Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
peau lichénifiée
peau lichénifiée
Dermatologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 278

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Insuffisance rénale chronique : la longue souffrance des dialysés
Actualités médicalesLes hôpitaux connaîssent un déficit chronique en terme de moyens de prise en charge des hémodialysés. La maladie se propage de manière inquiétante auprès des populations rurales.

Les praticiens de la santé appellent à multiplier les actions de sensibilisation à l’adresse des malades souffrant de diabète et d’hypertension artérielle pour un meilleur suivi aussi bien à titre individuel que médical, sachant que les complications dans ce type de maladie peuvent entraîner l’arrêt du fonctionnement des deux reins. Le médecin-chef du centre d’hémodialyse El Ferdaous de Annaba, après avoir fait le constat déclare : « L’insuffisance rénale chronique (IRC) est en recrudescence aussi bien en Algérie que dans le monde. Cette maladie se développe sans bruit. Malheureusement, peu d’intérêt est accordé à la néphrologie en général et à ce type de maladie (IRC) en particulier. Il n’y a pas assez d’actions de sensibilisation pour prévenir de cette maladie chronique du côté des scientifiques, des praticiens et même des médias ».
Comme argument, il soutient que le seuil des 8000 insuffisants rénaux chroniques, officiellement dénombrés à l’échelle nationale en 2005 (dernières statistiques non réactualisées) est aujourd’hui largement dépassé. Car, note t-il, l’insuffisance rénale chronique naît de complications dans certaines maladies comme le diabète et l’hypertension artérielle. Ce qui se répercute sur le taux de prévalence de ces deux maladies en constante et inquiétante évolution dans notre pays. Pour sa part, le docteur Salah- Eddine.B, urologue exerçant à l’hôpital régional de Souk Ahras explique : « L’IRC peut être également générée par l’évolution programmée de certaines pathologies dégénérescentes. Ainsi, les traitements de suppléance sont incontournables. L’Algérie connaît actuellement un déficit chronique en terme de moyens de prise en charge des hémodialysés. Des listes d’attentes pour les séances de dialyses de malades sont nombreuses au niveau de la quasi-totalité des services spécialisés des hôpitaux et des centres d’hémodialyse privés ».

Aujourd’hui, l’Algérie compte 150 centres d’hémodialyse répartis à travers le territoire national, dont 110 relèvent du secteur public. Ce déficit enregistré dans le secteur privé a encouragé plusieurs investisseurs nationaux à opter pour ce créneau. Plusieurs centres d’hémodialyse ont ainsi vu le jour dans plusieurs wilayas du pays portant leur nombre à 150 unités. Celles-ci totalisent 1 611 appareils (reins artificiels). Le Dr Mokrani de la clinique El Ferdaous explique en ce sens : « Les besoins ne sont toujours pas satisfaits. Le manque d’hygiène de vie, la pauvreté qui a des incidences sur la mauvaise prise en charge des maladies comme le diabète et l’hypertension favorise la prépondérance de l’IRC. En ma qualité de néphrologue ayant pratiqué dans les secteurs public et privé, les patients apprennent leur maladie à la phase finale, c’est-à-dire au stade de l’épuration. Souvent, c’est le mauvais suivi de leur diabète ou de leur hypertension qui entraîne l’arrêt du fonctionnement des deux reins.

Cette maladie se propage de manière inquiétante auprès des populations rurales et celles démunies ». De par le monde, l’hémodialyse est considérée comme une étape transitoire à la greffe rénale. Néanmoins, cette dernière n’est pas très répandue dans notre pays, faute de donneurs et de banques d’organes appropriées. Pour ce qui est de la prise en charge des insuffisants, notre interlocutrice précisera que beaucoup d’efforts ont été consentis par l’Etat dans ce sens. Aujourd’hui, les séances d’hémodialyse sont à 100 % à la charge de la CNAS. Chaque séance d’hémodialyse coûte à l’Etat entre 4 800 et 5 800 DA. Au total, l’Etat débourse annuellement près de 5 milliards de DA pour la couverture sociale de cette catégorie de malades chroniques.

Source : ElWatan

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png