Botox : Remède miracle à l'incontinence ?
Publié par MedeSpaceNews le Août 30 2011 01:45:50
Le Botox, médicament très populaire dans la chirurgie esthétique, va désormais être recommandé pour d'autres médications. Depuis ce mercredi, il peut être prescrit pour traiter certaines formes d'incontinence urinaire.Après les rides, la vessie. Le Botox nouveau arrive. Depuis ce mercredi, l'agence américaine des médicaments (FDA) autorise, en effet, la mise sur le marché d'injection de la toxine botulique pour soigner certaines formes d'incontinence urinaire. Cette nouvelle législation concerne seulement les personnes souffrant de divers troubles neurologiques. « Chez les malades atteints d'une blessure à la moelle épinière ou souffrant de la sclérose en plaques, leur vessie est hyperactive » affirme la FDA (Food and Drug Administration) dans un communiqué.


L'incontinence urinaire se définit comme toute fuite involontaire d’urine dont se plaint un ou une patiente. Son origine est souvent une combinaison de plusieurs facteurs. Ainsi, elle résulte soit d'un dysfonctionnement musculaire, soit d'une anomalie neurologique affectant la vessie. Les traitements actuels consistent, entre autres, à détendre la vessie et à utiliser un cathéter pour la vider régulièrement. Cependant, le Botox possède un effet paralysant sur les nerfs. Une fois injecté dans la vessie, il permet alors de décontracter les muscles, d'accroître la capacité à retenir l'urine et par conséquent de réduire l'incontinence, selon la FDA.
Des tests cliniques

« L'incontinence urinaire liée à des maladies neurologiques peut être difficile à contrôler. Le Botox offre un autre choix de traitement à ces malades » explique le docteur George Benson, directeur adjoint de la division des traitements urologiques à la FDA. Et son efficacité a été prouvée par les résultats d'une série d'expérience en hôpital. Au total ce sont 691 participants qui ont testé ces perfusions de Botox. Habituellement, il est sollicité par des personnes qui veulent paraître plus jeunes car il permet de gommer les rides.


« Une infection du conduit urinaire ainsi qu'une rétention d'urine sont les effets secondaires les plus importants provoqués par les injections de Botox dans la vessie » précise la FDA. En France, les spécialistes s'accordent pour évaluer à plus de 3 millions de personnes atteintes de ce symptôme, majoritairement des femmes âgées. Et la toxine botulique a également été autorisée par l'agence américaine des médicaments pour traiter des migraines chroniques et une transpiration excessive sous les aisselles. Une véritable bénédiction pour des millions de personnes.


francesoir.fr