Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
morula2
morula2
Histologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 298

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
un conditionnement par anticorps monoclonaux peut-être moins toxique
Actualités médicales
L’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques est parfois la seule option thérapeutique curatrice dans les hémopathies malignes et dans certaines pathologies non malignes.

Les risques encourus en termes de morbidité et de mortalité ne sont malheureusement pas négligeables. Les approches non myéloablatives, proposées initialement pour les patients dont l’âge et les facteurs de comorbidité ne leur permettaient pas d’accéder à l’allogreffe standard, possèdent un intérêt indéniable. Mais il faut encore développer des stratégies dans lesquelles les risques de toxicité liée au conditionnement et les risque de maladie du greffon contre l’hôte (GVHD) soient réduits, en ce qui concerne les pathologies non malignes.


Dans cette étude, les auteurs ont évalué la faisabilité d’un conditionnement non myéloablatif à base d’anticorps monoclonaux chez des enfants atteints de déficits immunitaires primaires (n=16). Dans ces pathologies, les comorbidités sont fréquentes et sont un facteur pronostic majeur du devenir post greffe, soit du fait d’un passé infectieux lourd, soit à cause d’atteintes organiques associées à la maladie sous-jacente. Des anticorps monoclonaux dirigés contre l’antigène CD45 et CD52 ont été utilisés en vue d’éradiquer l’hématopoïèse du receveur ainsi que les cellules de son système immunitaire. Les patients éligibles étaient candidats à l’allogreffe du fait de leur déficit immunitaire primaire, mais possédaient une contre-indication à l’allogreffe standard ou non myéloablative classique, du fait de leur âge inférieur à 1 an, d’une atteinte d’organe ou de l’existence de troubles de la réparation de l’ADN.


Les patients avaient un âge médian de 11 mois (5 mois-11 ans). Les donneurs étaient familiaux (n=5), non apparentés (n=9) ou non apparentés avec mismatch HLA (n=2). Les greffons étaient des cellules souches périphériques (n=5), de la moelle (n=10) ou du sang placentaire (n=1). L’anti-CD45 a été administré quotidiennement de J-8 à J-6, l’anti-CD52 de J-5 à J-2, combinés avec de la fludarabine de J-8 à J-4 ainsi que du cyclophosphamide de J-7 à J-4. La prévention de la GVHD était assurée par la ciclosporine en cas de donneur apparenté et la ciclosporine et le mycophénolate en cas de donneur non apparenté. Le conditionnement a été bien toléré et 2 réactions d’hypersensibilité à l’anti-CD45 ont été observées, nécessitant l’arrêt des injections chez 1 patient. La reconstitution hématologique a été très rapide chez 14 malades (récupération neutrophile > 500/mm3 dans une médiane de 9,5 jours (1-15), absence de thrombocytopénie de grade 4 chez 9 patients) et lente chez le receveur de sang placentaire. La prise de greffe a été un échec dans 1 cas. Le chimérisme était de type 100 % donneur dans 6 cas et de 57 à 93 % donneur dans 5 cas. Un patient a été re transplanté pour absence de chimérisme de type donneur y compris après administration de lymphocytes. Des infections sont survenues dans 11 cas, bactériennes, fungiques ou virales), guéries après traitement approprié.


La reconstitution des lymphocytes B et T sanguins est survenue dans les 12 mois post greffe, et la prévention des infections par immunoglobulines intraveineuses a pu être stoppée chez 10 patients. Certains ont même élaboré des réponses efficaces après vaccination antitétanique. Avec un recul de 40 mois, 13 patients sont en vie. Enfin, il semble, d’après quelques comparaisons historiques, que cette approche soit prometteuse, comparée à la greffe myéloablative ou non myéloablative classique à base de chimiothérapie. A confirmer au sein d’une cohorte de patients plus importante.


Dr Delphine Rea

Straathof K et coll. : Haematopoietic stem cell transplantation with antibody-based minimal-intensity conditioning: a phase 1/2 study. Lancet 2009; 374: 912-920.




purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png