Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 370

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Le dossier pharmaceutique impose
Actualités médicalesDix millions de Français en ont ouvert un. Ce dispositif de suivi personnalisé de la consommation de médicaments pourrait permettre aux pharmacies de riposter aux tentatives de concurrence de Leclerc.

Bien joué ! Lancé fin 2008, soit quatre ans après le dossier médical personnel (DMP), qui n'a lui toujours pas vu le jour, le dossier pharmaceutique est sur les rails.

Dix millions de Français l'ont adopté, selon l'ordre des pharmaciens, dont 22% des patients âgés de plus de 60 ans. Chaque jour, 20.000 nouveaux dossiers sont ouverts. Les officines ont, elles aussi, largement adhéré au dispositif: près de 17.000 pharmacies, soit sept sur dix, proposent à leurs clients d'ouvrir un dossier. C'est «un succès » et un moyen important d'éviter «les accidents liés à de mauvais mélanges de médicaments », se félicite Isabelle Adenot, présidente de l'ordre.

Activé avec la carte Vitale, le dossier pharmaceutique (DP) assure un suivi personnalisé de la consommation de médicaments d'un patient dans l'ensemble des pharmacies de France pendant quatre mois consécutifs. Le choix d'ouvrir un DP est libre, et environ 20% de la population refuse toujours de franchir le cap. Les patients peuvent aussi refuser que certains achats y figurent, mais ils recourent très rarement à cette option.

La mise en place du DP a coûté 15 millions d'euros depuis sa mise en place et il revient à 40 centimes d'euros par dossier et par an, financés par les pharmaciens. «Nous pouvons désormais l'affecter à un nouvel usage, en l'utilisant pour un envoi d'information dans l'urgence à toutes les pharmacies», explique Isabelle Adenot. Le dispositif a déjà permis de transmettre en quelques minutes des alertes de la Direction générale de la santé, notamment au sujet de la dengue sur la Côte d'Azur. Il servira à relayer également les alertes de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et pourra participer, plus tard, aux retraits de lots de médicaments, prévoit l'ordre des pharmaciens.

D'autres usages sont déjà envisagés. Si la durée de vie des informations qu'il contient était prolongée, «il serait d'une grande utilité dans le suivi des vaccins», souligne Isabelle Adenot.

Pas de lien avec le dossier médical personnalisé

Autant d'atouts pour différencier la mission des pharmaciens du rôle, essentiellement commerçant, qu'aspirent à jouer les hypermarchés, à commencer par les centres Leclerc, qui bataillent depuis des années pour proposer certains médicaments dans leurs rayons. Pourtant, ce nouvel outil, qui renforce le rôle de suivi médical du pharmacien, n'est pas pris en compte par les instances de santé, regrettent les pharmaciens.

Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, a assuré cet été qu'une «première version nationale» du DMP serait déployée à partir de décembre. Des informations ont été adressées aux médecins sur le contenu de cet autre dossier médical électronique, qu'ils auront la charge de nourrir. Mais rien n'évoque, pour l'instant, un lien avec le dossier pharmaceutique, alors que celui-ci «doit, de par la loi, y être rattaché», s'étonne Isabelle Adenot. Pourtant, le dossier pharmaceutique participe largement à «l'objectif de coopération entre les différents professionnels de santé s'occupant d'un même patient», souligne la présidente de l'ordre. «On ne veut pas confier au pharmacien certaines missions pour ne pas froisser certains corporatismes», explique de son côté Lucien Bennatan, président du groupement de pharmacies d'officines PHR.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png