Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Cancer de la peau
Cancer de la peau
Dermatologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 245

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
les extractions en odf
Introduction

Les extractions des dents constituent un volet important de la thérapeutique orthodontique et sont dictées le plus souvent par des impératifs cliniques dont le plus fréquent est la dysharmonie dentomaxillaire par manque de place.

L’extraction est un acte irréversible, aux conséquences graves, qui ne présente en aucune façon une solution de facilité, qui complique et bien souvent allonge le traitement, qui ne peut être envisagé qu’à la suite d’un diagnostic précis lui-même précédé d’un examen clinique et radiologique complet et après s’être assuré de la compréhension et de la bonne coopération du patient pour le traitement odf.

HISTORIQUE

La controverse concernant les traitements orthodontiques avec ou sans extractions n’est pas récente.

Au début du 20 siècle, ANGLE préconisait un traitement conservateur dans tous les cas .ses arguments étaient basés sur la nature, hérédité, l’expansion des arcades …

CASE, au contraire, pensait qu’à cause du processus d’évolution, de la variation des régimes alimentaires et d’autres changements, il n’ya souvent plus assez de place pour toutes les dents sur les maxillaires .il préconise donc des traitements avec extractions chez les sujets présentant de l’encombrement et un surplomb important.

Les idées d’ANGLE paraissent dominer toute cette période.
Dans les années 50, à la suite d’une étude post- contention sur des patients traités sans extractions, TWEED, un élève d’ANGLE, reprend plusieurs de ces cas et préconise des extractions afin d’améliorer leur profil et d’éliminer l’encombrement.
Au milieu des années 80, les traitements avec extraction devinrent très populaires, notamment avec les techniques de BEGG et JARABAK, et plus tard avec les techniques d’arc droit.

Plus récemment, de nombreuses études ont permis d’évaluer l’influence des extractions sur la qualité de l’occlusion, les ATM, l’esthétique du profil et du sourire, les fonctions oro-faciales et la stabilité (DOBROCKY et SMITH 1989, HERSHEY1972, KOCH 1979, RAINS ET NANDA 1982, TALASS ET BAKER 1987).

Au départ, seules les premières et les deuxièmes prémolaires saines étaient extraites .maintenant, il existe une stratégie dans le motif, le choix et le moment adéquats pour extraire les dents, c’est pourquoi nous allons répondre à ces trois questions :

Pourquoi extraire ?

Quoi extraire ?

Quand extraire ?

Pourquoi extraire ?

Les indications thérapeutiques et les objectifs de traitement vont dépondre :

D’un examen clinique et radiologique minutieux
Des dysmorphoses associées
Du bilan dimensionnel
1. Examen clinique et radiologique
• Bilan psychosocial

Un entretien avec le patient et ses parents (sauf patient adulte) permet de déterminer le motif de consultation (esthétique, fonctionnel) de se renseigner sur l’existence d’éventuels antécédents orthodontiques et surtout d’évaluer le degré de motivation du patient.

• L’esthétique du profil

Il faut avoir présent à l’esprit qu’un profil rétursif vieillit beaucoup plus vite qu’un profil un peu protrusif, car le profil s’aplatit avec la croissance. Il repose sur l’examen clinique du patient et sur un examen photographique

• Le nez

C’est un facteur important à considérer dans le profil, sa proéminence peut conduire à éviter la réduction de la convexité pour éviter d’en accentuer son importance en fin de traitement.

• la position de l’incisive inferieure

Elle est la clef du diagnostic et du plan de traitement en raison de son influence. Sur le tracé céphalométrique .le bord occlusal de l’incisive inferieure devra se trouver en fin de traitement sur ou tout prés de la ligne A-Pog

Comment utiliser la ligne A-Pog pour le diagnostic ?

Il faut répondre à six questions
- L’alignement des dents inferieures déterminer-t-il une position des bords incisifs inferieures trop en avant de la ligne A-Pog ?
- Le nivellement de la courbe de Spee à l’arcade inferieure amènera-t-il le bord incisif des incisives inferieures trop en avant de la ligne A-Pog ?
- La correction des relations intermolaires amènera-t-elle une perte d’ancrage telle que les bords incisifs des incisives inferieures se trouvent trop en avant de la ligne A-Pog ?
- Le remodelage du point A va-t-il changer la localisation de la ligne A-Pog et donner comme résultat une position trop antérieure du bord incisif des incisives en avant de la ligne A-Pog ?
- La croissance ou la reposition de la mandibule pendant le traitement va-t-il changer la position de la ligne A-Pog de façon à amener les bords incisifs en avant de la ligne A-Pog ?
- La tendance naturelle héréditaire des dents à migrer mésialement va-t-elle provoquer le placement des bords des incisives inferieures trop en avant de la ligne A-Pog ?

