Alzheimer: retarder la retraite pour retarder la maladie
Publié par Rosette le Août 18 2009 09:09:48
Retarder l'âge de la retraite pourrait retarder du même coup la survenue d'une maladie d'Alzheimer, selon une nouvelle étude britannique publiée dans le dernier numéro...

Nouvelles étendues

Retarder l'âge de la retraite pourrait retarder du même coup la survenue d'une maladie d'Alzheimer, selon une nouvelle étude britannique publiée dans le dernier numéro du Journal international de psychiatrie gériatrique.

En analysant des données concernant plus de 1300 personnes atteintes de démence, et portant notamment sur l'éducation, l'emploi et la retraite, des experts du King's College de Londres ont trouvé que les personnes prenant leur retraite plus évitaient plus longtemps le déclenchement d'une démence d'Alzheimer. Selon eux, chaque année de travail supplémentaire était associé à un délai de six semaines environ dans le début de la maladie.

«La stimulation intellectuelle dont les personnes les plus âgées profitent grâce à leur travail pourrait prévenir le déclin des facultés mentales, et par conséquent maintenir les gens au-dessus du seuil de la démence pendant plus longtemps», a observé Simon Lovestone, un des co-auteurs de l'étude, dans un communiqué de presse.

Mais Lovestone reconnaît que les médecins ne comprennent toujours pas complètement comment retarder ou prévenir une démence. Les études précédentes ont suggéré que plus d'éducation pouvait diminuer le risque. D'autres experts estiment que plus de recherches sont nécessaires pour confirmer les résultats de l'étude.

«Il pourrait y avoir plusieurs raisons qui expliquent le lien entre un départ à la retraite plus tardif chez les hommes et une installation plus tardive de la démence», a ajouté Suzanne Sorensen, directrice de recherche à la Société Alzheimer et extérieure à l'étude.

Elle souligne que les hommes qui prennent leur retraite tôt peuvent le faire parce qu'ils souffrent d'autres pathologies, notamment d'hypertension artérielle ou de diabète, toutes deux augmentant le risque de démence.

«Ce peut aussi être que le fait de travailler aide à garder le corps et l'esprit en activité, ce qui peut réduire le risque de démence», dit-elle.

La maladie d'Alzheimer est la cause la plus fréquente de démence, et représente près de 60% des cas. La démence touche une personne sur 20 après 65 ans. Selon Alzheimer's Disease International, on estime que 30 millions de personnes en souffrent dans le monde.

L'étude a été financée par les institutions britanniques du Fonds de recherche sur Alzheimer et le Conseil britannique pour la recherche médicale.

Associated Press
Londres