Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 297

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
L'hypertension au comptoir
Actualités médicalesEnviron 15 millions de Français sont hypertendus. Parmi eux, quelque 8 millions l'ignorent. Le rôle du pharmacien est multiple: détecter, orienter et suivre un patient à risque.

CAS N°1 - «Lors de ma dernière consultation médicale, ma tension était légèrement élevée. Le médecin ne pense pas nécessaire de débuter un traitement anti-hypertenseur, mais m'a orienté vers un appareil d'automesure pour surveiller régulièrement ma tension.

Comment l'utiliser?


Il est recommandé de mesurer la pression artérielle (PA) en dehors du cabinet médical avant de débuter un traitement antihypertenseur médicamenteux:

- en cas de PA comprise entre 140-179/90-109 mmHg et en l'absence d'une atteinte des organes cibles, de diabète, d'antécédents cardio- ou cérébro-vasculaires, ou d'insuffisance rénale lors du bilan initial;

- chez le sujet âgé, dont la variabilité tensionnelle est augmentée et chez qui la fréquence de l'effet blouse blanche est important.

L'automesure a un double bénéfice: confirmer un diagnostic d'hypertension artérielle (HTA) et transformer le patient en acteur de sa propre santé. Cette méthode permet de corriger les erreurs de diagnostic par excès (HTA «blouse blanche») ou par défaut, plus rares (HTA masquée).

Deux types de modèles sont utilisés: les brassards huméraux au bras, ou les modèles adaptables au poignet. Ces derniers sont plus pratiques mais sont considérés comme moins fiables (risque de malposition de l'appareil lors de la mesure).

La liste des appareils électroniques validés (Microlife, Omron, Hartmann...) est consultable sur le site web de l'Afssaps. Certains appareils proposent un système de mesure MAM qui prend 3 mesures successives, afin de pondérer les variations de tension.

Une tension de 135/85 mmHg en automesure correspond à 140/90 mmHg au cabinet médical.


LES 10 REGLES D'OR DE L'AUTOMESURE

1. Prendre sa tension toujours à la même heure, car elle varie environ 100 000 fois par jour.
2. Ne pas fumer ou boire de café dans l'heure précédant la mesure.
3. Prendre sa tension après deux ou trois minutes de repos en position assise ou détendue.
4. Ne pas prendre sa tension en ayant une forte envie d'uriner.
5. Lire attentivement le mode d'emploi avant d'effectuer une mesure.
6. Maintenir le tensiomètre au poignet à hauteur du coeur pendant la mesure.
7. Ne pas bouger et ne pas parler pendant la mesure.
8. Attendre au moins une minute entre deux mesures consécutives.
9. Inscrire les résultats dans un carnet de mesures.
10. Prendre régulièrement sa tension.



CAS N°2 - «J'ai acheté un appareil d'automesure. Ma tension moyenne varie autour de 16/9. C'est supérieur à la normale, mais je ne suis pas décidé à consulter.

Qu'est-ce que je risque à avoir un peu de tension?


Découvrir une HTA n'a rien d'alarmant, mais il faut préciser les dangers de HTA négligée et non traitée. Il n'y a pas d'urgence à traiter si les valeurs sont inférieures à 180/105 mmHG. L'HTA constitue l'un des principaux facteurs de risque de pathologie cardiovasculaire.

Une pression artérielle excessive fatigue à terme la pompe cardiaque: ayant toujours à lutter contre l'hypertension, sa fonction peut se détériorer et engendrer une insuffisance cardiaque. L'association fréquente à une athérosclérose augmente le risque d'accident ischémique pouvant conduire à un infarctus du myocarde.

Les parois artérielles sont aussi fragilisées, y compris celles du cerveau, d'autant plus en cas de plaques d'athérome. La thrombose d'une artère ou une hémorragie cérébrale sont possibles. Leurs conséquences peuvent être désastreuses, laissant des séquelles neurologiques (paralysie, hémiplégie, troubles du langage), voire entraîner la mort.

En outre, l'HTA provoque des troubles de la vision qui peuvent être irréversibles et des effets délétères sur les reins et, à terme, engendrer une insuffisance rénale chronique.

L'énumération de ces risques encouragera certainement le patient à consulter! Le médecin aura 3 objectifs principaux: affirmer le caractère primaire de l'HTA, évaluer le risque cardio-vasculaire et préciser le retentissement viscéral.


CAS N°3 - «Mon médecin m'a diagnostiqué une hypertension modérée, et suggère de changer mes habitudes de vie avant de débuter un traitement médicamenteux.»


Dans 95% des cas, l'hypertension artérielle est dite essentielle ou idiopathique. Il n'y a pas de cause mais des facteurs de risques. L'objectif de la prise en charge est de faire baisser la tension et de limiter les facteurs de risque afin d'éviter les complications cardiovasculaires.

D'abord, proscrire le tabac. Associé au risque d'HTA, il majore celui de maladie cardiovasculaire (il génère de l'athérosclérose). Modérer aussi la consommation d'alcool et de vin.

Un régime alimentaire peut être suivi si nécessaire. La surcharge pondérale, l'obésité abdominale et l'hypercholes-térolémie sont autant de facteurs de risque de maladie cardiovasculaire. Ce régime repose sur une alimentation équilibrée: fruits et légumes frais, éviter les matières grasses animales, privilégier les matières grasses d'origine végétale.

Une activité physique régulière (plutôt un sport d'endurance, non violent, à choisir fonction de l'âge et des capacités) est un bon moyen de faire baisser la tension.

Enfin, le patient ne consommera pas plus de 10 g/24 h de sel de table. Les sels diététiques sans sodium s'y substituent.

Si la PA ne baisse pas malgré cela, il faut alors envisager un traitement médicamenteux.

Fatigue, vertiges, troubles de la concentration s'observent souvent en début de traitement. Mais en principe, l'organisme s'adapte vite à une tension plus basse et ces troubles s'estompent. Mais chaque classe médicamenteuse a des effets indésirables incontournables malgré la diminution de la posologie. Exemple: tous les IEC sont susceptibles d'induire une toux non productive, qui résiste aux antitussifs, accompagnée d'une sensation d'irritation pharyngée. Seuls l'arrêt et la substitution du traitement feront disparaître en quelques jours les symptômes. Les antagonistes calciques peuvent aussi être à l'origine d'effets indésirables bénins: maux de tête, rougeurs du visage, jambes enflées, oedèmes aux pieds, constipation. La fatigue, les troubles de la libido, les mains et les pieds froids, sont parmi les effets le plus souvent recensés des bêtabloquants. Un taux trop bas de potassium dans le sang, des crises de goutte et des crampes sont des effets secondaires connus des diurétiques. Les antagonistes de l'angiotensine II sont les mieux tolérés.

Il faut signaler l'HTA pour toute automédication. Les interactions sont nombreuses et certaines molécules sont déconseillées en ce cas (pseudoéphédrine...)
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png