Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
prolapsus réctal
prolapsus réctal
Gastro Enterologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 297

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Danger: risques suicidaires
Actualités médicales
Les boîtes des médicaments utilisés par des millions de patients pour contrôler les crises d'épilepsie devraient présenter la mention «danger: risques suicidaires», selon l'agence américaine de sécurité sanitaire, la Food and Drug Administration.

L'avertissement de la FDA intervient presque un an après que l'agence eut pour la première fois fait état d'un risque plus élevé de suicide chez les personnes traitées que chez celles sous placebo.

Selon les nouvelles consignes, seul un patient traité sur 500 environ présente un risque de pensée ou de comportement suicidaires. Les recommandations précisent que ces risques sont valables quel que soit l'antiépileptique utilisé.

La FDA conseille aux patients de consulter leur médecin avant de procéder à tout changement de traitement.

«Tous les patients qui sont actuellement traités ou qui débutent un traitement antiépileptique, quelle qu'en soit l'indication, devraient être surveillés pour des changements notables de comportement, indice de l'apparition ou de l'aggravation de pensées ou de comportement suicidaires, et de dépression», souligne la FDA dans un communiqué.

Les nouvelles recommandations concernent 21 traitements, notamment les succès commerciaux que sont le Lamictal de GlaxoSmithKline, le Topamax de Johnson & Johnson et le Lyrica de Pfizer.

La FDA n'a cependant pas été jusqu'à ajouter les consignes les plus strictes sur les boîtes, comme on aurait pu le penser quelques mois plus tôt. En juillet, en effet des experts s'étaient opposés à l'ajout de cette «boîte noire» d'avertissement susceptible, selon eux, d'affoler les patients et de les inciter à arrêter leur traitement.

Les antiépileptiques sont utilisés pour différentes maladies autres que l'épilepsie, en particulier les migraines, certaines douleurs neurologiques et des maladies psychiatriques, comme les troubles bipolaires.

Le laboratoire Glaxo s'est montré favorable à l'étiquetage de son médicament. Toutefois, il a indiqué dans un communiqué qu'il restait «confiant dans le profil général de tolérance et d'efficacité de son produit, le Lamictal», fruit d'«essais cliniques de grande ampleur».

La FDA a annoncé en janvier que l'analyse de près de 200 études portant sur 11 antiépileptiques différents montrait que les patients traités souffraient plus fréquemment de pensées et de comportement suicidaires. L'an dernier, les antiépileptiques étaient au cinquième rang des médicaments les plus commercialisés aux États-Unis, avec des ventes dépassant 10 milliards de dollars, selon la société de recherche pharmaceutique IMS Health.

Les ventes du Lamictal de GlaxoSmithKline ont rapporté 2,2 milliards de dollars en 2007, celles du Lyrica 1,8 milliard de dollars.

Le géant Pfizer a fait savoir qu'il travaillerait avec la FDA pour mettre à jour l'étiquetage du Lyrica et du Neurontin, un produit plus ancien qui traite l'épilepsie et les douleurs neurologiques.

Les sociétés savantes, notamment la Société américaine de l'épilepsie (AES), ont demandé avec insistance à la FDA ces derniers mois d'avoir une approche mesurée sur les consignes.

Les médecins ont déjà réussi à faire plier la FDA. En 2004, une «boîte noire» relative aux idées suicidaires avait été ajoutée sur les boîtes d'antidépresseurs. L'agence du médicament a pourtant fait marche arrière l'an dernier, lorsque les psychiatres ont averti que cette mesure risquait d'inciter les patients à arrêter leur traitement.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png