Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Hijama, entre science & tradition..

Publié par Guerbouz le 05-07-2008 12:49
#1

si vous pratiquez le cupping (scarification ,hijama ), ou vous avez de bonnes notions sur sa pratique,son efficacité et sur les pathologies et ou les malades cibles , ne vous tardez pas à nous enrichir de vos expériences, si la tradition a fait son rôle de transmission d'une génération a une autre , il es temps pour que la science prenne relai ?

Edité par La Pharmacienne le 28-05-2009 02:01

Publié par abdel le 05-07-2008 17:34
#2

bon rabah tu commence fort
il faut qu'on parle des sciences et maladies fondées sur les preuves puis après on parle des mythes....
je préfère que tu parle de la première crise d'épilepsie chez un patient sans antécédents et parfois la dernière, dans notre service on est confronté à ces types de cas de figure
quelles sont les étiologies exactes?
faut-il les traiter ou pas?
mécanismes physiopathologiques à proposer pour savoir si il y'aurait une rechute ou pas
salutations

Publié par Guerbouz le 05-07-2008 21:13
#3

salem abou farés
Hijama , je suis si heureux de parler de mythe,Le mythe raconte une histoire sacrée, performative pour celui qui appartient à la culture . Il relate non seulement l'origine du Monde, des animaux, des plantes et de l'homme, mais aussi tous les événements primordiaux à la suite desquels l'homme est devenu ce qu'il est aujourd'hui, c'est-à-dire un être mortel, organisé en société, obligé de travailler pour vivre, et vivant selon certaines règle ,hijama ,c'est véritable science en voie d'application un peu partout dans le monde ,de la chine au USA en passant par le moyen orient , nos connaissances fondamentales sont malheureusement restreintes ,et il est devenu de l'illusoire le mot " Hijama " qui s'est faussement ancrée dans notre culture quotidienne et au lieu de faire un pas scientifique pour étayer ce qu'il faisait notre prophète ( la paix et bénédiction sur lui )et nos ancêtres , on se retrouve d'argumenter a chaque fois qu'on en parle , même notre ex-ministre de la santé n'est pas convaincu, peut être il a raison , parce que ce qu'on peut faire nous, autant des praticiens ,lui échappe lourdement.
et je pense qu'il faudrait débattre le sujet dans la collégialité , et que chaqu'un songera a développer des théorèmes aboutissantes. et comme je te connais tu va pas tarder à initier tes recherches .

je reviens sur question d'épilepsie , je pense ,on doit faire la part des chose entre la crise convulsive et l'épilepsie malade , concernant la première c'est un signe d'alarme cérébral qui répond à une souffrance aigüe du cerveau , son contexte de survenu est étiologique d'ordre métabolique , traumatique et inaugurale d'un processus expansif intracranien.... ,
mais l'epilepsie maladie c'est une organisation chronique des crises expliquées par des décharges d'une population donnée de neurones (aires corticales ) de façon paroxystiques ,hypersynchrones et autoentretenues.
malgré mon DIU en epiléptologie me permet de discuter le cas , j'invite nos amis neurologues et neurophysioloques et tous praticien qui a de l'expérience dans le domaine de l'épilepsie de donner leurs avis .
les données de ton malade sont pauvres, on sait pas pk il est hospitalisé et comment s'est attiré chez vous?, quel âge a t-il ? son mode de vie ?la description de la crise ? comment l'avez-vous traité ? a t-il un bilan ? biologie , EEG, IRM cérébrale séquence Flair ?
en attente de nous fournir de ces éléments ? je parle vaguement sur ton malade :
d'après mon expérience CHU de Nancy le staff d'épilepsie auquel je participais , on ne proposait aucun traitement (si bilan est négatif devant une crise unique ) pour éviter une hypothétique crise épileptique , on suit le malade par des holter EEG associé à des VIDEO-EEG du sommeil a fin détecter des crises intracliniques , un bilan le premier mois après la crise puis chaque six mois pendant 2ans , sans enregistrer le patient dans la liste d'épilepsie .
j'attends tes données , puis je m'étale largement sur le sujet. a bientôt .

