L'Europe sans tabac en 2012 ?
Publié par La Pharmacienne le Juillet 13 2009 12:30:49
Le tabac n'a décidément pas le vent en poupe... Mardi 30 juin, la commission européenne a adopté une recommandation du Conseil engageant l'ensemble des Etats membres...
Nouvelles étendues

Le tabac n'a décidément pas le vent en poupe... Mardi 30 juin, la commission européenne a adopté une recommandation du Conseil engageant l'ensemble des Etats membres à prendre des dispositions afin de protéger leurs citoyens contre l'exposition à la fumée du tabac d'ici 2012. Cette proposition est issue d'une consultation de près de deux ans.



Pour l'heure, 10 pays ont déjà mis en place une politique d'interdiction générale de fumer dans les lieux accueillant du public. Au Royaume-Uni et en Irlande, il est ainsi interdit de fumer dans les lieux publics fermés, les transports en commun et les lieux de travail. Des mesures radicales qui semblent être plutôt bien acceptés par les Européens.


Plus de 4 Européens sur 5 (84 %) se prononcent "pour une interdiction de fumer dans les bureaux et autres locaux de travail", 77 % pour l'interdiction de fumer dans les restaurants et 61 % pour l'interdiction de fumer dans les bars et les pubs.


L'objectif est de lutter contre le tabagisme (actif ou passif). La Commissaire européenne à la santé, Androulla Vassiliou, avoue être "intimement convaincue que chaque citoyen européen mérite une protection pleine et entière contre la fumée du tabac." Pour cela, l'Union Européenne appelle à agir en priorité sur trois fronts :

- L'adoption et l'application de lois visant la protection pleine et entière des citoyens contre l'exposition à la fumée du tabac dans les lieux publics fermés, les lieux de travail et les transports en commun, comme le prévoit l'article 8 de la convention-cadre pour la lutte antitabac, et ceci dans les 3 ans à compter de l'adoption de la recommandation.

- L'amélioration des lois antitabac par des mesures de soutien visant par exemple à protéger les enfants ou à encourager à arrêter de fumer, et des avertissements illustrés sur les paquets de tabac.

- le renforcement de la coopération au niveau communautaire par la mise en place d'un réseau de centres nationaux de lutte contre le tabac.


Le tabagisme reste la principale cause de décès prématuré et de maladie dans l'Union européenne. En 2002, dans l'Union à 25, on estime que 79 000 adultes, dont 19 000 non-fumeurs, sont morts des suites d'une exposition à la fumée du tabac dans leur foyer (72 000) ou sur leur lieu de travail (7 300).



Source : Communiqué de presse Communauté Européenne