Psoriasis et étanercept : pas le même effet à 12 semaines sur la peau et les articulations
Publié par La Pharmacienne le Février 26 2010 15:06:22
Réunir dermatologues et rhumatologues dans une même étude est certes une démarche originale. Mais ce n’est pas le seul point d’intérêt de cet essai récemment publié, qui compare deux protocoles de traitement par étanercept chez des patients présentant un psoriasis associé à des manifestations rhumatologiques...

Nouvelles étendues







Réunir dermatologues et rhumatologues dans une même étude est certes une démarche originale. Mais ce n’est pas le seul point d’intérêt de cet essai récemment publié, qui compare deux protocoles de traitement par étanercept chez des patients présentant un psoriasis associé à des manifestations rhumatologiques. Etude randomisée en double aveugle et multicentrique, puisque menée conjointement dans 98 centres en Europe, Amérique latine et Asie, et incluant au total 752 patients.


Deux groupes ont été constitués, et ont reçu pendant les 12 premières semaines, 50 mg d’étanercept deux fois par semaine ou 50 mg seulement une fois par semaine. Au cours des 12 semaines suivantes, les patients ont tous eu le même traitement, 50 mg d’étanercept une fois par semaine. Les lésions cutanées étaient évaluées par les dermatologues et les symptômes articulaires surveillés par les rhumatologues.


Et force est de constater qu’ils ne sont pas sur un pied d’égalité. A la fin de la 12ème semaine de traitement, 46 % des patients recevant 2 injections par semaine ont vu « blanchir » leurs lésions contre 32 % dans le groupe recevant une seule injection. Alors que cette différence selon le protocole ne se retrouve pas pour les manifestations articulaires, puisque 77 % du groupe 2 injections par semaine étaient soulagés vs 76 % du groupe 1 injection par semaine.


A la fin des 24 semaines de traitement les deux groupes se rejoignent, et les auteurs constatent une amélioration des lésions cutanées et des manifestations articulaires significative et semblable dans les deux groupes, sans différence notable dans la notification des effets secondaires.


Bien que pour l’instant il n’y ait pas d’explication claire pour cette différence dans l’efficacité du traitement, les auteurs soulignent que les résultats de leur étude sont conformes aux recommandations en vigueur dans l’Union Européenne.



Dr Roseline Péluchon, JIM

Sterry W et coll. : Comparison of two etanercept regimens for treatment of psoriasis and psoriatic arthritis: PRESTA randomised double blind multicentre trial. BMJ 2010;340:c147