Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 295

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
La mutation du H1N1 ne changerait rien à l’efficacité du vaccin
Actualités médicales
Les spécialistes restent prudents sur l’interprétation à donner à la mutation du virus pandémique H1N1 détectée dans trois cas en Norvège, et se disent confiants dans l’efficacité des vaccins. Pour le virologue Bruno Lina, directeur du Centre national de référence des virus de la grippe pour le sud de la France, la mutation du virus n’est pas « une surprise ». « C’était attendu, c’était annoncé. Et ça recommencera », a-t-il dit ce samedi. « Ca ne change rien par rapport à la prise en charge thérapeutique et par rapport aux vaccins », a-t-il affirmé.

Aux Etats-Unis, une responsable des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le Dr Anne Schuchat, a assuré que la mutation « n’avait aucune conséquence sur l’efficacité du vaccin ou des antiviraux ».

Le directeur général de la Santé, Didier Houssin, a lui aussi estimé que les vaccins restaient efficaces. « L’immunogénicité (capacité du vaccin d’induire une réaction immunitaire) n’est pas modifiée par cette mutation, donc les vaccins restent sûrs », a-t-il déclaré sur la radio Europe 1.

« C’est d’ailleurs parce qu’on craignait une telle mutation qu’on a fait en sorte qu’un certain nombre de nos vaccins soient des vaccins avec adjuvant », a-t-il expliqué. Les adjuvants permettent notamment d’élargir le spectre d’efficacité des vaccins, pour qu’ils puissent agir contre un virus qui se serait légèrement modifié.

Dans le cas observé en Norvège, le virus « présente une modification dans un endroit très particulier, la zone qui se lie au récepteur » sur les cellules humaines, a expliqué le Pr Lina.

Cette mutation pourrait potentiellement permettre au virus de s’attacher à des cellules présentes au niveau des alvéoles pulmonaires, c’est-à-dire en profondeur du poumon.

Pas forcément plus dangereux ?

« On est pour l’instant à un stade purement descriptif. Il va falloir vérifier si ces virus ont acquis une caractéristique particulière qui fait qu’ils seraient capables potentiellement de donner des formes pulmonaires plus facilement », a-t-il indiqué. Les formes pulmonaires sont généralement associées à un facteur de gravité.

« Une mutation, ce n’est pas de la dangerosité supplémentaire systématiquement », a souligné le Pr Lina. Reste aussi à déterminer si ce virus mutant « va prendre le dessus par rapport aux autres » ou au contraire rester un épiphénomène.

Le Pr Houssin a jugé cette mutation préoccupante, parce qu’elle « peut permettre au virus de s’implanter plus bas dans l’appareil pulmonaire et donner une maladie pulmonaire plus sévère ». Mais cette mutation « ne traduit pas la circulation particulière d’un virus qui aurait complètement changé », a-t-il tempéré.

Interrogé par ailleurs sur des cas possibles de transmission interhumaine d’une souche du virus pandémique résistante au Tamiflu au pays de Galles, le Pr Houssin a estimé que « c’est aussi un élément tout à fait ponctuel et débutant ».

« En Grande-Bretagne, on a beaucoup utilisé le Tamiflu », a relevé le Pr Lina. Les quelques cas de résistance ne mettent pas en péril la prise en charge par Tamiflu, a-t-il estimé. « Ca signifie juste qu’il faut qu’on utilise ces produits comme il faut ». En France, aucun cas de résistance n’a encore été trouvé.

Le virus de la grippe H1N1 a fait environ 6.750 morts dans le monde, selon le dernier décompte de l’OMS. En France, le bilan s’établissait vendredi soir à 56 décès en métropole, auxquels s’ajoutent 28 décès outre-mer.

Le Pr Lina a relevé une augmentation très importante cette semaine de l’activité liée à la grippe en pédiatrie au CHU de Lyon, craignant que ce soit « pire » ce week-end.

afp

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png