Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: La dépendance Au Tabac.

Publié par bentaleb le 09-02-2010 21:37
#13

Voici un témoignage de laurène (26 ans) - Nationalité française -
le 27 Décembre 2009

"J'ai 26 ans,mon père en avait 58.Ils nous a quitter le 05 septembre 2002...Tout a commencé en Avril 2000,je n'avais alors que 17 ans,et j'étais déjà accro à la clope.Une visite de routine pour moi chez le médecin pour une banale rhinopharyngite,et mon médecin qui demande à ma mère si mon père est bien allé voir le spécialiste qu'il lui avait recommandé pour un kyste sous la langue..Mon père nous avait rien dit..Alors arrive la discussion,2 semaines c'était écoulé déjà depuis l'annonce de mon docteur à mon père,et lui,comme figé par la peur que ça soit trop tard,n'en fait rien..Terrorisé par l'idée que cette homme de caractère qu'était mon père s'affaiblisse..Par fierté donc,il a retarder cette ultime rendez vous qui lui a diagnostiqué un cancer de la gorge..Abattement total..Tour à tour,mon frère,ma sur et moi,nous essayons de le convaincre de se battre,que tout n'est pas perdu,qu'on l'aimera toujours autant quoi qu'il arrive.Alors viens l'opération et les kilos qui s'envolent déjà..Ablation de la langue..Et cette voix si horrible sorti tout droit d'un film indescriptible..Commence l'horreur,les collations a répétition pour s'alimenter,les soins de l'infirmière..Puis lueur d'espoir..Plus aucune trace de ce cancer!!et de désespoir..Retour de cette fumée,de cette odeur de merde dans la maison..et de ce cancer..mais généralisé déjà.Je me revois en juillet 2002,mon médecin m'annonçant l'arrivée de ses métastases,alors c'est la fin? Je lui demande du haut de mes 19 ans..Papa va s'en aller..Mais quand?Impossible à dire.Mais surtout ne lui montré pas votre douleur..facile à dire.Ma mère qui continuait de travaillé,me voilà,là,en ces mois de vacances scolaires à jouer la comédie,a faire comme si tout aller bien,sauf que plus rien ne va..Je vois mon père s'affaiblir de jour en jour,d'heure en heure,je ne le vois plus dans le jardin,ou avec ses amis,plus de visite de la famille,qui nous lâche gentillement,et comme ultime supplice mon médecin qui me demande de le patché a des doses minimes,au début,de morphine..Puis de plus en plus forte..alors arrive le jour de la rentrée scolaire.."Tiens,pourquoi la télé de sa chambre va si fort?"je revois encore le regard de mon père,déjà éteint,ne contrôlant plus ces gestes,son cerveau.Il était déjà loin et je n'oublierai jamais ce regard de terreur.Il ne savait même plus que j'allai à l'école.1er jour.Il me supplie de rester,ma mère qui prend le relais..Arrivée au lycée.."Laurène,ça va?Alors, bien ces vacances?"...Mon père est en train de mourir a cause de cette ........ que tu fumes déjà.Ce fut les vacances les plus atroces de ma vie.En arrivant a l'hôpital ce soir même,il était ds le coma..les yeux ouvert..Double choc de réaliser que mon père était passer de 110 kgs à 32kg en 2 petites années...mais aussi par ce regard livide et froid,la rétine tenant a peine encore,encore merci d'ailleurs au médecin pour nous avoir infliger ces images tout droit sorti d'un film d'horreur!!Il voulait mourir dignement...Il aurait pas dû mourir si vite..Personnes ne devrait s'éteindre de ça,si tôt et dans ces circonstances.Je fume moi aussi depuis trop longtemps,et j'ai fixé ma date d'arrêt au 2 janvier 2010..J'aurai du arrêter..Mais je ne veux pas mourir comme ça.Je vous en prie,arrêter cette ........,vous le pouvez,vous n'avez pas le droit de vous infliger ça..Tout le monde mérite de respirer la vie le plus longtemps possible.."

Edité par bentaleb le 09-02-2010 21:40