Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Kaposi cutané
Kaposi cutané
Dermatologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 130

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
les extractions en odf

METHODE DE HOTZ

C’est la méthode la plus classique et la plus souvent indiquée .les séquences sont :

Extraction des canines déciduales vers 8 ans (alignement spontané et rapide des incisives).

Extraction des premières molaires déciduales 6 mois pus tard, ce qui accélère l’évolution des premières prémolaires sous-jacentes .auparavant, on s’assure que la formation radiculaire des premières prémolaires ait au moins atteint la moitié de sa longueur.

Extraction des 1 prémolaires dés leur apparition sur l’arcade ou germectomies de celles-ci, ce qui permet l’évolution distale des canines.

DDM TRES MARQUEE

Chute spontanée des canines déciduales ou d’une seules avec déviation du centre inter-incisif.

Récession gingivale incisive et/ou linguo-position des incisives latérales.

METHODE DE TWEED

Inversion de la séquence classique canines déciduales puis premières molaires déciduales :

Extraction des premiers molaires déciduales vers 8 ans .l’objectif est de favoriser l’éruption précoce des 1 prémolaires pour qu’elles soient extraites plus facilement.

Extraction des 1premolaires ,4 à 10 mois plus tard. Elles peuvent êtres extraites simultanément avec les canines déciduales.

Dents permanentes :

Les extractions a but orthodontique peuvent se faire jusqu’à un âge adulte avancé si l’indication est posée.

C’est au moment de l’adolescence que se pose l’opportunité de faire ou non la germectomie des dents de sagesse avant ou dès l’apparition des malpositions celle-ci sont observées au niveau antérieur des deux attitudes s’opposent à ce propos :

Pour les uns, les dents de sagesse doivent être extraites à l’état de germe dès l’éruption des deux tiers de la racine, deux ans environ avant leur éruption. Ainsi pour CHATEAU et RICKETTS, les dents de sagesse ont une force éruptive responsable de l’encombrement antérieur de l’arcade.

Pour VEGO, la germectomie des dents de sagesse est un procédé prophylactique contre l’encombrement dentaire.

Pour d’autres auteurs comme BROADBENT, les dents de sagesse jouent un rôle insignifiant, ainsi que pour BJORK qui incrimine la croissance mandibulaire plus tardive que celle du maxillaire dans la responsabilité de cet encombrement antérieur.

QUOI EXTRAIRE ?

En orthodontie, toutes les dents permanentes peuvent être extraites à des fins thérapeutiques après indication du bilan dimensionnel et examen clinique.

Un bilan radiologique complet est nécessaire pour détecter toute éventuelle anomalie dentaire ou agénésie (absence de germe) qui pourrait modifier notre choix de dent à extraire.

Les extractions des quatre premières prémolaires
Elles sont faites en cas d’encombrement dentaire antérieur important et de rapports squelettiques normaux.

Elles permettent d’obtenir une occlusion finale idéale de classe 1 molaire et canine avec un recul des incisives bien maitrisé.

Elle peut permettre de lever l’obstacle à l’éruption d’une dent comme la canine par exemple ou peut être l’aboutissement d’extractions programmées dès l’âge de 9 ans.
L’extraction des quatre deuxièmes prémolaires
Le choix se portera sur ces dents
Si la DDM n’est pas très importante,
Si le patient présente un profil concave ou droit que l’on veut éviter d’aplatir.

S’il y a une supraclusie antérieure, pour maintenir la dimension verticale ;
Si ces prémolaires évoluent hors des arcades dentaires pour manque de place (cote palatin ou lingual).

L’extraction des prémolaires supérieures seule
Elle peut se faire en cas de décalage pur de classe 2 :
Le maxillaire est en avant par rapport à la mandibule, sans DDM et de préférence avec des diastèmes inter-incisifs car le périmètre de l’arcade mandibulaire a tendance à diminuer avec l’âge comme l’a démontré MOORREES.

Cette extraction va permettre surtout d’améliorer un profil trop convexe par recul maximum du groupe incisivo-canin, des lèvres et du point A de Downs.

Pour E.lejoyeux avec l’extraction monomaxillaire de prémolaires s‘installe une malocclusion thérapeutique à la suite de la perturbation générale de l’arcade mais qui représente un compromis utile simple et acceptable.

L’extraction des deuxièmes prémolaires inferieures seules
Elle rare, sauf dans certaines classes 3 d’angle ou les rapports dentaires obtenus ne sont pas tres bon. Il est préférable d’extraire les premières molaires, ce qui permet d’obtenir une meilleure occlusion.

Dans le cas de classe 2ou de classe 1, il est contre- indiqué d’extraire uniquement les prémolaires inferieures car on risque d’augmenter et d’aggraver le surplomb incisif (over jet) mais on peut les extraire pour débloquer les 15-25 incluses en évitant la germectomie de celle-ci (qui est un acte chirurgical).

Combinaison d’extraction entre premières et deuxièmes prémolaires, Elle est possible dans certain cas : decalagedeclasse2 ou classe 3, canine asymétriques, agénésies ….

Extraction des molaires

L’extraction des quatre premières molaires saines :

Elle a été souvent préconisée dans les cas de face longue, de convexité importante, d’hyper divergence, de DDM postérieure.

