Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
thrombophlebite
thrombophlebite
Cardiologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 310

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sida : une nouvelle stratégie suscite l'espoir d'une vraie guérison
Actualités médicalesLes stratégies de lutte contre le virus du Sida sont aujourd’hui toutes tournées vers le virus lui-même. Mais les choses pourraient changer. Une étude montre en effet qu’il est possible de tuer spécifiquement les cellules infectées.

C'est l'espoir d'une guérison définitive des malades. Les traitements actuels de lutte contre le virus du Sida sont tous dirigés contre le virus lui-même. La trithérapie varie en fonction des patients et du taux du virus et des lymphocytes mais, en général, elle est composée d’inhibiteurs nucléosiques de la transcriptase inverse et d’un inhibiteur de protéase, deux enzymes virales. Ces traitements sont efficaces puisqu’ils ont permis de fortement diminuer la mortalité dans les pays où le traitement est largement distribué.

En revanche, s’ils permettent de continuer à mieux vivre avec le virus, ces traitements ne permettent pas d’en guérir puisque le VIH s’introduit durablement au sein des cellules où il est intouchable. En effet, le génome du VIH peut s’intégrer dans celui des cellules en effectuant tout d’abord une étape de rétro-transcription de l’ARN viral en ADN. Même si les patients sont en pleine forme et que le virus est indétectable dans le sang, ils restent toujours porteurs du virus, qui peut se réactiver à tout moment en reprenant sa forme ARN. La guérison par disparition de toutes les copies du génome viral dans l’organisme est donc impossible avec les traitements actuels. Une équipe de recherche de l’Hebrew University of Jerusalem a décidé de changer de stratégie en s’attaquant non plus au virus lui-même mais aux cellules infectées. Leurs travaux sont publiés dans le journal AIDS Research and Therapy. Le nombre de copies du génome du VIH intégrées dans le génome des cellules est faible comparé aux autres rétrovirus : en général, seules une ou deux copies sont intégrées, malgré la présence de nombreuses autres copies du génome dans la cellule.

La raison pour laquelle ce chiffre est bas est que le virus exprime une protéine, Rev, dont un des rôles est d’inhiber l’intégrase virale. Cette protéine étant, comme son nom l’indique, indispensable à l’intégration du génome, le processus d’intégration s’en retrouve stoppé. Ce mécanisme est un moyen pour le virus de contribuer à sa propre survie. En effet, de précédents travaux avaient montré que l’intégration d’un grand nombre de copies du génome viral dans l’ADN cellulaire est létale pour la cellule : elle subit une apoptose, un suicide cellulaire programmé, entraînant avec elle la mort du virus qu’elle contient. Lors de ces mêmes travaux, les chercheurs avaient trouvé un moyen de favoriser l’intégration des génomes viraux, en inhibant l’interaction entre Rev et l’intégrase grâce à l’utilisation de peptides dérivés de l’intégrase.

Ces deux peptides nommés INS et INr possèdent en plus la propriété de passer aisément la membrane cellulaire, un atout pour leur utilisation en thérapie. Les chercheurs ont alors testé l’efficacité de ces peptides sur une culture cellulaire de lymphocytes T infectés par le VIH-1. Les peptides ont été utilisés seuls, conjointement et avec un inhibiteur de protéase. Si la production de nouveaux virions a augmenté significativement pendant les premiers jours post-infection et que le nombre d’intégrations du génome viral par cellule a lui aussi augmenté, au fil du temps les deux chiffres ont régressé pour finalement devenir quasiment nuls.

Cette observation coïncide avec l’augmentation de la mort cellulaire qui semble spécifique aux cellules infectées, probablement due au trop grand nombre d’intégrations des génomes viraux. Les cellules saines, quant à elles, semblent épargnées. Quelques semaines après la présentation d'un gel vaginal antiviral efficace et la relance d'un espoir de vaccin, l'année 2010 semble décidemment propice à la recherche contre le Sida. Ces nouveaux résultats, bien que préliminaires, sont aussi très encourageants et les recherches méritent d’être poursuivies.


Futura Sciences
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png