Les anti-cholestérol statines réduisent de 40% le risque de caillots
Publié par Rosette le Mai 09 2009 13:32:04
Les statines, des médicaments prescrits à des millions de personnes dans le monde contre le cholestérol, permettent de réduire considérablement le risque de formation de caillots...

Nouvelles étendues

Les statines, des médicaments prescrits à des millions de personnes dans le monde contre le cholestérol, permettent de réduire considérablement le risque de formation de caillots sanguins, selon les résultats d'un essai clinique publiés dimanche.

Cette étude très attendue, dite JUPITER (Justification for the Use of Statins in Prevention: an Intervention Trial Evaluating Rosuvastatin), montre que prendre quotidiennement du Rosuvastatine ou Crestor, une statine commercialisée par le laboratoire britannique Astrazeneca, a réduit de plus de 40% le risque de caillots dans les veines des jambes pouvant remonter dans les poumons et provoquer une embolie pulmonaire.«L'embolie pulmonaire est très grave, parfois fatale et est compliquée et coûteuse à traiter», a expliqué le Dr Robert Glynn, professeur de médecine à l'hôpital Brigham and Women à Boston (Massachusetts, nord-est), en présentant les résultats à la conférence annuelle de l'American College of Cardiology (ACC) réuni ce week-end à Orlando (Florida, sud-est).

«Quand les patients discutent avec leur médecin du bien-fondé de prendre des statines, la prévention de l'embolie pulmonaire est un facteur important à prendre en compte en plus de l'efficacité prouvée de ces anti-cholestérol pour réduire le risque d'infarctus et d'attaque cérébrale», a-t-il ajouté. Il est le co-auteur de l'étude publiée en ligne par le New England Journal of Medicine.

Les premiers résultats de l'essai clinique Jupiter, jugés très importants par la communauté des cardiologues en raison de son étendue et du grand nombre de données recueillies, présentés en novembre dernier au colloque de l'American Heart Association, avaient montré que le Crestor réduit de 44% le danger cardiovasculaire chez des sujets ne présentant pas de facteurs de risques élevés d'infarctus mais dont le niveau de la protéine C réactive, ou CRP --un signe d'inflammation des artères--, est au-dessus de la normale.

Jupiter est aussi le premier essai clinique pour évaluer la prévention de l'embolie pulmonaire et ses résultats viennent conforter les médecins pour prescrire des statines à titre préventif à un grand nombre de personnes ayant un taux normal de cholestérol.

Outre le Crestor, les autres statines commercialisées sont le Lipitor et le Zocor. Il existe également de nombreux génériques.

L'essai clinique a été conduit avec 17.802 sujets hommes et femmes apparemment en bonne santé dont le taux de mauvais cholestérol (LDL) était bas mais avaient une teneur sanguine élevée de la protéine C réactive.

L'inflammation peut indiquer une accumulation de plaques dans les artères.

L'âge médian des participants était de 66 ans et 38% étaient obèses.

Les pathologies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité aux Etats-Unis avec plus de 900.000 décès par an.

Source: Agence France-Presse