Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Rachitisme
Rachitisme
Pédiatrie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 322

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Fécondation assistée : les enfants sont en bonne santé
Actualités médicalesLes éventuelles complications lors de la croissance restent assez rares.

C'est une information rassurante pour les couples qui débutent une démarche d'assistance médicale à la procréation (AMP). Les données concernant la santé et la croissance des enfants nés grâce à une fécondation assistée sont plutôt rassurantes, constatent Catherine Patrat et Sylvie Epelboin (hôpital Bichat, Paris) dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). Presque trente-trois ans après la naissance du premier bébé-éprouvette, Louise Brown, plus de 4 millions d'individus ont vu le jour grâce à des techniques d'AMP, qui représentent désormais 2 à 3% des conceptions.

En réanalysant la littérature internationale, les auteurs retrouvent globalement un léger excès de complications pour ces grossesses ; avec un risque accru de prématurité (multiplié par deux), de petit poids de naissance et de mortalité périnatale - décès avant 7 jours. Déjà connus, ces «sur-risques» sont attribués en partie aux grossesses multiples, plus fréquentes en cas d'assistance à la procréation. Mais ces complications existent aussi chez les singletons, et il est «difficile d'en identifier la cause», estiment les deux médecins. L'infertilité des couples pourrait jouer un rôle, tout comme les procédures utilisées pour l'AMP, mais les données divergent selon les études.
Registre national

Une méta-analyse met aussi en évidence une petite augmentation du risque de malformations congénitales. «Tous les types de malformations sont concernés, mais sont plus particulièrement observées des anomalies touchant le système cardiovasculaire, urogénital ou musculosquelettique», précisent les Drs Patrat et Epelboin. Toutes ces complications restent toutefois rares, «puisque la très grande majorité des enfants (plus de 95%) en sont exempts», tempèrent-elles. Par ailleurs, leur croissance et leur suivi à des âges plus tardifs ne semblent pas indiquer de problèmes particuliers. Quelques études ont suggéré une fréquence accrue de certains cancers (touchant l'œil, le sang ou le système nerveux central) chez les personnes nées après fécondation in vitro (FIV), mais il n'y a pas de risque formellement identifié. En France, un registre national a été mis en place pour surveiller la santé de ces enfants et permettre des études sur leur devenir.

Dans le même BEH, Ann Priente-Khayat, de l'Agence de biomédecine, et ses collègues font un bilan du dispositif d'AMP vigilance instauré en France en 2007. En quatre ans (de février 2007 à fin décembre 2010), 855 signalements d'effets secondaires des traitements d'AMP ou d'incidents ont été recensés ; un chiffre à rapporter à l'activité des centres de procréation: 130.000 tentatives annuelles de FIV, transferts d'embryons congelés et inséminations. La proportion des cas graves est de 78% ; il s'agit dans 7 cas sur 10 d'effets indésirables et dans 3 cas sur 10 d'incidents. Plus de la moitié des événements sont liés à l'hyperstimulation ovarienne, 18% à un acte d'AMP (complications opératoires ou anesthésisques par exemple) et 15% à la perte de gamètes ou d'embryons. Ces signalements ont conduit l'Agence de biomédecine à mettre en place des actions spécifiques avec les professionnels.

Source:lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png