Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Dacryocystite aiguë
Dacryocystite aiguë
Ophtalmologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 347

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Une piste pour stopper les démangeaisons
Actualités médicales
EN MIMANT comment les singes se soulagent en se grattant, de nouveaux médicaments agiraient sur les neurones « démangeurs ».

Se gratter est, pour l’espèce humaine, un geste quotidien. On se gratte le nez ou l’oreille pour se donner une contenance, on se gratte les pieds après s’être déchaussé, on chasse ces fourmis imaginaires qui courent le long de la jambe.

Mais certains malades subissent de si graves démangeaisons, causées soit par la maladie elle-même, soit à cause des médicaments qui luttent contre ces maladies, qu’ils se grattent à s’arracher la peau.

C’est le cas du sida ou de la maladie de Hodgkin, de même que de certains traitements des douleurs chroniques. Certains patients vont même jusqu’à arrêter leur traitement, simplement pour réduire leurs démangeaisons. Comprendre comment « l’appel au grattement » fonctionne est donc essentiel pour développer de nouveaux traitements qui calmeraient ces démangeaisons chroniques.

Glenn Giesler Jr, neuroscientifique à l’université du Minnesota, qui publie ses résultats dans le journal Nature Neuroscience, a observé que lorsque les singes se grattent, leurs nerfs rachidiens, à partir de l’arrière de la cage thoracique, envoient un signal de soulagement à leur cerveau.

Glenn Giesler et son équipe ont mis des macaques à longue queue sous sédatifs le temps de l’expérience, et placé des électrodes d’enregistrement à hauteur de leurs nerfs rachidiens. Ils ont ensuite injecté une substance chimique sous la peau d’une patte inférieure, de manière à provoquer des démangeaisons. Les nerfs répondaient en lançant des signaux électriques aux neurones du faisceau spinothalamique.

Dans un deuxième temps, les chercheurs ont gratté la jambe du singe avec un appareil métallique portatif simulant trois doigts.

« Comme un petit cerveau dans la moelle épinière »

Le taux de réponse électrique diminuait alors, traduisant la manifestation tangible du signal de soulagement. A l’inverse, quand les chercheurs grattaient la jambe sans provoquer d’abord les démangeaisons, le taux de réponse électrique augmentait, dénotant qu’il n’y avait pas, ou moins, de « soulagement ».

Conclusion : les nerfs, d’une certaine manière, savaient réagir très différemment s’il y avait une démangeaison à soulager ou s’il n’y en avait pas.

« C’est comme s’il y avait un petit cerveau dans la moelle épinière, commente Glenn Giesler. Nous voulons vraiment comprendre ça, parce que nous pensons que nous comprendrons alors comment soulager les démangeaisons. »

Les scientifiques sont peut-être en mesure d’identifier les signaux qui disent aux nerfs de fournir la réponse apaisante. Ils pourraient dès lors essayer d’imiter cette action au moyen de médicaments ou d’une sorte de stimulateur qui agiraient directement sur le faisceau spinothalamique.


lesoir

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png