Tlemcen : trois greffes rénales et 32 implants cochléaires.
Publié par Administrateur le Octobre 31 2008 23:27:10
Depuis le début de la greffe rénale en décembre 2007 et des implants cochléaires en janvier 2008 au niveau du CHU de Tlemcen, 3 greffes rénales et 32 implants cochléaires ont été réalisés par une équipe de chirurgiens...

Nouvelles étendues

Depuis le début de la greffe rénale en décembre 2007 et des implants cochléaires en janvier 2008 au niveau du CHU de Tlemcen, 3 greffes rénales et 32 implants cochléaires ont été réalisés par une équipe de chirurgiens du service de la chirurgie (A), en partenariat avec des chirurgiens du CHU Mustapha Bacha d'Alger, sous l'égide du Pr Chaouch Houcine.

«Avec ces réalisations, le CHU de Tlemcen s'est inscrit dans le programme national de réduction des transferts pour les soins à l'étranger», a noté ce samedi le directeur général du CHU de Tlemcen, M. Nasreddine Mazouni, qui souligne que plus de 9 milliards ont été consacrés pour les 38 implants cochléaires programmés pour l'année 2008.

«Jusqu'en 2005,la greffe rénale se faisait en très petit nombre en Algérie et dans trois CHU seulement, à savoir ceux de Constantine, de Mustapha Bacha et de Blida», a rappelé le directeur général du CHU de Tlemcen.


En ce qui concerne la greffe de la cornée, M. Mazouni nous a informé que le CHU de Tlemcen compte réaliser quelques opérations d'ici la fin de l'année 2008. Ainsi, la nouvelle va rendre l'espoir à des milliers de non-voyants inscrits sur les listes d'attente, dans l'espoir de profiter d'une nouvelle cornée qui rendra la vue.

D'autant plus que des chercheurs ont tout récemment réussi à améliorer sensiblement la première cornée artificielle en matière plastique et même à en expérimenter l'efficacité.

«La dite cornée, composée d'un alliage de matière plastique malléable, remplace parfaitement et sans le moindre risque pour les yeux les cornées naturelles atteintes par les anomalies ayant provoqué la cécité.

L'autre avantage de cette cornée artificielle, c'est qu'elle ne provoque pas de rejet de la part de la personne opérée, comme c'est parfois le cas pour des organes de donateurs», a expliqué un chirurgien du CHU de Tlemcen, qui précise que la liste des receveurs de cornée est longue dans notre pays.

A noter que c'est avec un grand succès qu'a été effectuée ce samedi la troisième greffe rénale au niveau du CHU de Tlemcen. Cette opération, qui a duré environ trois heures, a été réalisée par le professeur Houcine Chaouch, chef de service à l'hôpital Mustapha Bacha d'Alger, assisté par une équipe de chirurgiens du CHU de Tlemcen (Pr Benkalfat, Pr Boualou et Pr Abi-Ayad Chakib).

Les deux patients (donneur et receveur, âgés respectivement de 29 et 24 ans), qui sont des frères résidant à Nâama, ne présentent à présent aucun problème d'ordre médical.

«La réussite quasi totale d'opérations rangées parmi les plus délicates, comme le greffe du rein, les implants cochléaires, autorise le CHU de Tlemcen à figurer, à juste titre, parmi le peloton de tête des hôpitaux les plus avancés en matière de chirurgie de pointe», fera observer le directeur général du CHU de Tlemcen, M. Nasreddine Mazouni.

Source : Le quotidien d'Oran