Contraception injectable et parodontopathie
Publié par MedeSpaceNews le Avril 19 2012 14:47:15
Une étude publiée dans le Journal of Periodontology, montre que les femmes qui ont reçu une contraception par AMPR (Dépo-Provera), ou plus généralement par des contraceptifs progestatifs injectables seraient plus sujettes à avoir des indices gingivaux et prodontaux défavorables que les femmes n’ayant jamais eu recours à la contraception injectable.

Cette contraception est réalisée par l’injection d’une progestatine retard en intramusculaire tous les trois mois.

Les données de l’étude proviennent de source fournies par le NHANES entre 1999 et 2004. Les participantes à l’étude, celles traitées par AMPR et celles non AMPR, ont toutes reçues un examen parodontal, à savoir : Indice d’attache gingivale, mesure des poches parodontales sur deux ou trois sites, et présence ou non de saignement gingival.

Des corrections ont été faites en rapport avec : l’âge, la race, l’éducation, le niveau socioéconomique, et le smoking-status.

Des différences significatives entre les deux groupes ont été révélées. Le groupe sous traitement avec AMPR présentait davantage d’incidences sur les mesures parodontales effectuées que le groupe n’ayant jamais reçu de traitement par AMPR. Cependant, le groupe toujours sous traitement de AMPR présentait plutôt des gingivites alors que le groupe ayant été traité par AMPR dans le passé avait plutôt des parodontopathies.

La conclusion de cette étude, selon le Dr. Pamela McClain, President de l’American Academy of Periodontology (AAP) et exerçant la parodontie à Aurora, Colorado, est que les femmes ayant subi un traitement contraceptif par injection et celles y ayant toujours recours doivent faire particulièrement attention à leur gencive et à leurs dents. "Les hormones peuvent jouer un rôle dans la santé parodontale des femmes. Cela suggère que les femmes qui utilisent ou ont utilisé cette forme de contraception comme l’AMPR ont un risque accru d’avoir une mauvaise santé parodontale. Je voudrais encourager ces femmes à maintenir une excellente hygiène orale, et à s’assurer de voir un dentiste spécialisé en parodontie tous les ans."

dental-tribune.com