Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 159

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Les insomniaques coûtent cher
Actualités médicales
Une étude publiée jeudi évalue à 6,5 milliards $ par année les coûts engendrés par les problèmes d'insomnie au Québec.

Publiée dans la revue spécialisée Sleep, l'étude menée par des chercheurs à Québec estime que les trois quarts des dépenses engendrées par l'insomnie sont attribuables à des conséquences indirectes, comme des absences du travail et des diminutions de la productivité.

Les coûts directs de l'insomnie comprennent les consultations médicales, les coûts de transport pour se rendre à ces consultations, ainsi que les médicaments obtenus avec ou sans ordonnance.

Par ailleurs, la consommation inappropriée d'alcool en vue d'enrayer les problèmes de sommeil entraînerait à elle seule des frais de 340 millions $.

«Les coûts liés à l'alcool constituent un peu une surprise à nos yeux, de même que la fréquence de sa consommation en vue de provoquer le sommeil», a commenté la coauteure de l'étude, Meagan Daley, professeure au cégep Champlain-St. Lawrence, à Québec. Elle a fait remarquer que les somnifères coûtent aussi peu que 11 cents par comprimé, alors qu'un verre de vin coûte beaucoup plus.

«La plupart d'entre nous ont déjà éprouvé l'effet de somnolence provoqué par un verre ou deux d'alcool. En fonction de cette perception, les gens croient fortement que l'alcool les aidera à s'endormir, je pense.»

C'est souvent le cas. Toutefois, il y a un mais: la qualité du sommeil s'en ressent. La consommation d'alcool réduit la période de sommeil profond, au cours de laquelle on fait le plein d'énergie physique et on récupère par l'entremise du rêve, a-t-elle précisé.

En revanche, la période de sommeil léger s'accroît, c'est-à-dire qu'on se prive ainsi d'étapes de sommeil essentielles, a-t-elle poursuivi. «Même si la durée du sommeil a été de six, sept ou huit heures, nous sentirons peut-être que ce sommeil n'a pas été réparateur.»

Partie intégrante d'une plus vaste étude épidémiologique servant à documenter l'histoire naturelle de l'insomnie, l'étude a été menée auprès de 948 participants qui ont complété un questionnaire. Le sommeil de près de 52 pour cent d'entre eux a été considéré comme bon, tandis que 32 pour cent des répondants montraient certains symptômes d'insomnie.

Enfin, 15 pour cent souffraient carrément d'insomnie, puisqu'ils correspondaient à tous les critères du syndrome, étaient insatisfaits de leur sommeil et éprouvaient des symptômes trois nuits par semaine pendant au moins un mois.

L'insomnie entraînera des coûts de 5 010 $ par personne qui en est diagnostiquée. Les dépenses pour une personne qui souffre de certains troubles du sommeil sont estimées à 1 431 $, mais à seulement 421 $ pour celui qui dort comme une bûche.

Mme Daley a précisé que les chercheurs ont dû élaborer leur propre méthode pour évaluer les coûts indirects de l'insomnie, en posant certaines questions en vue d'isoler la variable de la baisse de productivité exclusivement imputable aux troubles du sommeil. L'extrapolation demeure estimative et le simple fait de compter sur une déclaration du répondant comporte ses limites, a-t-elle concédé.

«Les méthodes employées pour estimer la productivité n'ont pas été validées, ce qui constitue une autre limite (de l'étude)», écrivent les auteurs.

L'étude a reçu un appui financier des Instituts de recherche en santé du Canada. Une étude pancanadienne est néanmoins en cours en vue de recueillir des données qui permettraient de constater des différences entre les provinces.

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png