Publié par Benlaredj le 06-07-2008 20:42
#4

Bentaleb
Je te conseille, comme ami, si jamais un de tes patients convulse d'aller vite chercher le neurologue de garde.;)
Ca arrive que des malades mis sous Isoniazide convulsent dans ce cas il faut ajouter de la vitamine B6, mais n'oublie pas de le revoir avec un neurologue.:D

Publié par abdel le 06-07-2008 20:44
#5

salam abou rayane!
d'abord ce patient était dans notre service de médecine interne et de pneumologie, en absence de service de neurologie (manque de personels médicaux) nous acceuilons ces types de patients
pour les épilepsies secondaires on est d'accord et sans aucune discussion
où on est pour les crises convulsives isolées, sans prodromes particuliers et sans aucune orientation étiologique (scanner à 2 reprises, biologie, eeg....)
est ce qu'il y a un moyen pour savoir la prochaine crise quan est ce que aura lieu?
est ce que une crise épileptique peut survenir comme un prodrome d'une maladie X?
en dehors des EEG de suveillance faut il faire des examens particuliers...?

Publié par Benlaredj le 06-07-2008 20:56
#6

Si on connais pas la cause d'une crise convulsive occasionnelle,on ne peux pas prévoir sauf si on est madame soleil,
vous pouvez demander tout les examens qui existent et perdre autant d'argent que vous voudriez.
mais si tu ne vois pas quelqu'un de spécialiste pour l'interroger et l'examiner tu ne pourra jamais avancer.

Publié par Benlaredj le 06-07-2008 21:03
#7

Revenant à La Hijama,
J'ai une question pour l'auteur du sujet:
On l'a Pratiqué pour des Gens SAINS Ou des Gens MALADES?
Est-elle préventive ou curative?

Publié par abdel le 06-07-2008 22:03
#8

ce n'est pas moi qui a examiné le patient (ce n'est pas mon domaine sans aucun doute) mais c'est un neurologue expérimenté
c'est juste pour savoir comment pensent ils les neurolgues dans ces situations

Publié par M Benatta le 07-07-2008 13:18
#9

vous nous faites une salade méditéraneénne entre hijama et epilepsie.
parlons en de hijama ou scarification ou cupping
mais parlons en rationnellement et scientifiquement
y a t il des références bibliographiques à ce sujet ?

Publié par abdel le 07-07-2008 17:00
#10

j'ai trouvé un site qui détaille bien cette pratique en langue arabe et française
on va voir c'est quoi exactement puis discuter des autres éléments à savoir le lieu de sa pratique les avantages et les inconvénients, qui est autorisé à la pratiquer tout en sachant que à l'époque il n'y avaient pas de médecins mais plutot des expérimentés.....
http://membres.ly...fr/hidjama

Publié par Benlaredj le 07-07-2008 17:25
#11

Bentaleb
La médecine n'est que la médecine ici ou ailleurs, pas besoin de lois pour gérer n'importe quelle situation il suffit d'être conscient et responsable.
Et je constate qu'avec toi la discussion prend un autre tournant et si t'as parlé autant que citoyen français, je vais te répondre autant que citoyen algérien ici aussi on ne joue pas, au contraire on a fait des sacrifices.

Publié par Benlaredj le 07-07-2008 18:21
#12

Dans ce cas j'vais développé prochainement une C.A.T devant une crise convulsive.
et tu pourras combler tes lacunes de cursus de médecin généraliste au même temps avec les médecins à qui t'a pensé.
On doit céder ici la place à la Hidjama, ok?

Publié par abdel le 07-07-2008 18:30
#13

c'est bien cher ami
vas y à toi!

