Microchirurgie : une première réussie à Constantine
Publié par Administrateur le Juin 12 2008 20:03:03
La première greffe nerveuse sous microscope a été réalisée avec succès hier, au centre Hospitalo-Universitaire (CHU) de Constantine par une équipe de jeunes chirurgiens algériens dirigés par le Pr Rabah Maza, médecin-chef du service orthopédie. Exécutée sous la supervision d’un chirurgien et d’un anesthésiste du CHU de Strasbourg, présents dans le cadre d’une convention de coopération liant les CHU de cette ville française et de Constantine (le Pr Liverneau et le Dr Pourthalès), cette délicate opération de microchirurgie a été effectuée sur l’enfant Haroun Merzougui (5 ans) par les chirurgiens les Dr Lakehal-Ayat et Boukredera et l’anesthésiste Chioukh.
Nouvelles étendues
La première greffe nerveuse sous microscope a été réalisée avec succès hier, au centre Hospitalo-Universitaire (CHU) de Constantine par une équipe de jeunes chirurgiens algériens dirigés par le Pr Rabah Maza, médecin-chef du service orthopédie. Exécutée sous la supervision d’un chirurgien et d’un anesthésiste du CHU de Strasbourg, présents dans le cadre d’une convention de coopération liant les CHU de cette ville française et de Constantine (le Pr Liverneau et le Dr Pourthalès), cette délicate opération de microchirurgie a été effectuée sur l’enfant Haroun Merzougui (5 ans) par les chirurgiens les Dr Lakehal-Ayat et Boukredera et l’anesthésiste Chioukh.
L’intervention a consisté à transplanter, au niveau de la main, un nerf prélevé sur la jambe de ce jeune patient qui avait été victime d’une électrocution ayant entraîné l’amputation de sa main droite et une totale paralysie de sa main gauche.

Cette opération qui a duré trois heures "s’inscrit dans le cadre d’un projet visant à développer des pôles d’excellence pour la prise en charge de pathologies liées, notamment, aux nerfs, aux vaisseaux et aux tendons, et nécessitant des techniques particulières et un équipement spécifique", a indiqué le Pr Maza. La convention de coopération entre le CHU de Strasbourg, où active le service "SOS main", et celui de Constantine "a été d’une grande utilité pour les étudiants et les jeunes médecins pour parfaire leur formation", a ajouté le Pr Maza comme le démontre, a-t-il dit, "la présence à l’intervention d’aujourd’hui de jeunes praticiens des CHU de Sétif, Annaba et Batna". Il s’agit là d’un début, a encore indiqué le Pr Rabah Maza, "annonciateur du développement d’autres pôles d’excellence en matière de chirurgie osseuse, notamment le traitement de la scoliose, nerveuse et prothétique".

Source : El Moudjahid