Un tiers des Européens fument
Publié par Administrateur le Mars 31 2009 09:31:25
Trois Européens sur dix âgés de plus de 15 ans admettent fumer tous les jours ou occasionnellement. La Grèce reste le pays où la proportion de fumeurs est la plus élevée...

Nouvelles étendues

Trois Européens sur dix âgés de plus de 15 ans admettent fumer tous les jours ou occasionnellement. La Grèce reste le pays où la proportion de fumeurs est la plus élevée (42 %) et la Belgique compte 27 % de fumeurs, selon un nouveau sondage de la Commission européenne.

Le rapport de la Commission Européenne



Selon ce sondage eurobaromètre, réalisé par téléphone du 13 au 17 décembre auprès de 26.500 personnes dans les 27 pays de l'UE plus la Norvège, 26 % des Européens fument tous les jours et 5 % de façon occasionnelle.

Le précédent sondage européen, qui remonte à 2006, arrivait à un chiffre similaire de 32 %. Eurobaromètre refuse cependant de comparer les deux enquêtes car le nombre de pays sondés diffère.

La Grèce conserve la palme du nombre le plus élevé de fumeurs (42 %), devant la Bulgarie (39 %) et la Lettonie (37 %).

Les Slovènes (22 %) et les Suédois (25 %) ont en revanche les proportions de fumeurs les moins élevées.

La Belgique compte 27 % de fumeurs (3 % de fumeurs occasionnels et 24 % de fumeurs réguliers).

Près d'un Européen sur deux (46 %) assure n'avoir jamais fumé et 22 % disent avoir arrêté, indique le sondage.

Alors que de plus en plus de pays européens interdisent l'usage des cigarettes sur les lieux de travail, près d'un cinquième des personnes intérrogées (19 %) sont encore victimes du tabagisme passif au travail.

Les Grecs sont là encore le plus exposés (60 %). Athènes a pourtant été la première à interdire en 2002 la consommation de tabac dans les lieux publics, mais la loi est restée lettre morte.

Une large majorité d'Européens soutient d'ailleurs l'interdiction de fumer dans tous les lieux publics, avec une préférence pour les lieux de travail (84 %) sur les restaurants (79 %) et les bars (65 %).

Les Européens sont en revanche sceptiques sur les avertissements du type « Fumer tue » sur les paquets de cigarettes : seuls 31 % estiment qu'ils sont efficaces. Un chiffre qui diminue encore chez les fumeurs, 21 % seulement estimant que cela peut les pousser à fumer moins et 18 % à arrêter complètement.

Concernant le commerce, 10 % des répondants disent avoir acheté des cigarettes moins cher dans d'autres pays de l'UE dans l'année précédant le sondage. Et 12 % estiment avoir été en contact avec des cigarettes de contrebande.

afp