Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
article du sommeil
article du sommeil
Pneumologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 494

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Association lénalidomide et prednisone dans la myélofibrose primitive
Actualités médicales

L’arsenal médicamenteux dans la myélofibrose (MF) est pauvre, en tout cas il n’a jamais permis d’allonger la survie des patients, et seule l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques est considérée comme une stratégie potentiellement curatrice.

Ici, les auteurs ont évalué, au sein d’une étude prospective monocentrique, l’utilité du lénalidomide et de la prednisone dans la MF primitive au sein d’un essai de phase II monocentrique. L’association thalidomide et prednisone s’est déjà (Mesa et coll. Blood 2003) montrée capable d’améliorer les anémies, thrombocytopénies et de réduire la splénomégalie, mais au prix d’une tolérance neurologique médiocre. Le lénalidomide en monothérapie dans la MF, est également crédité d’une certaine efficacité sur les cytopénies, avec peut-être un impact plus profond sur la maladie (Tefferi et coll. Blood 2006).


Dans l’étude présentée ici, les patients (n=40) pouvaient avoir une MF nouvellement diagnostiquée mais nécessitant un traitement (score de Lille x05; 1 ou splénomégalie symptomatique) ou une MF réfractaire ou en évolution après un traitement antérieur (y compris la thalidomide). Le lénalidomide était donné par cycles de 21 jours tous les 28 jours à la posologie initiale de 10 mg/j associée à de la prednisone à dose décroissante au fil des cycles. Les résultats sont présentés avec un suivi médian de 22 mois (6-57). Les réponses ont été classées selon les critères IWG 2006 (Tefferi et coll. Blood 2006).


Le taux de réponse a été de 30 % incluant 3 réponses partielles et 9 améliorations cliniques, ce aussi bien chez des patients nouvellement diagnostiqués que prétraités, aussi bien porteurs de la mutation V617F de JAK2 que non porteurs de cette mutation. Le délai médian d’obtention de la réponse était de 12 semaines et les réponses ont été durables (18 mois en médiane). Elles ont essentiellement concerné les anémies et les splénomégalies, et aucun des malades neutropéniques ou thrombocytopéniques à l’inclusion n’a répondu.


Au plan biologique, chez 2 patients répondeurs, porteurs d’anomalies cytogénétiques, a été constatée une diminution du nombre de mitoses médullaires anormales. En cas de mutation V617F de JAK2, la quantité d’allèle JAK2 a diminué de manière significative chez les répondeurs et une réponse moléculaire complète a été obtenue chez un malade avec un recul de 18 mois. Enfin, il a été observé une diminution de la fibrose réticulinique chez 10 des 11 patients répondeurs ayant bénéficié de biopsies moléculaires itératives, et une diminution des dépôts de collagène dans 3 cas.


Au plan de la tolérance, le traitement a engendré de fréquentes cytopénies (neutropénies et anémies en particulier), ainsi qu’une asthénie, des troubles digestifs et des éruptions cutanées. Aucune thrombose veineuse profonde n’est survenue alors que seule une prophylaxie par acide acétyl-salicylique était recommandée.


Au total, des résultats extrêmement intéressants dans cette pathologie incurable mais l’on souhaiterait avoir dans le futur des nouvelles de cette cohorte avec un recul plus important pour savoir si le lénalidomide doit être classé parmi la liste des traitements à action uniquement « symptomatique » ou si un effet de fond sur la maladie peut être espéré.



Dr Delphine Rea, JIM

Quintas-Cardama A. et coll. : Lenalidomide plus prednisone results in durable clinical, histopathologic and molecular responses in patients with myelofibrosis. J Clin Oncol 2009 ; 27 : 4760-4766.

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png