Publié par Benlaredj le 07-07-2008 18:45
#14

Pour Discuter dans un forum il faut être court et explicite
J'apprécie pas ta façon de copier et coller dans ton nouveau sujet de Hidjama, si t'as appris l'anglais essaye de traduire puis nous résumer l'essentiel.

Publié par Dr Hannouche le 07-07-2008 19:45
#15

Bonjour mes chers confréres ,

je voudrais juste ajouter mon point de vue d'aprés ma petite expérience ;) : on a eu un cas où la maladie lupique a été inaugurée par des convulsions ( fait partie de l'atteinte neurologique du lupus erythemateux systémique ) . je pourrais ajouter qu'un bilan immunologique serait souhaitable dans certains contextes .

Publié par Benlaredj le 07-07-2008 20:02
#16

Tout à fait d'accord on peut penser à tout mais pour limiter le champ de pensée il faut connaitre
L’age de début (crises tardives à partir de 25 ans sont généralement lésionnelles),
Le types des crises généralisées ou partielles (chercher un foyer epileptogène)
Les circonstances de survenue (effort, privation de sommeil, contrariété, traitement INZ, maladie de système...)
Et enfin un examen neurologique avec imagerie et électrophysiologie.

Publié par Guerbouz le 07-07-2008 20:07
#17

je n'ai pas compris si que je suis visé par "copier-coller ", ou tu n'as pas bien exprimé,
j'ai lu les différentes interventions , et j'ai une gentille remarque :
dont la première , j'ai librement déposé le sujet en question entre les mains des confrères pour le développer et pas pour juger ou être jugé , et celui qui a même un p'tit mot constructif, je l'accueilles avec des remerciements et une grande considération, mais celui qui ne veut que marquer sa présence sur le forum en critiquant des avis ou les méthodes qui lui semblent divergeants , il n'a qu'a se rattraper , pour que l'ensemble se responsabilise d'avantages , enrichissons- nous ensemble ce site dans le respect mutuel et a la hauteur de la noblesse de notre métier.


Publié par Benlaredj le 07-07-2008 20:18
#18

Si tu as bien suivi l'enchaînement des idées tu pourras constater que copier coller ne s'adresser pas à toi.
J’aime pas ta façon de dire celui, puis marquer sa présence et tout ses idées interprétatifs et anarchiques et sans fondement.
Encore une fois j't'ai pas adressé la parole et si tu veux discuter j'aime ceux qui sont directes et clairs.
et tu connais bien ou tu pourras me trouver pour développer sans arrières pensées ou des idées hostiles.

Edité par Benlaredj le 07-07-2008 20:21

Publié par Guerbouz le 07-07-2008 20:28
#19

no comment dr Belaredj.

Publié par Benlaredj le 07-07-2008 20:33
#20

tant mieux si tu as compris

Publié par Benlaredj le 07-07-2008 20:41
#21

Benlaredj écrit :
tant mieux si tu as compris


Que chacun ne remercie que Dieu, et ne fasse de reproches qu'à sa personne.

Publié par yboualiy le 07-07-2008 21:12
#22

salam alaicom
bien dit pour Dr hannouche, dans le lupus les atteinte neurologiques sont dues à la presences de differents autoanticops tout en sachant que jusqu'a maintenant nous n'avons pas pu cerner toute cette panoplie d'auto anticorps. les autoanticorps les plus incriminés sont les antiphospholipides et surtout les autoanticorps anti recepteur de glutamate qui a un lien direct avec l'epilepsie.

un mot sur hijama
pour moi hijama est un sujet à débattre entre plusieurs spécialistes.les spécialisés les plus concernés par ce sujet sont : les endocrinologues, les neurologues, les hematologues, les internistes , les physiologistes et les immunologistes.
pour un immunologistes :hijama est comme l'acupincture, comme la thérapie par les piqures d'abeilles, comme la BCGtherapie dans le cas tumeur de vessie , comme l'homeopathie et comme la therapie par l'irradiation du corps entier. elle a ses bases iummunologiques qui sont bien fondées.

