Cancer de la prostate : la HAS recommande de ne pas mettre en place un dépistage systématique
Publié par La Pharmacienne le Juin 26 2010 10:13:54



La Haute Autorité de Santé (HAS) a annoncé, ce mardi 22 juin, le maintien de ses recommandations concernant le dépistage systématique et organisé du cancer de la prostate par dosage PSA, affirmant qu'aucune preuve n'avançait ses bénéfices. S'appuyant sur l'analyse critique des études PLCO et ERSPC publiées dans le New England Journal en mars 2009, la HAS maintient ses recommandations, énoncées en 1999, visant à ne pas mettre en oeuvre de dépistage systématique de ce type de cancer.


Selon l'analyse critique des deux études, le dépistage systématique du cancer de la prostate présenterait même des inconvénients, à savoir la fréquence de faux positifs, le sur-diagnostic et les traitements inutiles. La HAS recommande, à ce titre, un usage "plus rationnel" du dosage PSA utilisé pour le dépistage.


En outre, la Haute Autorité de Santé considère que les hommes envisageant un dépistage du cancer de la prostate devraient être mieux informés sur la réalisation de l'examen, ses avantages et ses inconvénients.


Relaxnews