Repenser la nosographie psychiatrique avec Platon ou Aristote
Publié par La Pharmacienne le Mai 21 2010 09:13:34
Nos principaux corpus nosographiques de référence (le DSM[1] et l’ICD[2]) sont actuellement confrontés, selon l’éditorialiste du British Journal of Psychiatry, à trois problèmes importants :

–Des taux élevés de troubles associés (comorbidité), imputables à nos règles de diagnostic.
–Le recours croissant, par les médecins utilisant ces deux systèmes de classification des maladies mentales, à des diagnostics du type « NEC » (not elsewhere classified, non classé ailleurs).
–Et le fait que chaque révision du DSM comme de l’ICD se révèle, systématiquement, plus longue et plus complexe que les actualisations précédentes !


Seule une simplification radicale de la structure de ces classifications pourrait permettre d’aplanir toutes ces difficultés, estime l’auteur. Cette réduction de la complexité implique une réflexion sur la nature des maladies, leurs points communs, et les facteurs entraînant des taux élevés de comorbidité. L’auteur oppose (Plato versus Aristotle) une conception « platonicienne » de la nosographie (c’est-à-dire une catégorisation « idéale » des différentes affections, et où chaque révision des systèmes de classification tendrait davantage vers cet idéal inaccessible, analogue à l’idée platonicienne d’une réalité intelligible, une « noumène »[3] et une conception « aristotélicienne » des maladies où les différents troubles seraient bien séparés de la normalité par des seuils arbitraires (arbitrary thresholds).


Un intérêt de cet éditorial est de rappeler cette dimension philosophique (trop méconnue) de la nosographie, car toute tentative pour classifier le réel suppose au préalable de le penser.


[1] Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) édité par l’Association américaine de psychiatrie (American Psychiatric Association). Version actuelle : DSM-IV
[2] International classification of diseases (classification internationale des maladies) émanant de l'Organisation mondiale de la santé. Version actuelle : ICD-10.
[3] Article " Noumène " de l'encyclopédie Wikipedia


Dr Alain Cohen, JIM

Goldberg D : Should our major classifications of mental disorders be revised ? Br J of Psychiatry 2010; 196 : 255-256.