Le bilan de listériose au Canada s'aggrave: 12 morts
Publié par Administrateur le Août 27 2008 09:52:11
OTTAWA (AFP) - Le bilan de la listériose qui sévit au Canada s'est aggravé, ont annoncé lundi les autorités sanitaires canadiennes, faisant état de 12 décès liés à cette affection et de nouveaux cas suspects.
Nouvelles étendues

OTTAWA (AFP) - Le bilan de la listériose qui sévit au Canada s'est aggravé, ont annoncé lundi les autorités sanitaires canadiennes, faisant état de 12 décès liés à cette affection et de nouveaux cas suspects.

Quatre décès avaient jusqu'à présent été attribués à cette éclosion de listériose qui a notamment pour origine des produits de la société alimentaire canadienne Maple Leaf.

Vingt-six cas de listériose ont été recensés, sur lesquels on a constaté 12 décès "associés" à la maladie, 11 dans la province d'Ontario (centre) et un en Colombie-Britannique (ouest), ont indiqué des responsables de l'agence de la santé publique et de l'agence d'inspection des aliments lors d'un point de presse.

Vingt-neuf cas suspects supplémentaires sont à l'étude, dont 13 en Ontario et 10 au Québec, a-t-on précisé de même source.

"Nous nous attendons à ce que le nombre de cas suspects ou confirmés augmente pendant que l'enquête se poursuit et que nous continuons à tester des échantillons", a déclaré le ministre de l'agriculture Gerry Ritz.

La bactérie Listeria monocytogenes peut être présente dans des produits laitiers non pasteurisés, dans des viandes ou même des légumes.

La maladie, qui se traduit par des symptômes ressemblant à la grippe, des nausées et des vomissements et dont l'incubation peut être longue, est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants, les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli.

Un responsable de la santé publique a précisé que sur les 12 décès constatés, il a été prouvé que la bactérie de la listériose a contribué à la mort dans sept cas, même si ce n'est pas toujours la cause unique. La part exacte de la maladie dans les cinq autres décès fait encore l'objet d'un examen.

Les autorités canadiennes ont confirmé ce week-end l'existence d'un lien entre les produits fabriqués dans une usine de Maple Leaf à Toronto et la souche de la Listeria monocytogenes.

Maple Leaf, l'un des principaux producteurs de produits de viande emballée, avait déjà retiré du marché au début de la semaine dernière un certain nombre de ses produits et fermé temporairement l'usine de Toronto où la bactérie a été détectée.

La société a annoncé pendant le week-end qu'elle élargissait le rappel à l'ensemble des produits fabriqués dans l'usine, soit environ 220, "par mesure de précaution".

Maple Leaf fournit des établissements de restauration rapide dans tout le pays, dont des restaurants McDonald's, ainsi que des maisons de retraite. Une compagnie de Calgary, dans la province d'Alberta (ouest), a annoncé lundi qu'elle retirait de la vente plusieurs types de sandwiches qui pourraient contenir des produits Maple Leaf.

La direction de Maple Leaf a estimé que le rappel de tous les produits fabriqués par son usine de Toronto lui coûterait au moins 20 millions de dollars. Les actions de la compagnie ont chuté de 10%, à 8,80 dollars lundi à la clôture de la Bourse de Toronto.

La compagnie emploie quelque 23.000 personnes, principalement au Canada, mais aussi aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Asie.