Publié par Guerbouz le 07-07-2008 23:07
#23

Même c'est hors sujet , je profite de demandé Dr bouali il y 'a des formes de Lupus induit par les traitements anticomitiaux ?est -ce qu'il y'a une relation réciproque entre lupus / épilepsie ? faut t-il demander un bilan immunologique de base en cas de crise inexpliquée ? bien a toi Dr Bouali

Publié par Benlaredj le 08-07-2008 18:46
#24

La médecine progresse grâce à des spécialités et sous spécialités par le partage de travail ; loin du débat byzantin. Et si on commence à voir les choses d’une façon générale et vague, c’est sur qu’on crée l’amalgame.

Publié par M Benatta le 08-07-2008 19:05
#25

chers amis
on attend un point de vue scientifique sur la hijama
qui a des réfrences bibliographiques sur ce sujet?
qui a des cas traités par cette méthode?

Publié par abdel le 10-07-2008 17:54
#26

bien dit Mister mahmoud
on attend tes recherches bibliographiques : vas y fait des efforts on y arrivera
j'ai fait un tour de pubmed j'en ai trouvé cette étude canadienne qui avait comme but plutôt à la recherche des conditions de la pratique de cette technique et pas le coté thérapeutique et traitement de la maladie
tout le monde parle de du cancer bronchique traité par elhidjama, en réalité il n'y avait aucun moyen de diagnostic de la maladie cancéreuse à l'époque du prophète si ce n'est le décès du patient? ma question est directe est ce que vous connaissez personnellement un proche qui était atteint d'un cancer métastatique avec un diagnostic anapath connu et a été guerri par la téchnique d'elhidjama? et j'aime bien avoir les éléments données par bouali que cette technique est bien fondée, à son niveau il faut qu'il nous donne des arguments
tj la médecine fondée sur la preuve

Publié par Guerbouz le 10-07-2008 20:10
#27

j'ai invité personnellement quelque médecin qui pratiquent hijama pendant une dizaine d'année pour qu'ils donnent leurs avis sur les malades et les maladies qui ont répondu à cela ,( guérison, diminution de la posologie de traitement médical, période de rémission ) .

Publié par Guerbouz le 10-07-2008 20:23
#28

mahmoud , j'ai 5 références ( en arabes et en anglais ) qui parle de hijama, d'édition différente qui parlent sur les bases scientifiques et qui recueillent les témoignages
( malades et des praticiens), et je suis entrain de faire un résumé sur la question, a fin de le partager avec nos confrères , incessamment.

Publié par Guerbouz le 11-07-2008 19:36
#29

Quelques "EXTRAITS " études scientifiques sur la hijama :

1) [b]Analyses du sang de la hijama [/b]:
L’examen du sang résultant de la saignée par ventouses a révélé que la majorité des globules rouges sont vieux et d’autres ont un aspect anormal. Et le taux des globules blancs limité à 10 % par rapport au sang d’origine veineuse.

2) Le taux de l’interféron augmente :
Le professeur français Cantel a relevé que la capacité des globules blancs à produire de l’interféron est multipliée par 10 après une hijama. Ceci veut dire qu’il y a un renforcement de l’immunité contre les maladies et les infections. Par ailleurs, l’interféron synthétique est utilisé pour traiter l’hépatite C . Il a été prouvé également que le taux de globules blancs augmente après la saignée par ventouses. Ceci permet d’affirmer que la moelle osseuse devient plus active (retrouve son activité normale). Comme si cette moelle s’est débarrassée de ce qui entravait son fonctionnement normal après s’être débarrassée des impuretés contenues dans le sang de la hijama.

