Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Hijama, entre science & tradition..

Publié par Guerbouz le 05-07-2008 21:13
#3

salem abou farés
Hijama , je suis si heureux de parler de mythe,Le mythe raconte une histoire sacrée, performative pour celui qui appartient à la culture . Il relate non seulement l'origine du Monde, des animaux, des plantes et de l'homme, mais aussi tous les événements primordiaux à la suite desquels l'homme est devenu ce qu'il est aujourd'hui, c'est-à-dire un être mortel, organisé en société, obligé de travailler pour vivre, et vivant selon certaines règle ,hijama ,c'est véritable science en voie d'application un peu partout dans le monde ,de la chine au USA en passant par le moyen orient , nos connaissances fondamentales sont malheureusement restreintes ,et il est devenu de l'illusoire le mot " Hijama " qui s'est faussement ancrée dans notre culture quotidienne et au lieu de faire un pas scientifique pour étayer ce qu'il faisait notre prophète ( la paix et bénédiction sur lui )et nos ancêtres , on se retrouve d'argumenter a chaque fois qu'on en parle , même notre ex-ministre de la santé n'est pas convaincu, peut être il a raison , parce que ce qu'on peut faire nous, autant des praticiens ,lui échappe lourdement.
et je pense qu'il faudrait débattre le sujet dans la collégialité , et que chaqu'un songera a développer des théorèmes aboutissantes. et comme je te connais tu va pas tarder à initier tes recherches .

je reviens sur question d'épilepsie , je pense ,on doit faire la part des chose entre la crise convulsive et l'épilepsie malade , concernant la première c'est un signe d'alarme cérébral qui répond à une souffrance aigüe du cerveau , son contexte de survenu est étiologique d'ordre métabolique , traumatique et inaugurale d'un processus expansif intracranien.... ,
mais l'epilepsie maladie c'est une organisation chronique des crises expliquées par des décharges d'une population donnée de neurones (aires corticales ) de façon paroxystiques ,hypersynchrones et autoentretenues.
malgré mon DIU en epiléptologie me permet de discuter le cas , j'invite nos amis neurologues et neurophysioloques et tous praticien qui a de l'expérience dans le domaine de l'épilepsie de donner leurs avis .
les données de ton malade sont pauvres, on sait pas pk il est hospitalisé et comment s'est attiré chez vous?, quel âge a t-il ? son mode de vie ?la description de la crise ? comment l'avez-vous traité ? a t-il un bilan ? biologie , EEG, IRM cérébrale séquence Flair ?
en attente de nous fournir de ces éléments ? je parle vaguement sur ton malade :
d'après mon expérience CHU de Nancy le staff d'épilepsie auquel je participais , on ne proposait aucun traitement (si bilan est négatif devant une crise unique ) pour éviter une hypothétique crise épileptique , on suit le malade par des holter EEG associé à des VIDEO-EEG du sommeil a fin détecter des crises intracliniques , un bilan le premier mois après la crise puis chaque six mois pendant 2ans , sans enregistrer le patient dans la liste d'épilepsie .
j'attends tes données , puis je m'étale largement sur le sujet. a bientôt .