Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Luxation du rachis cervical
Luxation du rachis cervical
Traumatologie - Orthopédie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 295

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sommeil : Les conseils pour bien négocier le passage à l'heure d'été
Actualités médicalesLa France passera à l'heure d'été dans la nuit de samedi 26 à dimanche 27 mars prochain. Dimanche 27 mars à 2 heures, il sera donc 3 heures. En adoptant des mesures simples, chacun pourra s'adapter au mieux à ce changement d'heure. A noter, le passage à l'heure d'hiver se fera le dimanche 30 octobre prochain à 3 heures.


Un décalage qui trouble le rythme biologique

Non seulement la perspective de perdre une heure sur sa grasse matinée du dimanche est déplaisante, mais le changement d'heure serait aussi très perturbant pour l'horloge biologique.
D'après la plupart des spécialistes du sommeil, cette mesure perturberait le rythme biologique des personnes, et en particulier des plus fragiles, comme les enfants et les personnes âgées. La perturbation du rythme biologique ne serait pas seulement à l'origine de troubles du sommeil, mais influerait également sur l'appétit, la capacité de travail, voire l'humeur.


Le passage à l'heure d'été serait plus perturbant en termes de troubles du sommeil que le passage à l'heure d'hiver. D'après plusieurs études scientifiques, un changement d'heure serait plus perturbant pour le rythme biologique que le décalage horaire lié à un voyage. Une perturbation que constatent les médecins dans leur cabinet, puisque, d'après un sondage Sofres, la consommation de médicaments, et notamment de tranquillisants, augmenterait de 19% au moment du changement d'heure.



Tout régler la veille pour dormir plus sereinement

Les personnes très sujettes au stress peuvent se sentir angoissées par les conséquences du changement d'heure, et notamment par le fait de devoir régler l'heure de tous leurs équipements électroniques. Si la plupart du matériel (ordinateur, télévision, lecteur DVD...) se règle tout seul, il peut être rassurant pour beaucoup de tout régler à l'avance. Changer l'heure la veille présente aussi l'avantage d'habituer l'organisme au changement d'heure avant même qu'il ne survienne.



S'adapter petit à petit

De nombreux docteurs et psychologues conseillent d'anticiper le changement d'horaire, en particulier pour les enfants. Le changement d'heure perturbe beaucoup leurs petites habitudes, et peut leur faire perdre l'appétit, ou les rendre grognons. L'idéal est de modifier progressivement le rythme d'un bébé pour lui éviter un changement trop brutal. Par exemple, en décalant de 15 minutes l'heure de réveil, de repas et de coucher d'un enfant à partir de jeudi cela permettra de ne pas trop le perturber. Il faut savoir que le passage à l'heure d'été est très perturbant pour un bébé : la lumière du jour risque de l'empêcher de s'endormir dans la soirée.



Se coucher plus tôt

Un bon conseil pratique pour les "lève-tôt" est de se coucher plus tôt (entre une heure et une demi-heure) samedi soir. Ainsi, avec le même nombre d'heures de sommeil, ils se réveilleront sensiblement à une heure habituelle.



Que faire si on est perturbé

Certaines personnes ressentent une forte fatigue après un changement d'horaire, voire une sensation de malaise. Il faut alors se reposer au maximum, et surtout se forcer à adopter un rythme de vie (travail, repas, heures de coucher et de réveil) correspondant à la nouvelle heure. Les symptômes disparaîtront en quelques jours, voire quelques semaines au maximum.


Relaxnews
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png