3) La théorie du sang anormal agressif :
Le médecin japonais Kaukuroiwa a déduit que ce sont les impuretés sanguines qui sont la cause des maladies dont la saignée par ventouses assure la guérison puisqu’elle en débarrasse le corps.
Le sang devient anormal et agressif donc "impur "lorsque le nombre de globules rouges vieillis et anormaux augmente,Ce qui le rend coagule, collant, gluant et foncé.Et dans ce cas, on est en présence d’une sorte d’hyperémie. Le sang circule difficilement dans le corps humain. Par ailleurs, le foie et la rate sont de plus en plus sollicités à éliminer ces impuretés, mais malheureusement ces organes (la foie et la rate) souffrent et ne suffisent plus pour éliminer tous les impuretés du sang. Au fil des années, les sédiments se cumulent dans différentes parties du corps (surtout les vaisseaux) d’où l’apparition de maladies diverses.
Lorsqu’on se débarrasse des impuretés (globules rouges vieillis et anormaux, sédiment…) par la saignée, le sang devenu pur et mieux oxygéné circule normalement dans le corps humain. De ce fait, les différents organes jouent pleinement leur rôle et ont un meilleur rendement. a bientôt

Publié par M Benatta le 11-07-2008 20:26
#30

trés instructif,cher ami
mais peux tu pour plus de précision citer les références bibliographiques: nom de l'auteur ,de la revue,de la date de publication de ces données,pour si quelqu'un veuilles vérifier ces données ,il puisse le faire tous seul et aisément.
par ailleurs
j'ai DEUX questions:
pourquoi la hijama est consellée dans des périodes précises des mois lunaires?
et quelles sont ces périodes?

Publié par Guerbouz le 11-07-2008 21:38
#31

du point de vue historico-religieux:(réf:jeune praticien libre: santé plus)
Dans le mois :La hijama est conseillée après le milieu de mois lunaire, moment où les humeurs sont irritées et augmentées à cause de l’augmentation de la lumière du corps de la lune, alors qu’en début de mois les humeurs ne sont plus en mouvement et en fin de mois, elles sont diminuées.
D’après les sounans d’Ibn Majah, Anas dit :
« Celui qui a l’intention d’appliquer la hijama doit chercher le dix-septième, le dix-neuvième ou le vingt et unième jour, et aucun de vous ne doit jamais laisser le sang s’accumuler jusqu’à ce qu’il meure ».
Néanmoins en cas d’urgence la hijama est utile à n’importe quel moment du mois .
Ainsi l’imam Ahmed Ibn Hanbal pratiquait la hijama à tout moment

2.Dans la semaine

Le Messager d’Allah (PBSL) a permis de pratiquer la hijama le Jeudi et nous a demandé d’éviter le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche ; puis il (PBSL) nous a recommandé de faire la hijama le Lundi et le Mardi car c’est le jour où Allah a guéri Ayyoub, tandis que le mercredi est le jour où il l’a atteint par la maladie

3-Dans la journée :L’application de la hijama après la satiété est détestable car elle entraîne l’obstruction et d’autres mauvais maux, surtout si la nourriture était lourde
du point de vue scientifique:

Qu’elle ait lieu le 17ème ou 19ème ou 21ème jour du mois lunaire, car la lune pendant ces jours-ci est plus proche de la Terre, d’où la marrée (le flux et le reflux) intense. Et comme l’être humain est à 60% constitué d’eau, il subit l’influence du rapprochement de la Lune à la Terre, le sang est ainsi facilement extrait.
a bientôt


Publié par Guerbouz le 12-07-2008 18:10
#32

pour notre ami Dr Belgharbi
Quelques hadiths prophétiques à propos de la hijama on peut citer :
1) « Le meilleur moyen de se soigner est la hijama » - (Boukhari et Mouslim – Nassaï)
2) « Le meilleur traitement est la hijama » - (Boukhari et Ahmed)
3) « S’il y a un bien dans l’un de vos traitements, c’est dans une égratignure de hijama, l’utilisation du miel ou dans une cautérisation mais je n’aime pas être cautérisé » - (Ahmed)
4) « Quelle excellente médication qu’est la hijama : Elle élimine le sang impur, améliore la vision et fortifie l’état physique » - (Boukhari et Mouslim).
5) « La hijama est remède à tous les maux (toutes les maladies) sauf la vieillesse. Faites vous soigner » - (Boukhari et Mouslim)
a bientôt

