Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 259

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
L'impuissance, marqueur du risque cardiaque
Actualités médicales

Les troubles de l'érection devraient être un signal d'alerte du risque vasculaire.

Trop souvent encoare, en médecine, on met sur le compte de la «psychologie», des affections ou des désagréments qui sont en fait révélateurs de pathologies somatiques réelles. L'impuissance n'échappe pas à la règle. Or si les troubles de l'érection peuvent être liés à des problèmes d'ordre psychologique (état de stress, difficultés dans un couple, voire dépression), dans 70% des cas, la cause de l'impuissance serait plutôt à rechercher du côté d'une maladie (notamment diabète, hypertension artérielle, problèmes endocriniens, sclérose en plaques, traumatisme de la moelle épinière). Le tabagisme et l'alcoolisme peuvent également avoir leur part de responsabilité.

Une étude publiée cette semaine dans la revue américaine de cardiologie «Circulation» met l'accent sur le lien encore largement ignoré entre les maladies cardiovasculaires et les difficultés sexuelles. Selon les auteurs, des chercheurs allemands de l'université de Saarland, l'impuissance est un signe prédictif fort du risque d'infarctus. Ce travail réalisé sur 1 529 hommes, tous atteints de maladies cardiovasculaires, a permis de constater que ceux qui étaient impuissants avaient deux fois plus de risques de souffrir d'une crise cardiaque que les autres. Des enquêtes antérieures avaient déjà pointé des causes vasculaires aux troubles sexuels masculins, l'impuissance étant alors liée à un mauvais flux sanguin dans les artères génitales, beaucoup plus petites que les artères coronaires. Dans cette dernière étude, les auteurs conseillent de ne pas traiter séparément les troubles de l'érection des troubles cardiaques. Ils préconisent même aux médecins de ne pas prescrire de médicaments pour l'impuissance sans s'être préalablement penchés sur l'état de santé du cœur de leurs patients.

«La sexualité est un signe de bonne santé générale, estime le Pr Marc Zerbib, urologue à l'hôpital Cochin, à Paris. La santé sexuelle n'est pas seulement signe d'une bonne santé psychologique. Elle est synonyme d'un bon état des vaisseaux et du corps caverneux.» Selon ce spécialiste, un dysfonctionnement érectile chez l'homme de plus de 50 ans constitue indéniablement le signe d'un problème vasculaire et un défaut de maintien de l'érection signe la mauvaise vascularisation du muscle caverneux.

Un sujet tabou

Le problème, c'est que trop souvent chaque médecin s'occupe de sa spécialité et néglige le travail transversal. Le patient est «tronçonné», selon l'expression du Pr Zerbib, et pas vu dans sa globalité. Le cardiologue traite de cardiologie, l'urologue de problèmes urinaires. «L'érection de leurs patients n'est pas la préoccupation principale des cardiologues, observe le Pr Bernard Gattegno, urologue à l'hôpital Tenon, à Paris. Il s'agit d'un problème fonctionnel, de médecine de confort en quelque sorte. Car personne n'est mort d'impuissance !» L'urologue devrait penser à adresser un patient présentant de tels troubles à un cardiologue pour procéder à une recherche de facteurs de risques, à un bilan lipidique et à un électrocardiogramme. A fortiori quand l'impuissance est le seul symptôme inaugural et que le patient ne s'est jamais soumis à un contrôle cardiaque auparavant. «On ne doit jamais penser que l'impuissance c'est de la bagatelle ! martèle le Pr Zerbib. Car outre le risque cardiaque, il faut faire également attention aux autres problèmes vasculaires.»

Bien sûr, il n'est pas question de s'affoler à la moindre «panne». C'est la répétition qui constitue un signe d'alerte. «Évidemment, s'il s'agit d'un homme de 40 ans qui vient de divorcer, qui connaît des difficultés professionnelles ou qui est en dépression, on ne s'orientera pas de ce côté-là», reconnaît le Pr Zerbib.

Les troubles de l'érection, qu'il s'agisse d'une simple «panne» ou de problèmes plus importants, sont fréquents après 50 ans puisqu'ils touchent 30% à 40 % des hommes, et 60% après 70 ans. L'impuissance étant encore considérée comme un sujet tabou, la plupart des hommes qui en souffrent ne consultent pas. Ce symptôme entrant désormais dans un tableau clinique, les mentalités pourront peut-être évoluer.
lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png