neurones avec de la nicotine et vous empèchent de vous détacher de votre dépendance et d’arrêter de fumer définitivement.

Vous savez certainement que le fait de fumer une cigarette est néfaste pour votre santé et que vous augmentez ainsi les risques d'infarctus, de cancer... A chaque bouffée de cigarette vous introduisez non seulement de la nicotine dans votre corps mais également des milliers d’éléments toxiques et cancérigènes. Certaines de ces substances sont capables de tuer un insecte par simple contact.


Les patchs Zero Nicotine combattent les 3 facteurs majeurs qui vous empêchent de cesser de fumer malgré les efforts que vous fournissez. Ces facteurs sont :

--------La dépendance à la nicotine
--------Les symptômes de sevrage
--------L’intoxication par la nicotine

La composition à base de plantes des patchs Zero Nicotine contient des ingrédients qui agissent comme des substituts naturels à la nicotine. De ce fait, il devient possible d’apaiser la demande de votre corps en nicotine sans pour autant entraîner des effets indésirables. Comme c’est le cas pour les patchs contenants cette substance.

Ses ingrédients naturels vont vous permettre de fumer de moins en moins de cigarettes. Ce processus graduel vous aidera à abandonner définitivement la cigarette, sans ressentir les symptômes de sevrage habituels. Et ce, avec le moins d’efforts possible.
 
La Pharmacienne
#18 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:53
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Le Patch Type "F" convient parfaitement pour limiter les crêtes de fringales provoquées lors du sevrage tabagique dues à la sensation de manque.

Le Patch Relax permet d'atténuer l'excitation provoquée lors de la phase de désaccoutumance aux toxines du tabac, surtout après le manger.

Ces deux patchs se combinent parfaitement pour une parfaite action de l'arret du tabac.
 
La Pharmacienne
#19 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 12:56
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Les patchs et timbres permettent de réduire l'effet de manque en diffusant de la nicotine dans l'organisme.

Il existe plusieurs types de patchs et timbres à porter pendant 16 ou 24 heures, et à des doses différentes selon le degré de dépendance.

Au fur et à mesure du temps qui passe les patchs délivreront de moins en moins de nicotine à l'organisme, on passera de 21mg à 5mg par jour en 2 mois pour les fumeurs les plus rapides et 6 mois pour les plus lents.

Les patchs peuvent être utilisés sans prescription médicale et sont très faciles à utiliser. On peut également utiliser les patchs et timbres en compléments des gommes à mâcher et des pastilles à sucer.
 
La Pharmacienne
#20 Imprimer le message
Publié le 04-01-2009 13:00
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Les gommes à mâcher ou les chewing-gums

Les gommes à mâcher ou les chewing-gums permettent de réduire l'effet de manque en diffusant de la nicotine dans l'organisme.

Ces gommes ou chewing-gums sont dosés à 2 ou 4mg de nicotine, les 4mg étant pour les fumeurs très dépendants, les 2mg pour les moins dépendants.

L'avantage majeur est que c'est un traitement très simple pour arrêter de fumer, non contraignant. Cette méthode pour cesser de fumer demande entre 10 et 15 semaines selon les fumeurs.

Attention toutefois à ne pas abuser des gommes à mâcher ou des chewing-gums, car ils peuvent provoquer des brulures (d'estomac ou pharyngées) et peuvent rendre le sujet dépendant.
 
Aller vers le forum :
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png