Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 83

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Grippe porcine : la planète doit être prête au choc d'une 2e vague, dit l'OMS
Actualités médicales

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé la planète à se tenir prête au choc de la deuxième vague du virus «capricieux» de grippe porcine, qui a tué près de 1800 personnes, au moment où le Nord se prépare à rentrer dans une saison fraîche, propice à la propagation.

«On ne peut pas dire si le pire est passé ou s'il est sur le point d'arriver», a averti la directrice de l'OMS, Margaret Chan vendredi à Pékin. «Nous devons nous préparer à toute surprise que nous réserve ce nouveau virus capricieux», a-t-elle insisté, martelant: il faut se «préparer à une seconde voire à une troisième vague comme nous l'avons vu lors des précédentes pandémies».

À l'approche de l'automne, les pays du Nord sont sur la ligne de front, alors que l'épidémie commence à reculer dans les zones tempérées de l'hémisphère sud, où elle a sévi durant l'hiver austral.

L'onde de choc y a été virulente, le virus A(H1N1) se répandant à une vitesse fulgurante au point de supplanter la grippe saisonnière, reconnaît l'OMS.

Depuis son apparition en mars, cette nouvelle grippe est parvenue à se propager dans 177 pays, où elle a tué 1799 personnes et contaminé plus de 182 000 personnes, selon une estimation que l'OMS estime largement sous-évaluée.

Et ce n'est qu'un début, admet l'organisation qui a déclaré le virus première pandémie de grippe du 21e siècle le 11 juin, en raison de sa vitesse de propagation et de sa nouveauté, privant la population mondiale d'immunité.

«L'OMS est toujours mobilisée et inquiète», explique ainsi un porte-parole de l'agence onusienne, Gregory Hartl rappelant que le virus n'avait pas encore passé son premier hiver dans les pays de l'hémisphère nord où vivent 5/6e de la population mondiale.

L'inquiétude est d'autant plus perceptible que la grippe, dont les contours se précisent lentement, se montre finalement «plus virulente» que sa cousine saisonnière, même si la majorité des cas restent bénins.

Surtout, fait valoir M. Hartl, elle affecte essentiellement des personnes jeunes, frappant plus gravement les plus fragiles telles que les femmes enceintes, les personnes obèses ou souffrant de maladies chroniques. Au total, les cas les plus sévères se retrouvent parmi les 30/50 ans.

Et, ce qui est le «plus préoccupant» car toujours «mystérieux» selon M. Hartl, 40% de ces cas graves voire mortels apparaissent chez des personnes en parfaite santé.

Sous pression avant la réouverture des écoles, propice à la propagation, les pays du Nord ont sorti l'artillerie lourde.

D'après l'OMS, ils ont d'ores et déjà commandé plus d'un milliard de doses de vaccins, considérés comme l'arme la plus efficace contre la maladie.

Plus d'une vingtaine de sociétés pharmaceutiques dans le monde entier travaillent d'arrache-pied mais le médicament ne pourra être prêt avant octobre.

Même alors, il ne sera pas suffisant pour tout le monde, reconnaît l'OMS qui a revu à la baisse son estimation optimiste d'une production de 4,9 milliards de vaccins annuel.

Selon les données actuelles, seule la moitié voire le quart pourront être produits alors qu'on ignore toujours s'il faudra une ou deux injections pour une vaccination efficace.

Face à ces inconnues, les pays ont déjà dressé, sur les conseils de l'OMS, la liste des personnes qui auront un accès privilégié au vaccin tels que les personnels de santé, les femmes enceintes, les personnes fragiles ou souffrant de maladies chroniques...

Et en attendant, ont mis en place des plans B, prévoyant les conditions de fermeture des écoles, la livraison d'antiviraux, le renforcement des structures d'accueil des hôpitaux...

«Tout le monde doit être prêt», prévient M. Hartl car «il est impossible de dire si le A(H1N1) ne reviendra pas avant» octobre-novembre, période d'apparition habituelle de la grippe saisonnière.

Ce qui est «probable» en tous les cas, c'est qu'il «devienne le virus de grippe dominant au début des mois d'hiver», prévoit l'OMS qui se rassure: pour l'instant, il n'a pas encore muté.

Alexandra TROUBNIKOFF
Agence France-Presse
Genève


purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png