Espagne: possible quatrième victime humaine de la maladie de la vache folle
Publié par Administrateur le Août 28 2008 13:07:14
Des analyses sont en cours dans un laboratoire espagnol pour établir si une femme morte récemment à l'hôpital de Léon (nord) est décédée des suites de la variante humaine de la maladie de la vache folle, a-t-on appris mercredi auprès des autorités sanitaires.
Nouvelles étendues

MADRID (AFP) - Des analyses sont en cours dans un laboratoire espagnol pour établir si une femme morte récemment à l'hôpital de Léon (nord) est décédée des suites de la variante humaine de la maladie de la vache folle, a-t-on appris mercredi auprès des autorités sanitaires.

Si ce cas est avéré, il s'agira de la quatrième victime enregistrée en Espagne de la maladie de Creutzfeld-Jacob, variante humaine de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ou maladie de la vache folle.

"Nous procédons actuellement à des analyses dans le laboratoire de référence nationale à Alcorcon (centre) pour savoir si c'est ou non la maladie de Creutzfeld-Jacob", a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère espagnol de la Santé.

D'après le journal régional Diario de Leon, cette femme de 64 ans, morte la semaine passée, était la mère de la dernière victime espagnole de cette maladie, un homme de 41 ans décédé en février 2008.

Le lien de parenté n'a pas pu être confirmé par le ministère de la Santé ou bien par les autorités régionales.

Un porte-parole des services sanitaires de la région Castille-et-Léon a confirmé une "enquête en cours sur un possible cas de maladie de Creutzfeld-Jacob" mais a refusé de donner le moindre détail sur la patiente en raison du caractère privé de ces "données cliniques".

Le quotidien Diario de Leon indique dans son édition internet que, selon des sources médicales, cette femme "souffrait d'une maladie neurologique non déterminée".

Le temps d'incubation de la maladie, contractée après avoir consommé des bovins infectés par l'ESB, peut être long d'une dizaine d'année, selon le journal.

Le cheptel espagnol a été relativement épargné par l'épidémie d'encéphalopathie spongiforme bovine, avec un total de 325 animaux infectés entre 2000 et 2003.

En 2005, le pays avait enregistré son premier cas humain de mort liée à la maladie de la vache folle, avec le décès d'un Madrilène de 26 ans.

En avril dernier, les autorités sanitaires avaient révélé deux nouveaux cas, deux personnes de la région de Léon, morte en décembre 2007 et février 2008.