Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Calcinose salivaire
Calcinose salivaire
Pathologie et chirurgie buccale
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 327

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Le professeur Graba : «C’est un hommage aux compétences algériennes»
Actualités médicalesIl a su faire preuve d’un profond engagement et d’un dévouement permanent au service de la médecine. Une carrière unique qui vient de lui valoir tout récemment une haute distinction internationale. Lui, c’est le professeur Abdelaziz Graba, chef du service de chirurgie oncologique au centre Pierre-et-Marie-Curie, à Alger et président de la Société algérienne de chirurgie. Cet éminent professeur vient d’être admis en tant que membre de l’Académie française de chirurgie. Nous l’avons rencontré lors de la conférence nationale sur la politique de la santé et de la réforme hospitalière qui s’est tenue durant trois jours (du 3 février à hier) au palais des Nations, au Club des Pins. Le professeur Graba s’est dit honoré de recevoir une telle distinction, consécration d’un riche parcours: «C’est une fierté pour la médecine, la chirurgie mais aussi l’université algérienne», a-t-il déclaré : «C’est un honneur qui me motive pour faire toujours mieux, tant que je suis dans ce domaine qui me passionne tant», nous confie-t-il. Un domaine dont il parle avec beaucoup de fierté. Car la volonté d’aller de l’avant ne l’a jamais quitté tout au long de sa brillante carrière. D’ailleurs, le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière n’a pas manqué de rendre hommage aux compétences algériennes.


Lors de l’ouverture des travaux, M. Djamel Ould Abbes avait fait leur éloge, mettant l’accent sur l’admission récente du professeur Graba et de Mohamed Nadjib Bouayad, spécialiste en chirurgie vasculaire du CHU d’Oran, deux professeurs algériens en tant que membres de l’Académie nationale de chirurgie (ANC) de France, «en reconnaissance de leurs travaux scientifiques et de recherches pédagogiques de haut niveau au service de la médecine et du bien-être des malades». Outre les deux Algériens, quatre autres chirurgiens, en l’occurrence un Belge, un Portugais, un Espagnol et un Marocain, ont été admis comme membres de cette académie prestigieuse, indique le professeur Graba. Ould Abbes a reconnu que la priorité est accordée «aux ressources humaines car l’amélioration de la performance du système de santé en dépend».


Une question qui a été à l’ordre du jour des travaux de cette rencontre nationale. Selon le professeur Graba, «il est important de faire le point sur la situation du secteur de la santé et la révision de la loi sanitaire de 1985 afin de mettre en œuvre de nouveaux textes qui s’adaptent aux mutations socio-économiques qu’a connues le pays durant un quart de siècle». «C’est le moment de revoir ce qui a été fait, d’évaluer les budgets, de remédier aux insuffisances», dit-il. «L’Etat consacre 8% du PIB à la santé, ce qui est quand même important ; nous sommes presque au niveau européen», d’après le professeur qui précise que «l’Algérie a réalisé des avancées considérables dans le domaine de la santé (amélioration de l’espérance de vie, de la couverture sanitaire et vaccinale, diminution de la mortalité infantile…).» «Cependant, explique-t-il, il faut reconnaître que des lacunes subsistent et qui font ombre au tableau.» «Malgré les efforts d’investissements, la situation est telle qu’aujourd’hui l’Etat reconnaît qu’il n’est pas satisfait du système de santé alors que, de leur côté, des malades réclament de meilleures prestations de soins.» Pour notre spécialiste, «ce qui manque chez nous, c’est l’humanisation de l’accueil, le soutien psychologique pour accompagner les malades. Il est temps d’apporter les solutions adéquates, de réorganiser le secteur, d’où l’importance d’un débat national qui regroupe les différents acteurs et représentants du secteur de la santé», dit-il.


S’agissant de la promotion du don d’organes et de la transplantation hépatique (greffe du foie) que lui-même réalise au CPMC, le professeur Graba a plaidé pour la création de l’agence de greffes pour mieux organiser l’activité de greffe. «Les pouvoirs publics ont annoncé la mise sur pied prochaine de cette structure», a-t-il souligné. Ce spécialiste estime toutefois qu’il faudrait aussi assurer un environnement adéquat et réunir toutes les conditions nécessaires comme la création de registres de malades. Il a estimé que le don d’organes doit être développé dans notre pays, à travers notamment la promotion du prélèvement d’organes à partir de donneurs décédés. Dans ce sens, il a appelé à l’organisation de campagnes de sensibilisation pour convaincre la société de l’intérêt du don d’organes, d’autant que la religion autorise ce type d’opérations qui permettent de sauver des vies et de soulager la souffrance des malades.


Notons par ailleurs que le ministre de la Santé avait annoncé récemment qu’un projet de création d’une académie algérienne des sciences médicales serait prochainement soumis au gouvernement. Ould Abbes avait expliqué que «les professeurs Graba et Bouayad ainsi que les pionniers de la médecine algérienne comme le professeur Pierre Chaulet et d’autres seront les fondateurs de cette académie». Parmi les missions assignées à cette institution, «la recherche et la formation en médecine». Cette académie qui devrait être ouverte à toutes les compétences nationales constituera assurément une motivation supplémentaire pour les spécialistes algériens. Ces derniers estiment nécessaire de mettre en place une politique nationale pour orienter les ressources humaines et matérielles du secteur. «L’élément humain» doit, selon les spécialistes algériens et les personnels de la santé, avoir une place «privilégiée» dans le nouveau plan de santé 2011-2030 annoncé par Ould Abbes. «Il est impératif d’ouvrir de larges perspectives d’évolution professionnelle pour les motiver et les inciter à travailler dans le secteur public.»



A propos de l’Académie de chirurgie de France

L’Académie nationale de chirurgie de France (ANC) est considérée comme la plus ancienne institution chirurgicale de ce pays. Fondée en 1731, elle est composée de 500 membres titulaires et associés, d’honoraires et d’étrangers qui représentent les différentes spécialités chirurgicales. Cette instance, qui participe à la formation continue de ses membres, est aussi destinée à faire connaître les progrès de la chirurgie. Elle s’occupe également des aspects économique, juridique et éthique de l’acte chirurgical. L’ANC, qui organise aussi des débats sur les problèmes de santé publique, sur la responsabilité du chirurgien et sur la réforme hospitalière, reste une référence pour les chirurgiens mais aussi pour les magistrats, les experts et les pouvoirs publics. Elle œuvre, d’autre part, au perfectionnement et à la diffusion des sciences médicales et pharmaceutiques, ainsi qu’à leur application et à promouvoir la recherche médicale. Elle a une mission de magistère moral, de garant de l’éthique chirurgicale et d’évaluation de la chirurgie. Des professeurs algériens avaient déjà été admis pour la première fois comme membres de l’Académie française. Il s’agit des professeurs Mustapha Kaddari, chef du service de pédiatrie au CHU de Mustapha Pacha, de Amar Hammad, chef de service de chirurgie générale au même CHU, et de M. Meradi, de l’établissement hospitalier de Kouba.


La Tribune Online
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png