Si la réponse à toutes ces questions est non, il n’est pas nécessaire d’extraire ou de faire du meulage proximal
Si la réponse est oui, c’est une variété de cas à d’extraire.

• La typologie faciale

Critère céphalométrique de décision, on préférera éviter les extractions chez les patients hypodivergents, car elles vont dans le sens de la diminution de l’étage facial inferieur, seuls les extractions monomaxillaires seront acceptables pour corriger les problèmes sagittaux de relation d’arcade.

• La DDM

Cet encombrement est la différence entre l’espace nécessaire à un bon alignement des dents (somme des diamètres mésio-distaux des dix dents permanentes antérieures) et l’espace disponible sur l’arcade (périmètre mesuré de point de contact, en point entre les faces mésiales des premières molaires), si la différence est supérieure à 7 mm au maxillaire et 5 mm à la mandibule ,il est probable que les extractions seront nécessaires ,surtout si les incisives sont en avant et qu’il faudra les repotionner sur l’arcade ce qui va diminuer encore plus l’espace disponible.

Si la différence entre les deux valeurs est très élevée (plus de 15mm) elle va déterminer le nombre de dents à extraire (2, 4, 6, ou8 dent)

• Décalage antéro-postérieur des arcades sans DDM

Les dents sont bien alignées au niveau de chaque arcade. Les extractions se feront au niveau de l’arcade située le plus en avant :

Au maxillaire pour classe 2
A la mandibule pour la classe 3

• Les cas ou les motifs sont endodontiques

Dents cariées, délabrées, fracturées qui seront extraites de préférence à des dents saines, même si les extractions prolongent et compliquent le traitement.

• Les cas d’étiologie parodontologique

• Les cas de problèmes de symétrie afin de rétablir
l’harmonie du sourire

• Le cas de dysharmonie centodentaire (DDD)

Lorsqu’il y a disproportion entre les dents d’une même arcade ou entre les deux arcades.

• La stratégie

Dans le temps peut conduire à extraire d’abord au maxillaire et envisager éventuellement de reconsidérer le problème de la dysharmonie à la mandibule après la croissance pour préférer extraire une dent de sagesse inferieure plutôt qu’une prémolaire. Dans certains cas limites, l’attentisme peut éviter une erreur d’appréciation de la dysharmonie de longueur arcade-dent .on peut regretter d’avoir supprimé deux prémolaires devant l’obligation d’extraire malgré tout les dents de sagesse.

Quand extraire ?

Dents temporaires :

Les extractions des dents permanentes peuvent intervenir dès l’âge de 9 à 11 ans à titre préventif, concernent principalement les premières ou deuxièmes prémolaires et interviennent dans les dernières étapes des extractions pilotées .elles constituent un moyen thérapeutique et prophylactique utilisé lors d’un diagnostic de DDM avec macrodontie relative (et classes 1 dentaire et squelettique) qui intéresse à la fois les dents déciduales et les dents définitives.

Elles consistent à extraire au bon moment et d’après un plan bien défini, d’une part certaines dents temporaires, d’autres part, les 4 premières prémolaires, facilitant ainsi le contrôle de l’éruption des dents définitives. En fonction des différentes modalités thérapeutiques de HOTZ ET DE TWEED, les séquences des extractions varient.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
#1 | hammar le octobre 18 2009 14:38:54
bonjour wafaa
rajouter des exemple dans certains point est essentiel pour bien éclaircir ton article
ex:
Les cas d’étiologie parodontologiquecomme???
tu devais expliquer l'utilité de l'extraction dans ces cas :
Décalage antéro-postérieur des arcades sans DDM

Les dents sont bien alignées au niveau de chaque arcade. Les extractions se feront au niveau de l’arcade située le plus en avant :

Au maxillaire pour classe 2
A la mandibule pour la classe 3

pour les méthodes de pilotage,tu pouvais citer la méthode ,l'indication et les contre indications de chacune !

bon courage
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png