Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 331

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Les chirurgiens-dentistes ont la capacité à faire des injections à visée esthétique d’acide hyaluronique
Actualités médicalesLe Conseil national a écrit au ministère de la Santé pour rappeler que, en vertu du Code de la santé publique, les praticiens de l’art dentaire disposent bien du droit et de la capacité professionnelle pour réaliser des injections d’acide hyaluronique dans la sphère buccale et autour de la bouche.


L’injection d’acide hyaluronique dans la sphère buccale aussi bien que dans la zone péribuccale relève de la compétence des chirurgiens-dentistes. C’est en substance le message que le Conseil national a tenu à faire passer dans un courrier adressé conjointement à Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, Didier Houssin, directeur général de la Santé, Michel Legmann, président du conseil national de l’Ordre des médecins et Claude Le Louarn, président de la Société française de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique. Dans son courrier, s’appuyant sur les termes de l’article L.4141-1 du Code de la santé publique, le Conseil national rappelle le périmètre légal de la capacité professionnelle du chirurgien-dentiste, laquelle ne se limite pas à la zone qui se situe à l’intérieur de la bouche (zone intra-buccale) : « La pratique de l'art dentaire comporte la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies congénitales ou acquises, réelles ou supposées, de la bouche, des dents, des maxillaires et des tissus attenants, dans le respect des modalités fixées par le code de déontologie de la profession mentionné à l'article L. 4127-1. »


Le Conseil national précise que « les chirurgiens-dentistes sont amenés, dans leur pratique, à gérer des cas beaucoup plus importants » que les injections d’acide hyaluronique tels que « les greffes gingivales et des tissus osseux (traitements des défauts parodontaux, sinuslift, les greffes d'apposition par prélèvements mentonniers ou ramiques, …) ou encore l'implantologie. De plus, l'avènement des PRF, que les chirurgiens-dentistes emploient couramment en chirurgie parodontale ou implantaire, montre bien que notre profession maîtrise aussi les facteurs de croissance. Les chirurgiens-dentistes en ont été les promoteurs ! »


Qu’il s’agisse de la bouche, des maxillaires ou des tissus attenants, il est bien du rôle des chirurgiens-dentistes de reconstruire l'harmonie d'une expression faciale perdue au fil des agressions du temps. D’un point de vue thérapeutique, le Conseil national souligne que « l'injection d'acide hyaluronique, pratiquée par les chirurgiens-dentistes, permet souvent d'influencer durablement et de façon significative l'apparence de la lèvre supérieure une fois que les fondations (les dents) ont été restaurées. » C’est pourquoi il relève bien de la capacité professionnelle des chirurgiens-dentistes de réaliser des injections d’acide hyaluronique dans la sphère buccale et péribuccale mais également dans le sillon nasogènien ou encore dans la ride d’amertume au coin des lèvres.


Pour ce type de soins, une approche pluridisciplinaire odontologique est recommandée, laquelle impliquera le concours de l'orthodontie, de soins restaurateurs, de parodontologie et de prothèse (facettes céramiques, facettes liftantes par création de volume plus important), de la chirurgie. En revanche, s'agissant du botox, ce produit est soumis à une réserve hospitalière. Il ne peut, par conséquent, pas être utilisé en cabinet dentaire.


Le Site du l'ONCD
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
#1 | hammar le février 10 2011 13:50:14
Y a pas une grande différence entre l'injection de l'acide hyaluronique en extra buccal et l'injection de l'anesthésique local en intra buccal !!
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png