Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 278

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Fini la roulette pour les caries
Actualités médicales
Un nouveau soin est désormais proposé par des dentistes pour soigner les « petites » caries. Sans anesthésie et sans douleur, il n’est cependant pas remboursé par la Sécurité sociale.

«C’est un peu comme Carglass, mais pour les caries… » Le docteur Jean-Pierre Attal, maître de conférences et praticien hospitalier à la faculté Paris-Descartes, a le sens de la formule. « Dans la fameuse publicité, au lieu de changer le pare-brise, on infiltre la fissure avec une résine, ajoute-t-il. Là, c’est pareil mais avec les caries : au lieu de toucher à la dent, de creuser l’émail, on infiltre la carie avec une résine, on noie les bactéries dans cette résine qui va restaurer la dent, la garder intacte. »

Baptisé Icon, ce tout nouveau produit mis au point par la firme allemande DMG révolutionne les soins dentaires. En une demi-heure environ, sans anesthésie ni douleur, l’émail carié se retrouve littéralement vitrifié, bloquant net la déminéralisation de l’émail et la diffusion des acides cariogènes et des bactéries.

N’attendez pas la rage de dents

En Allemagne, des milliers de dentistes l’utilisent depuis son lancement au début de cette année. En France, quelques centaines de praticiens pour l’instant l’emploient. « Je l’ai utilisé une fois sur un patient, témoigne le docteur Attal. C’est l’avenir de la profession. C’est une technique qui préserve au maximum la dent, ne détruit aucun tissu. » Le docteur Hervé Tassery, responsable du département d’odontologie préventive et restauratrice de Marseille, a déjà soigné une dizaine de patients avec Icon. « C’est intéressant : on passe d’une approche invasive à une approche non invasive. »

Or préserver le capital dentaire de chaque patient, c’est tout le challenge de la dentisterie actuelle. « Aujourd’hui, la profession a complètement changé, explique le docteur Attal. On n’est plus du tout dans une conception ancienne, mécanique. Avant, il y avait une carie : on l’enlevait et on mettait un pansement pour réparer. Mais on était obligé, pour soigner la dent, de faire des cavités encore plus grandes que ce que la carie avait déjà creusé…

Aujourd’hui, la dentisterie est devenue plus biologique. » L’idéal du nouveau dentiste, résume-t-il, est « que chaque patient garde toutes ses dents jusqu’à la fin de sa vie ».
Le glas a-t-il sonné pour la fraise et la roulette, qui nous font grincer des dents à leur seul vrombissement ? Patience… Elles seules encore peuvent venir à bout des caries avancées. L’Icon ne peut être utilisé que pour les caries débutantes. D’où l’intérêt de ne pas attendre la rage de dents pour consulter… Cette technique de pointe n’est pas remboursée par l’assurance maladie.

Le patient paye environ 75 € pour le soin d’une carie. Le docteur Eric Bonte, praticien hospitalier à l’hôpital Bretonneau, l’a déjà utilisé sur des jeunes patients souffrant, eux, d’une déminéralisation de leur dentition après un traitement orthodontique.


« L’effet me semble satisfaisant. Le traitement a redonné à des dents abîmées un aspect brillant plus esthétique. » Lui propose à ses patients de payer environ 75 € pour guérir une dent et 40 € pour chaque dent supplémentaire soignée lors de la même intervention. « Ce qui est long et délicat, c’est de poser soigneusement un champ autour de la dent car avant d’appliquer la résine on doit appliquer un acide. Donc si je soigne plusieurs dents à la fois, je fais payer un tarif dégressif puisque j’installe le champ une seule fois. » Le « Carglass de la dent » n’a qu’un défaut par rapport à son modèle pour automobile : il n’y a pas d’intervention à domicile. Vous devrez quand même aller chez le dentiste.



Le Parisien

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png