Asthme - Activités physiques - HRB
Publié par krespine le Septembre 19 2015 14:34:45
L'entrainement en aérobie diminue l'hyperréactivité bronchique (HRB) et l'inflammation systémique chez les patients souffrant d'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.


FRANÇA PINTO A. et al. Thorax 2015 70 8 732 – 739

http://thorax.bmj.com/content/70/8/732.abstract

Les bénéfices de l'entrainement aérobique sur les principales caractéristiques de l'asthme comme l'HRB et l'inflammation ont été étudiées à partir de 58 patients divisés de façon randomisée en un groupe témoin (Gr T) et un groupe entrainement aérobique (Gr EA) suivis pendant 3 mois.

Après 12 semaines, 43 patients (21 Gr T/ 22 Gr EA) ont complété l'étude et ont été analysés. Le Gr EA a amélioré son HRB avec un doublement de la dose et ont obtenu une réduction des cytokines pro inflammatoire (IL-6 et MCP-1), une amélioration de la qualité de vie et des exacerbations d'asthme. Aucun effet n'a été trouvé sur l'IL-5, l'IL-8 et l'IL-10, la cellularité des expectorations, le FeNO ou sur le questionnaire du contrôle de l'asthme (ACQ). Une différence intra groupe a été trouvée sur l'ACQ-6 pour les patients insuffisamment contrôlés, ainsi que sur l'éosinophilie des expectorations et le FeNO chez les patients dans le GR EA qui avaient une inflammation sévère des voies aériennes.

Au total, l'EA a réduit l'HRB, les cytokines pro inflammatoires et a amélioré la qualité de vie, les exacerbations d'asthme chez les patients souffrant d'asthme modéré ou sévère. Ces résultats suggèrent que l'ajout d'exercices comme traitement d'appoint au traitement pharmacologique pourrait améliorer les caractéristiques principales de l'asthme.

(Commentaire: activités physiques : OUI= entrainement en aérobie donc au seuil d'adaptation ventilatoire [SV1] et surtout pas de sports [s'essouffler et chercher à maximiser ses activités])

C. Krespine