La viande rouge donnerait du diabète
Publié par MedeSpaceNews le Août 11 2011 23:52:31
Une étude menée par des chercheurs américains indique que la consommation quotidienne de viande rouge augmente sensiblement le risque d'avoir un diabète de type 2. Selon une étude réalisée par des chercheurs de l'université de Harvard (Etats-Unis), la consommation quotidienne de viande rouge pourrait augmenter le risque de devenir diabétique. L'enquête, relayée par Le Parisien / Aujourd'hui en France, détaille que les personnes qui consomment quotidiennement 100 grammes de viande rouge auraient 19% de risques supplémentaires de souffrir de diabète. Pire encore : ce risque augmenterait de 51% en consommant seulement 50 grammes sous forme de hot dog ou de charcuteries.
Plus de 440.000 personnes analysées

Par le passé, de nombreuses études avaient déjà constaté que consommer beaucoup de viande rouge était mauvais pour l'organisme. Ce nouveau rapport ne fait donc que le confirmer. Sauf que cette enquête constitue la plus étendue jamais réalisée à ce jour. Pour obtenir de tels résultats, le Dr Frank Hu et ses collègues de la Faculté de santé publique de Harvard ont analysé les réponses à un questionnaire soumis à plus de 115.000 personnes. Plus de 37.000 hommes ont été suivis sur une période de 20 ans et près de 80.000 femmes ont été étudiées durant 28 ans. Une étude extrêmement pointue et minutieuse, donc. Des données auxquelles se sont ajoutées celles de plus de 85.000 infirmières, suivies pendant 14 ans. Au final, c'est donc plus de 440.000 personnes qui ont participé à l'analyse, parmi lesquelles 28.000 sont devenus diabétiques. Ont été pris en compte l'âge des sujets, leur indice de masse corporelle et d'autres facteurs de risque.
Les protéines conseillées

« Sans aucun doute, les résultats de cette étude ont des implications très importantes sur la santé publique, étant donné la multiplication des cas de diabète de type 2 qui prend une tournure d'épidémie, combinée à un accroissement de la consommation de viande rouge dans le monde » a ainsi commenté, Frank Hu. Le docteur qui pratique à Harvard a ajouté également que « la bonne nouvelle, c'est que ces facteurs de risque préoccupants peuvent être éliminés en remplaçant la viande rouge par des sources de protéines plus saines »

La consommation de céréales, de noix ou de laitages allégés pourrait ainsi permettre de réduire le risque de souffrir de diabète. Selon les données de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 220 millions de personnes sont diabétiques dans le monde.

Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire par un taux trop élevé de glucose (sucre) dans le sang. Cette maladie survient généralement chez les adultes avançant en âge, et touche davantage les personnes obèses ou ayant un surplus de poids. Cette maladie chronique demande un traitement individualisé et une surveillance étroite par la personne atteinte. Les saines habitudes de vie sont à la base du traitement. Si ces habitudes ne suffisent pas à faire baisser la glycémie, des médicaments peuvent être utilisés. L'autre forme de diabète est le diabète de type 1, également caractérisé par une hyperglycémie chronique. Il survient chez les personnes jeunes et apparaît souvent durant l’enfance. Il est causé par une destruction auto-immune du pancréas qui ne produit plus d’insuline. Les gens atteints sont dépendants de l’insuline qui doit être administrée par injection


francesoir.fr