Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
 Spondylodiscite à streptocoque
Spondylodiscite à streptocoque
Traumatologie - Orthopédie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 394

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Des micro-aiguilles pour des piqûres indolores
Actualités médicales
Le dispositif miniaturisé pourrait remplacer les traditionnelles piqûres et se révéler très efficace dans le traitement des maladies de l'œil.

Les piqûres font toujours peur. Pourtant, elles sont devenues beaucoup moins douloureuses avec les seringues et les aiguilles actuelles. Les fabricants ont, en effet, beaucoup innové au cours des dernières décennies pour augmenter le confort de ceux qui se piquent ou se font piquer.

Le diamètre des aiguilles a été réduit. La géométrie des biseaux a été améliorée elle aussi : la multiplication des angles et leurs orientations permettent de mieux pénétrer la peau. Les petits tubes en alliage sont désormais polis par ultrason ce qui permet d'éliminer les microbarbules invisibles qui empêchaient jadis l'aiguille de s'enfoncer facilement dans l'épiderme et faisaient un peu mal. Ce glissement est encore facilité aujourd'hui par la lubrification des parois avec de la silicone. Les ingénieurs ont aussi travaillé sur le débit de l'injection de façon que le produit soit libéré régulièrement sans provoquer de sensation de brûlure.

Les bienfaits de toutes ces innovations sont indéniables. Rien ne dit toutefois que dans les prochaines années les seringues et les aiguilles ne seront pas remplacées par des instruments très différents et encore plus performants. Les pistes sont nombreuses.

« Notre objectif est de nous ­passer des aiguilles hypodermiques dans la plupart des cas et de les ­remplacer par un patch qui pourrait être appliqué simplement et sans douleur par le patient », affirme Mark Prausnitz, chercheur à l'Institut technologique de Géorgie (États-Unis). Hier, dans le cadre du 238e congrès de la Société américaine de chimie, il a présenté un petit patch tapissé de micro-aiguilles qu'il espère voir sur le marché au cours des prochaines années.

Testé avec succès sur la souris

La fabrication de ce petit dispositif a été possible grâce aux techniques de miniaturisation développées dans l'industrie électronique. Les aiguilles ne font que quelques centaines de micromètres de long (1 micromètre = 10 6 m) et elles ont l'épaisseur de quelques cheveux ou de la trompe d'un moustique. Le patch lui-même n'est pas plus gros qu'un grain de blé. « Nous avons détourné les technologies de l'électronique pour la mettre au service de la médecine. Nous essayons de faire se rejoindre ces deux mondes », explique Mark Prausnitz. Son laboratoire est spécialisé dans le design des médicaments et la façon dont ils sont acheminés dans l'organisme. Il conduit également des recherches sur la possibilité d'injecter des molécules à travers la peau par ultrason.

Le patch a déjà été testé avec succès sur la souris. Une équipe de l'université Emory en Géorgie a vacciné deux groupes de rongeurs contre la grippe saisonnière, l'un avec le patch et l'autre avec une seringue classique, le procédé actuel. Selon Mark Prausnitz, les souris du premier groupe ont eu une meilleure réponse immunitaire. Son laboratoire continue les essais avec le vaccin grippal sur les animaux mais espère pouvoir lancer des essais chez l'homme dès l'année prochaine.

« Si on arrive à mettre au point quelque chose d'aussi facile à appliquer qu'un pansement, on permettra à chacun de se débrouiller tout seul pour s'administrer ses médicaments sans entraînement spécial », souligne le chercheur. Une réflexion qui prend toute sa valeur avec la pandémie de grippe A. En effet, dès qu'il sera disponible, le vaccin va être administré à des centaines de millions de personnes dans le monde et beaucoup se demandent si le personnel médical pourra faire face à la situation.

Plus impressionnant, le patch peut aussi être appliqué sur l'œil. Il est actuellement testé sur des lapins et des primates atteints de dégénérescence maculaire, la principale cause de cécité chez les personnes âgées. Dans le traitement de cette maladie, il pourrait s'avérer très utile. En effet, le seul médicament qui existe actuellement doit être injecté de manière répétée par une seringue, ce qui est très désagréable mais peut aussi présenter à la longue des risques de lésions et d'infection. « Avec le patch, la zone ciblée peut être beaucoup mieux localisée, ajoute Mark Prausnitz. Les molécules peuvent être injectées exactement dans les tissus de l'œil que l'on cherche à attendre ». Les premiers essais chez l'homme devraient être lancés prochainement.



lefigaro


purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png