Le rôle du dentiste dans la maladie de Crohn
Publié par La Pharmacienne le Mars 03 2009 08:18:37
La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique intestinale, auto-immune qui se manifeste par...

Nouvelles étendues

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique intestinale, auto-immune qui se manifeste par :

une diarrhée, douleur abdominale, fatigue, fébricule, perte de poids.
Elle a aussi d’autres manifestations extra intestinales pouvant être présentes avant, au cours ou après l’installation de la maladie, on peut citer :

* Manifestations ostéo-articulaires,
* H épatiques,
* Oculaires,
* Cutanées
* Bucco-dentaires.


La découverte d’une lésion buccale au cours de l’examen dentaire peut constituer la première ligne de dépistage, et de prise en charge précoce de cette maladie.
Ainsi il est en notre devoir de prendre connaissance du type de manifestations bucco-dentaires qui peuvent faire suspecter la maladie :

* la Chéilite granulomateuse,
* l’ulcération linéaire entourée de replis de tissu hyperplasique qui constitue le signe pathognomonique de la maladie
* la tuméfaction de la lèvre avec fissures
* la granulomatose oro-faciale
* la stomatite aphtoide récurrente
* les lésions polypoïdes
* l’inflammation granulomateuse des glandes salivaires accessoires
* l’aspect en pavé de la muqueuse buccale.

Deux situations peuvent exister :

* 1/le patient consulte en premier le dentiste :
Le dentiste détecte ces lésions buccales révélatrices, et passe à l’interrogatoire pour la recherche de signes intestinaux :
o En leur présence, il oriente le patient à un gastrologue.
o En leur absence, il peut pousser plus loin ses investigations en faisant une biopsie de la lésion. Si le résultat confirme la présence d’un aspect granulomateux, on oriente le patient au gastrologue, autrement il faut s’abstenir.
o le gastrologue confirme le diagnostic de la maladie, il adresse le patient au dentiste pour une mise en état de la cavité buccale et éradications de tout foyer infectieux actif ou latent pour que son médecin puisse le mettre sous corticothérapie.
* 2/le patient consulte en premier le gastrologue :
o le gastrologue détecte la maladie de chrohn et doit obligatoirement orienter le patient au dentiste.
o Le dentiste assainit la cavité buccale, et élimine tout foyers infectieux pour préparer le patient à un traitement de corticothérapie.

Ainsi une meilleure prise en charge et traitement sont appliqués et un meilleur pronostic pourra être assuré.


Professeur Nabiha Douki Zbidi