Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Dacryocystite aiguë
Dacryocystite aiguë
Ophtalmologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 283

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Mort cérébrale: une famille juive américaine refuse qu'on débranche son enfant
Actualités médicalesUn petit Américain de 12 ans, en état de mort cérébrale après une tumeur au cerveau, est au centre d'une tragique bataille juridique entre sa famille juive ultra-religieuse, qui le considère encore vivant, et l'hôpital qui veut le débrancher.

L'hôpital des enfants de Washington, le Children National Medical Center, a prononcé mardi le décès de Motl Brody, issu d'une famille juive orthodoxe de New York, et veut cesser tout soutien artificiel à la vie, a indiqué à l'AFP l'avocat de l'hôpital, Kenneth Rosenau.

Mais la famille Brody, au nom de sa pratique religieuse, refuse de considérer l'absence d'activité cérébrale comme une mort et s'oppose à l'arrêt des appareils et traitements le maintenant en vie, a expliqué son avocat, Jeffrey Zuckerman.

"Le problème juridique est le suivant: les parents sont profondément religieux et d'après leur foi, une personne est morte quand son coeur et ses poumons cessent de fonctionner. Si cette personne n'est pas morte, elle doit recevoir un traitement médical", a expliqué Me Zuckerman.

La famille vit selon les prescriptions religieuses juives "halakha" qui "définissent la mort comme une cessation irréversible des fonctions circulatoires et respiratoires", selon les arguments juridiques déposés au tribunal par les parents.

L'hôpital s'est porté lui-même devant la justice pour demander qu'elle lui ordonne de débrancher l'enfant des appareils de ventilation qui maintiennent sa respiration et de cesser de lui administrer les traitements stimulant les battements de son coeur. L'audience aura lieu lundi devant un tribunal local de la capitale.

Le fait qu'un hôpital déclenche un procès pour l'autoriser à débrancher quelqu'un est "sans précédent", selon l'avocat de la famille.

"Nous n'avons pas trouvé d'autre cas (...) aux Etats-Unis. La première chose que les médecins doivent faire est de ne pas faire de mal et là, ils proposent littéralement de débrancher un malade et de cesser le traitement médical", a-t-il ajouté.

L'enfant, troisième d'une fratrie de sept, est tombé malade il y a six mois et a subi une opération pour une tumeur cancéreuse au cerveau mais son état a empiré. Selon un des oncles interrogé par le Washington Post, le petit garçon, très religieux lui-même, se destinait à être rabbin et écrivait des poèmes en hébreu.

Afin de résoudre le dilemme, l'hôpital de Washington a proposé la semaine dernière à la famille de transférer l'enfant dans l'Etat de New York, où un être est considéré décédé lorsque son coeur cesse de battre et non pas lorsque son cerveau cesse de fonctionner.

"Sauf que, ce qu'ils nous ont dit aussi, était que l'enfant une fois dans l'ambulance ne vivrait pas jusqu'à Baltimore, peut-être même pas jusqu'au périphérique. Nous n'avons pas trouvé que c'était envisageable", a déclaré l'avocat de la famille.

Ce dernier entend plaider le fait qu'une loi fédérale interdit toute obstruction à une pratique religieuse: "aux termes de cette loi, ces parents et leur fils sont en droit de pratiquer leur religion, et pratiquer leur religion c'est apporter un traitement médical à un malade", a-t-il expliqué.

Selon lui, le District of Columbia, qui englobe la ville de Washington, ne peut pas s'y opposer, "sauf s'il y a un intérêt vital pour l'administration, et nous ne voyons aucun intérêt vital pour l'administration de débrancher Motl Brody".

Selon le Washington Post, l'hôpital a 32 lits dans le service des soins intensifs dont seulement 12 sont occupés.

Source : AFP

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png