Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 279

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Neuf cancers dévoilent leur taux de survie
Actualités médicalesUne équipe d’épidémiologistes espagnols s’est intéressée à l’analyse du taux de survie de patients atteints de cancers, cinq ans après leur diagnostic. Les résultats sont proches des chiffres européens, et très variables en fonction des types de tumeurs.


Le cancer est un diagnostic qui fait toujours peur. Pourtant, toutes les tumeurs ne se valent pas et leur agressivité varie en fonction de l'organe touché. Pour mieux appréhender leurs différences et améliorer les pronostics, une équipe d'épidémiologistes espagnols a recensé les chiffres de leur pays, en fonction des types de cancer, des régions et de l'âge des patients, et a comparé les résultats aux autres pays européens.


María Dolores Chirlaque et ses collègues du service d’épidémiologie du département de la santé et de la consommation à Murcia, se sont intéressés à neuf types de cancer : sein, poumon, côlon, rectum, prostate, ovaire, testicule, mélanome de la peau et lymphome de Hodgkin.


Les patients de huit régions espagnoles ont été inclus dans cette étude : le Pays Basque, la Navarre, la région de Murcia et les provinces de Gérone, de Tarragone, de Castellón, d’Albacete et de Grenade. Au total, les chercheurs ont étudié le cas de 57.622 patients, diagnostiqués entre 1995 et 1999, et les ont suivi jusqu’au 31 décembre 2004.


Les taux de survie, cinq ans après le diagnostic, ont été calculés de manière statistique et les résultats ont été publiés dans le journal Annals of Oncology. Les différences par rapport aux moyennes européennes sont minimes, puisque les chiffres varient au maximum de 2%. Les meilleurs taux de survie en Europe sont observés dans les pays nordiques (Finlande, Suède, Norvège, Islande). A l’inverse, les cancers sont les plus dévastateurs en République Tchèque, en Pologne et en Slovénie.



Testicule 1 – Poumon 0

En fonction des régions espagnoles, les plus grandes variations (calcul du ratio) s’observent pour le cancer du poumon (12,4% en Navarre contre 6,1% en province de Grenade), et les plus faibles pour le cancer du sein (91,3% dans la province de Castellón contre 81,2% dans celle d’Albacete).


Le meilleur taux de survie revient au cancer du testicule (95%), et le moins bon au cancer du poumon, avec seulement 10% de survie des patients à cinq ans.


Les cancers du côlon et du rectum, les plus courants si l’on regroupe les deux sexes, présentent des taux respectifs de 54,7 et 50,2%.


Le cancer de la prostate, le plus fréquent chez les hommes, présente un bon taux de survie, avec 76% et même 80% dans le groupe des patients âgés de 45 à 74 ans. Le cancer le plus courant chez les femmes, le cancer du sein, est encore mieux soigné, avec un taux de survie moyen de 83%. Ces deux cancers sont mieux surmontés par les adultes d'âge moyen que par les jeunes.


Les patientes du cancer de l’ovaire sont 43% à survivre cinq ans après le diagnostic, essentiellement les jeunes de 15 à 44 ans (70%) alors qu’elles ne sont que 19% après 74 ans.


Le lymphome de Hodgkin présente un bon taux de survie (85%), surtout chez les jeunes adultes (92%). Le mélanome, quant à lui, atteint 85% de survie, et les femmes y survivent mieux que les hommes.


D’un point de vue général, trois patients sur quatre guérissent du cancer (à l’exception du cancer du poumon). Le cancer ne doit donc plus être considéré comme fatal, même si la prévention est le meilleur des traitements.


Futura Sciences
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png