Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Groupe de Médecins
Groupe de Médecins
Professionels de santé
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 340

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Schizophrénie : les bénéfices des antipsychotiques avérés
Actualités médicalesUne analyse publiée dans le Lancet fait le point sur cinquante ans de prescription d'antipsychotiques chez les malades schizophrènes et révèle que ces traitements ont réduit le risque de rechute et d'hospitalisation.

Il fut un temps où les malades souffrant de psychose étaient attachés à leur lit dans des asiles de fous. En l'absence de traitement, seule la force parvenait à venir à bout de ces malheureux habités par une souffrance intense. En 1952, la découverte de la première molécule neuroleptique par Henri Laborit, médecin militaire, a révolutionné la vie des malades et l'atmosphère des hôpitaux psychiatriques. Il y a une quinzaine d'années, de nouveaux médicaments antipsychotiques sont arrivés, avec une efficacité apparemment supérieure, permettant aux patients d'évoluer vers plus d'autonomie.
Composante génétique

Cette semaine, la revue médicale The Lancet fait le point sur cinquante ans de médicaments antipsychotiques chez les malades schizophrènes et révèle, après analyse de tous les grands essais publiés depuis, que ces traitements ont réduit considérablement le risque de rechute et d'hospitalisation, notamment.

La schizophrénie frappe 1% de la population. Cette affection, qui débute chez l'adulte jeune (entre 15 et 25 ans), se manifeste par une déstructuration profonde de la personnalité avec délires, hallucinations ou encore repli sur soi. Aujourd'hui, pour la majorité des chercheurs, il s'agit d'une affection à forte composante génétique, même si les mécanismes en cause n'ont pas été complètement établis.

Quels sont les effets des médicaments antipsychotiques? Comment agissent-ils sur le cours de la maladie? Pour répondre, l'équipe du département de psychiatrie de l'hôpital de Munich, en collaboration avec des universitaires grecs et américains, s'est penchée sur tous les essais comparant les effets des antipsychotiques à ceux d'un placebo (un produit dénué de principe actif) chez des patients souffrant de schizophrénie entre 1959 et 2011. Au total, 65 essais représentant 6500 patients ont été examinés. À noter que les chercheurs n'ont pas séparé les périodes concernées par des molécules différentes (neuroleptiques classiques de 1959 à 1990, environ; antipsychotiques atypiques entre 1990 et 2011).

Le bilan est globalement positif pour ces médicaments, dotés aussi d'effets secondaires non négligeables. Déjà, au bout d'un an de traitement, le taux de rechute concerne 64% des patients avec le placebo contre 27% avec le médicament. Par ailleurs, le risque de réhospitalisation est de 26% pour les premiers et de 10% pour les seconds. Une moindre agressivité apparaît avec le traitement par rapport au placebo.

Malheureusement, les essais en cours ne durent jamais plus de deux ans. Or, il serait intéressant de connaître le devenir à long terme des patients recevant de tels médicaments. «Les neuroleptiques de première génération, comme l'Haldol, ont été beaucoup critiqués du fait de leurs effets secondaires, visages figés, mouvements ralentis, considérés comme des manifestations stigmatisantes, souligne le Pr Jean-Pierre Olié (psychiatre, hôpital Sainte-Anne, Paris). Les nouveaux médicaments ont une meilleure tolérance sur le plan neurologique, il y a une vraie différence. Mais ils nécessitent une surveillance métabolique dans les premiers temps du traitement.»

Par ailleurs, ces antipsychotiques atypiques, apparus plus récemment, auraient également un effet régulateur sur le plan émotionnel, avec un impact antidépresseur. «À travers le monde, tous les consensus recommandent d'utiliser en première intention ces molécules», ajoute le Pr Olié. Ils entraînent cependant une prise de poids plus importante et augmentent le risque de diabète type 2 et d'intolérance au glucose.

«Grâce à ces nouvelles molécules, la qualité de vie des malades a vraiment changé, avec une meilleure efficacité, un meilleur confort, note le psychiatre. Il y a aussi des arguments pour penser qu'ils ont, en plus, un impact positif sur les fonctions cognitives.» Ces nouveaux médicaments n'excluent en rien la mise en œuvre simultanée d'autres stratégies comme la remédiation cognitive ou le soutien psychothérapeutique. Reste à attendre de nouvelles études à long terme qui analysent leur effet sur la qualité de vie et l'intégration sociale, notamment dans le monde du travail.

lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png