Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Les revendications des medecins résidents Algériens

Publié par hammar le 07-03-2011 22:41
#3

Statut du résident :



- Nous demandons une réévaluation de la rémunération servie au motif : d’une part, du fait de la lourde charge de travail du résident, véritable cheville ouvrière des services hospitalo-universitaires et d’autre part, par la cherté de la vie.

-Il est donc nécessaire de réviser la rémunération mensuelle du résident et de lui octroyer le droit de toucher des indemnités en rapport avec son statut de praticien en formation spécialisée. Dés lors, nous réclamons :


* La révision de la prime de garde à hauteur de 4000 da (actuelle 690 da) avec une majoration pour les jours de week-end et les jours fériés à hauteur de 1000 da.

* La révision de l’allocation(1) d’étude à hauteur de :
*
o résident en 1ère année : 12750 da
o résident en 2ème année : 13500 da
o résident en 3ème année : 14250 da
o résident en 4ème et 5ème année : 15000 da



* Le droit à l’indemnité d’encadrement(2) des étudiants internes et externes en médecine calculée par référence à l’indemnité d’encadrement du praticien spécialiste de santé publique aux taux de :

o résident en 1ère année : 80% de l’indemnité d’encadrement du praticien spécialiste de santé publique ;
o résident en 2ème année : 85% de l’indemnité d’encadrement du praticien spécialiste de santé publique ;
o résident en 3ème année : 90% de l’indemnité d’encadrement du praticien spécialiste de santé publique ;
o résident en 4ème et 5ème année : 95% de l’indemnité d’encadrement du praticien spécialiste de santé publique.



* Le droit à la prime de contagion(3) égale à celle du praticien spécialiste de santé publique.

* Le droit à la prime de risque.

* Le droit à l’indemnité de documentation(4) égale à celle du praticien spécialiste de santé publique.

* Le droit à l’indemnité d’intéressement(5) calculée par référence à l’indemnité d’intéressement du praticien spécialiste de santé publique aux taux de :

o résident en 1ère année : 80% de l’indemnité d’intéressement du praticien spécialiste de santé publique ;
o résident en 2ème année : 85% de l’indemnité d’intéressement du praticien spécialiste de santé publique ;
o résident en 3ème année : 90% de l’indemnité d’intéressement du praticien spécialiste de santé publique ;
o résident en 4ème et 5ème année : 95% de l’indemnité d’intéressement du praticien spécialiste de santé publique.


- droit à un hébergement décent pour les résidents habitant à plus de 50 km de leur lieu de travail.

- révision du statut actuel du résident incluant le droit syndical.