Publié par Antisymph le 14-07-2008 02:25
#33

La hijama c'est de la foutaise de nos jours,elle est utilisée à tort et à travers, pour tout et n'importe quoi!! c'est juste un vecteur de HIV et d'hépatite C! ça n'agit que sur l'hemochromatose, l'OAP (avant l'avènement des diurétiques), polyglobulie, et porphyrie! mais c'était jadis!
elle ne doit pas être pratiqué par l'imam de l'houma! mais par un médecin ayant reçu une formation en ce sens! avec toutes l'asepsie qui va avec, et ce quand toutes les thérapies actuelles s'avèrent inefficaces pour une raison qu'on ignore!
:|

Publié par Guerbouz le 14-07-2008 13:21
#34

tu commence par foutaise'' sans valeur '' puis tu lui trouve en fin une place quand les thérapies s'avèrent inefficaces , c'est anti logique monsieur antisymph.
on t'attends de toi plus d'éléments scientifiques qui confirment ou infirment la réalité de hijama comme thérapie énigme de tout les temps . a bientôt

Publié par Benlaredj le 14-07-2008 19:19
#35

Je partage avec Antisymph, son point de vue intelligent: ce qui a manqué la médecine arabe c'est l'actualisation (les mises à jours) et on n'arrive pas à faire la différence entre ce qui devait servir de base, et son équivalent actuel!
Le hadith est sacré mais c'est dés généralités pour arriver aux spécificités!

Publié par Guerbouz le 14-07-2008 21:16
#36

Sans doute , sa pratique connue dans les souks et par les coiffeurs dans le temps a fait d'elle un acte plein de risque , mais on ne peut substituer une telle ou telle procédure sans connaitre les avantages et les inconvénients de chacune , on met le point chaque jour sur les médicaments , mais on reste loin de déterminer la physiopathologie de cette pratique..
certes , on défent pas hijama comme ruine sans intérêt , mais on cherche les fondements scientifiques , et personne a mon avis, être cridible pour cette mission sauf ......... le scientifique. les américains en penchent .

Publié par Antisymph le 15-07-2008 02:06
#37

les américains n'ont pas la science infuse ...

bref, j'insiste sur le fait que la médecine et que les thérapies doivent évoluer avec le temps, le polymorphisme des maladies, et la pratique médicale.
Réponds simplement à cette question:
si devant un OAP tu retrouves l'imam du quartier entrain de se préparer à faire une Hijama au patient qui souffre, et que dans ton cartable tu as une tonne de Lasilix, que ferais tu? tu le laisserais faire au nom du Hadith et de la sunna? ou tu agirais selon les dernières trouvailles médicales du siècle moderne, découvertes à l'aide du "cerveau"?? (sachant que le cerveau étant un autre miracle de Dieu)
voyons, cessons ces pratiques ancestrale, je suis absolument convaincu que si le prophète avait une brosse à dent et du dentifrice, il n'aurait pas utilisé le siwak! et même si tu trouves ça hors sujet, c'est juste pour te dire qu'il faut progresser avec son temps ...médicalement parlant B)

Publié par Guerbouz le 15-07-2008 22:16
#38

Cher collègue , tu ne fait rentrer dans un tunnel sans issue, laisse la religion aux gens qualifiés dans le domaine , on ne parle ni de siwak ni de imam, entant que scientifiques on cherche à décortiquer les hypothèses à bases scientifiques . Et il y'a de nos confrères qui ont exprimés leurs tendance à chercher dans le sujet y compris moi, on t'invite a développer le sujet et faire des recherches , peut être on arrivera a un consensus et d'en tirer d'autres conduite pratique qui retournent positivement sur la médecine moderne. et si tu n'es pas convaincu , on respecte ton point de vue , et t'es ,peut être, utile dans d'autres sujets dans le forum .

