Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 143

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Ostéoporose: un arsenal de médicaments se développe
Actualités médicalesCette fragilité osseuse augmente le risque de fracture et de surmortalité.

L'ostéoporose touche près de 3 millions de Français, mais seulement 600 000 en ont connaissance et se font suivre. Il existe pourtant des traitements capables de réduire les risques de fractures, première complication de cette fragilisation osseuse. Contrairement à ce que l'on imagine, l'os est un tissu vivant. Il est en remodelage constant, sous l'action de cellules: les ostéoclastes, qui détruisent le tissu osseux ancien, et les ostéoblastes, qui fabriquent un os nouveau. Ce remodelage se fait normalement de façon équilibrée. Mais dans l'ostéoporose, la destruction l'emporte sur la reconstruction, ce qui induit une perte osseuse.

Parmi les traitements déjà à disposition, certains ralentissent la destruction osseuse, comme les biphosphonates ou le raloxifène (réservé aux femmes). Un anticorps visant à bloquer la résorption osseuse, le denosumab, a obtenu vendredi son autorisation de mise sur le marché. Un autre traitement semble rééquilibrer destruction et reconstruction, c'est le ranélate de strontium. Un seul médicament stimule véritablement la formation osseuse: le tériparatide, qui correspond à la partie active d'une hormone naturelle impliquée notamment dans le contrôle du taux de calcium (la parathormone). Il est réservé aux ostéoporoses sévères du fait de son prix élevé et de son mode d'administration par injections quotidiennes.

Les moyens d'agir

Avec un tel arsenal, les médecins ont les moyens d'agir. Encore faut-il que les personnes à risque consultent car il n'est pas question de traiter tout le monde. Le coût économique serait astronomique. De plus, il faut prendre en compte les possibles effets secondaires. Les biphosphonates par exemple, les molécules les plus utilisées actuellement, ont été accusés de provoquer de rares mais graves nécroses de l'os de la mâchoire, mais plutôt à de très fortes doses, comme celles parfois utilisées en cancérologie. Ils ont été aussi accusés de provoquer d'exceptionnelles fractures du fémur, mais le lien de cause à effet n'a pu être établi.

Par ailleurs, le manque de motivation des principaux intéressés n'est pas sans poser problème. Comme les médicaments de l'ostéoporose n'agissent pas sur des symptômes (douleur, taille, etc.), les patients n'en tirent aucun bénéfice quotidien perceptible. Des os plus solides, cela ne se sent pas. D'où de nombreux abandons. «Une meilleure identification des patients à risque élevé de fracture et surtout, une meilleure explication des bénéfices à en attendre est donc indispensable, explique le Pr Christian Roux (service de rhumatologie, hôpital Cochin à Paris). C'est encore plus important pour les personnes ayant en plus une maladie chronique, diabète, dépression. Leur ostéoporose est trop souvent négligée, alors que la survenue d'une fracture chez ces individus fragiles peut avoir des conséquences plus graves.»

La recherche se poursuit

Tandis que les médecins cherchent à mieux identifier les personnes les plus susceptibles de tirer bénéfice des médicaments, la recherche, elle se poursuit. «Les mécanismes du remodelage osseux sont de mieux en mieux connus. Au niveau de la “voie wnt” impliquée dans la stimulation des ostéoblastes et donc, dans la reconstruction osseuse, plusieurs cibles sont actuellement étudiées. La première est la sclérostine, une protéine fabriquée par des cellules du tissu osseux. Cette protéine est un inhibiteur naturel de la production d'ostéoblastes et donc de l'activité de reconstruction osseuse. Des chercheurs ont mis au point des anticorps capables de bloquer cette protéine et en évaluent les effets. Les premières données sont prometteuses, avec l'espoir d'un médicament d'ici sept à huit ans», confirme le Pr Thierry Thomas (chef du service de rhumatologie, CHU Saint-Etienne).

La seconde cible est DKK1, une autre protéine inhibitrice de la formation des ostéoblastes. Arriver à la bloquer serait intéressant car elle joue un rôle dans de nombreuses maladies touchant le squelette. Cette cible est l'objet de recherches importantes qui pourraient aboutir à la mise sur le marché de médicaments à l'horizon 2020-2025. D'autres travaux portent encore sur de possibles médiateurs de cette «voie wnt»…

Les chercheurs n'oublient pas les ostéoclastes, responsables de la destruction osseuse. Ainsi, plusieurs inhibiteurs de la cathepsine k -une enzyme dont le rôle est de découper le tissu osseux pour mieux le détruire- ont été développés. Quelques-uns seulement ont franchi des étapes du développement et pourraient donc arriver sur le marché dans les cinq ans à venir, si leur rapport bénéfice/risque s'avère positif. Enfin, il a été montré qu'une neurohormone comme la sérotonine (et qui régule l'humeur) jouerait aussi un rôle sur le métabolisme osseux.
lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png