Epidémiologie des cancers
Publié par M Benatta le Février 23 2008 15:38:50
Cancers : incidence en hausse, mortalité en baisse
Communiqué INVS-INCA - 21 février 2008, Le Figaro, Le Parisien, Les Echos, La Croix, le Quotiodien du Médecin - 22 février 2008

Selon les données communiquées hier par l'Institut national de veille sanitaire (InVS) et l'Institut national du cancer (INCa), en un quart de siècle, le nombre de nouveaux cas de cancers a presque doublé chez l'homme (+ 93 %) comme chez la femme (+ 84 %). Si cette hausse est liée à la démographie et au vieillissement de la population, un peu plus de la moitié des cas supplémentaires échappe à ces paramètres et pourraient être imputables à l'environnement. Le risque de mortalité par cancer a dans le même temps diminué de 24 %. Une "heureuse divergence" qui s'explique à la fois par une chute très nette des tumeurs les plus agressives du fait de la réduction de la consommation d'alcool et de tabac, mais aussi par le dépistage croissant de tumeurs dotées d'un meilleur pronostic : celles du sein chez la femme (+ 50 % des cas supplémentaires) et celles de la prostate chez l'homme (70 % des cas supplémentaires). Les deux autres cancers les plus fréquents, chez les deux sexes, sont ceux du poumon et du côlon-rectum. Le premier reste le plus meurtrier avec 26 624 décès en 2005 et 30 651 nouveaux cas, dont 78 % chez l'homme, avec un taux d'incidence qui diminue cependant régulièrement chez lui depuis 5 ans alors qu'il augmente dangereusement chez la femme (+ 5,8 % par an).