Publié par Guerbouz le 15-07-2008 22:24
#39

Pour la Hijama moderne, il y a 98 points, 55 se situent sur le dos, 43 sur le visage et le ventre. A chaque maladie ; il y a des points bien précis pour pratiquer la Hijama, le plus important de ces points se trouve au niveau de la 7e vertèbre cervical, il est aussi l’endroit commun de toutes les maladies et par lequel nous commençons toujours. C'est-à-dire, au niveau de l’épaule et en bas de la nuque.

Publié par sihem b le 19-07-2008 21:00
#40

selon mes connaissances, HIJAMA est un acte medical qui vise a épurer le corps des toxines accumulées dans l'organisme par la réalisation de petites incisions dans des regions spécifiques du corps.
je ne pense pas que c'est un mythe puisqu'elle a été pratiquée par notre prophète
en qui on a une croyance absolue...
il y'a un protocole à suivre pour sa réalisation, chose qui est absente chez nos charlatons qui prétendent la maitriser et de ce fait c'est devenu un commerce et non pas une pratique à viséee curative et/ ou préventive.B)

Publié par abdel le 30-07-2008 19:51
#41

je répète que la hidjama ce n'est pas la saignée (qui a son protocole bien connu médicalement : polyglobulie pricipalement ++++) mais c'est plutot la scarification dans des endroits spécifiques

Publié par Benlaredj le 31-07-2008 00:21
#42

Pourquoi cette question Dr Belgherbi?

Publié par Antisymph le 01-08-2008 18:52
#43

lol...
pas mal, ta blague... :D

Publié par Guerbouz le 03-08-2008 12:56
#44

Cher ami benlgharbi , ou t'as trouvé ça ? passe moi tes sources ?

Publié par Guerbouz le 20-08-2008 21:52
#45

tu m' as pas répondu cher ami sur la question ?

Publié par Guerbouz le 22-08-2008 21:54
#46

cher ami, peux-tu nous communiquer les principaux thèmes du congrés ?

Publié par abdel le 24-08-2008 20:42
#47

CHER BELGHARBI
je te pardonne car je sais bien ces jours ci la tempétaure dépasse les capacité intelectuelles et surtout le raisonnement, surtout ne confends pas entre bièrre et jus d'orange:o:o:o:o prends des vacances ne reste pas l'esclave du cabinet médical et vas voir un peu la mer:D:D:D:D
prépares toi pour la rentrée et on devrait discuter sans alcool inchaallah

Publié par Guerbouz le 03-09-2008 10:11
#48

cher maghebi , as-tu cherché pk le mohjim se prive de ces aliments le jour de hidjama?
et tu n'as pas tjs donné tes références!!!
saha f'tourek

Publié par Antisymph le 10-09-2008 22:22
#49

c'est quoi ces conneries, de ne pas pouvoir prendre de produits laitiers avant la hijama? encore une bid3a! franchement!

Publié par chahrazed le 22-10-2008 00:32
#50

Assalamo alaikoum. Voilà une petite remarque à propos de cette méthode "préventive" en premier lieu. Elle a été utilisée et conseillée par notre prophète "paix et bénédiction sur lui". En plus son efficacité est prouvée scientifiquement à condition de respecter une certaine période pour la pratiquer. Il faut savoir aussi que les personnes qui pratiquent la "hijama" régulièrement, sont rarement malades. je vais essayer de chercher plus de renseignements sur cette méthode. Et chapeau pour votre question.

Publié par Antisymph le 22-10-2008 00:44
#51

propos ne reposant sur aucun fondement scientifique, donc à jeter par la fenêtre...:@

Publié par hammar le 22-10-2008 12:40
#52

c'est évidant,:D