Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 263

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Un traitement révolutionnaire contre les hémangiomes
Actualités médicales
Des médecins français ont mis au point un traitement basé sur des bêtabloquants qui révolutionne la prise en charge des hémangiomes de l'enfant.

Certains bébés naissent avec une volumineuse poche vascularisée, couleur lie de vin, sur la peau le plus souvent, un hémangiome, qui régresse en général en une petite dizaine d'années, après avoir été source d'une disgrâce terrible pour l'enfant, ou pire d'un véritable handicap fonctionnel lorsque la lésion est mal placée.

Jusqu'à présent, ces hémangiomes étaient traités avec plus ou moins de succès par des corticoïdes, de la chimiothérapie, voire de la chirurgie si nécessaire. Si 10% des nouveaux-nés présentent un hémangiome (le plus souvent de petite taille), 5% des enfants porteurs souffrent d'une forme grave ou compliquée, nécessitant un traitement agressif.

En 2007, un nouveau-né de 3 mois arrive dans le service de dermatologie pédiatrique de l'hôpital de Bordeaux pour un hémangiome important bloquant les voies respiratoires au niveau du nez. Quelques jours après le début du traitement par corticoïdes, l'enfant est frappé d'une myocardiopathie liée à un surdosage du médicament. Le cardiologue met alors en route un traitement classique par bêtabloquant, une classe de médicaments utilisée en cardiologie, pour faciliter le travail du cœur. Et là, une sorte de miracle se déroule sous les yeux étonnés de Christine Léauté-Labrèze, dermatologue à Bordeaux, dans le service du Pr Alain Taïeb, spécialisé dans les maladies rares de la peau : en quelques jours, l'hémangiome commence à se rétracter, à involuer, à diminuer de volume, à s'atténuer pour finalement disparaître en quelques semaines.

«L'efficacité est de 100%»

Peu de temps après, un deuxième bébé arrive dans le service avec un hémangiome massif du visage résistant aux médicaments habituels. Après avoir sollicité l'avis du comité d'éthique de l'hôpital pé­diatrique de Bordeaux, le Pr Taïeb et son équipe décident d'essayer ce traitement par bêtabloquants. L'effet «magique» se reproduit sous les yeux éblouis de l'équipe soignante. Après avoir soigné ainsi onze enfants de la même manière, avec le même succès, l'équipe française publie ses résultats sous forme d'une lettre dans le New En­gland Journal of Medicine (NEJM), le 12 juin 2008.

Dans quelques jours devrait paraître dans Pediatrics, une autre revue américaine, le récit de l'ex­périence de ces médecins français pratiquée auprès des 32 premiers malades (âgés de 4 mois en moyenne) ayant bénéficié de leur traitement. Après le premier article du NEJM, de nombreux pédiatres ont testé ce protocole à travers le monde. À ce jour, plus de 300 enfants sur la planète ont reçu ce médicament, avec des résultats spectaculaires à chaque fois.

Dans l'article de Pediatrics, les chercheurs français concluent que l'hé­mangiome disparaît en moyen­ne après deux mois de traitement. La majorité des enfants ont bénéficié du médicament pendant six mois en moyenne.

«Notre expérience est très largement dupliquée partout dans le monde, assure le Pr Taïeb, Chaque semaine, nous recevons des messages décrivant des dizaines de cas ainsi traités. L'efficacité est de 100 %. La dose de bêtabloquants prescrite par voie orale a été fixée de 2 à 3 milligrammes par kilo. Et nous avons très peu d'effets secondaires. Dans un cas, le traitement a dû être arrêté en raison d'une crise d'asthme. Il faut donc être très prudent pour les enfants ayant un terrain allergique. L'autre risque des bêtabloquants, c'est l'hypoglycémie. Nous avons observé aussi trois rechutes à l'arrêt du traitement.» Une vaste étude multicentrique vient d'être lancée en Europe et aux États-Unis pour confirmer ces données. Ce traitement est destiné aux formes graves. Actuellement, un bêtabloquant conditionné par voie locale est à l'étude pour les formes mi­neures d'hémangiome.

«Cette découverte est révolutionnaire, soutient le Dr Claudine Blanchet-Bardon, dermatologue à l'hôpital Saint-Louis de Paris. Mais une telle prescription doit être faite par un cardiologue pédiatrique sur proposition d'un dermatologue spécialisé, du fait des risques des bêtabloquants pour les jeunes enfants.»


lefigaro

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png