L’expérience de nombreux auteur a montré que ses effets sur la croissance sont réels mais utopiques .la diminution souhaitée de la dimension verticale est très négligeable par rapport au sacrifice consenti.

Après l’extraction des premières molaires, les deuxièmes molaires se versent horizontalement en provoquant des prématurités.

De plus ce choix ne peut se faire qu’à condition de s’assurer que les germes des prémolaires et des dents de sagesse existent, mais si les premières molaires sont cariées, délabrées, impossibles à traiter, elles sont sacrifiées à la place de prémolaires saines.

L’extraction des deuxièmes molaires :

Elle est exceptionnelle pour raison orthodontique sauf dans les cas suivants :
DDM postérieure ;
Elles sont cariées ;
Da classe 3 ;

Si le traitement nécessite le recul des premières molaires, il faut s’assurer auparavant que les dents de sagesse existent radiologiquement et qu’elles pourront supplées à l’extraction de ces dents.

En cas de pathologie.

L’extraction des troisièmes molaires :

Elle sera faite dans un but préventif. La germectomie, a lieu vers l’âge de 15ans (les deux racines sont édifiées) ou en cas de DDM postérieure évaluée.

La mesure de la place disponible pour la troisième molaire été évaluée par TURLEY sur un cliché téléradiographique de profil entre le point Xi de RICKETTS qui représente le centre de la branche montante et le bord distal de la deuxième molaire.
Si cette distence est inferieure à 20mm chez l’adolescent , la probabilité d’éruption est faible et la dent de sagesse restera incluse .

Si elle est de 25 mm, l’éruption de la dent de sagesse se fera sans que celle-ci puisse parvenir à une occlusion correcte.
Si elle est supérieure à 30 mm, l’éruption se fera en bonne occlusion.

Si il y a absence de DDM postérieure et que les prémolaires ont été extraites, il est préférable de conserver la dent de sagesse.
Si la DDM est limité sans extraction de prémolaires et que l’orientation de la troisième molaire est défavorable donc en faveur d’une inclusion, l’indication de germectomie est également posée.

En cas d’encombrement incisif postorthodontique, l’extraction des dents de sagesse ne permet pas la correction spontanée antérieure et n’apporte aucun gain de place.

L’EXTRACTION DES INCISIVES

En raison de leur rôle esthétique et fonctionnel, les dents du secteur antérieur ne sont concernées par les extractions qu’exceptionnellement.
Les incisives centrales supérieures

Elles seront extraites :

Encas d’inclusion haute ou de position horizontale avec impossibilité de traitement chirurgico-orthodontique de désinclusion ;
En cas de dents malformées, géminées, présentant une coudure entre couronne et racine ;
En cas de fracture radiculaire .
Les incisives latérales supérieures
Elles peuvent être extraites en cas d’anomalie de forme unilatérale (grain de riz) ou agénésie de la dent.

Les incisives inferieures

L’extraction d’une incisive est une solution de compromis réservée aux adultes lorsque le manque de place est très faible (3à5mm) et se manifeste par un chevauchement incisif le plus souvent post-pubertaire, avec une occlusion molaire et canine parfaite dans les secteurs latéraux (canine et molaire en classe 1) .

Il existe une autre indication parodontale d’extraction de incisive centrale ou latérale par absence de gencive attachée .l’amincissement de l’os alvéolaire vestibulaire contre-indique l’extraction des prémolaires à la place de ces incisives et surtout, leur déplacement à travers un support parodontal très affaibli.

L’extraction des canines

En odf, elle est contre –indiquée : les canines, dents du sourire et de la formation optimum, ne doivent pas être extraites quelle que soit leur position ectopique sur l’arcade, vestibulaire ou platine même si la latérale supérieure est au contact de la première prémolaire. Cependant nous avons observé des cas d’extraction chez les adultes présentant une occlusion parfaite avec apparition tardive des 13-23 dans le vestibule.

L’extraction d’une ou deux dent canines va entrainer un affaissement cutané, une altération du sourire et de l’esthétique et va compliquer considérablement le travail de l’orthodontiste qui devra palier la fonction canine par fonction de groupe plus difficile à obtenir pour les excursions mandibulaires latérales.

Les extractions asymétriques

Elles seront à éviter elles entrainent une déviation des médianes .si elles sont pratiquées du même cote en haut et en bas, un sourire de travers très inesthétique va donner l’apparence d’une latérognathie qui n’hésite pas .
les indications d'extractions en odf sont réelles mais ne doivent pas être systematisees .

Elles ne seront posées qu'après un diagnostic minutieux et devront automatiquement être suivies d'un appareillage afin d'obtenir des résultat occlusaux satisfaisant et stable car la sante de l'appareil stomatognatique depend de la fonction occlusale et notamment des rapports de classe 1 molaire et canine .

la nécessité d'une relation de confiance et de comprehension entre praticien- patient sera nécessaire afin de faire passer le message "extraction" comme outil indispensable à un nouvel équilibre.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
#1 | hammar le octobre 18 2009 14:38:54
bonjour wafaa
rajouter des exemple dans certains point est essentiel pour bien éclaircir ton article
ex:
Les cas d’étiologie parodontologiquecomme???
tu devais expliquer l'utilité de l'extraction dans ces cas :
Décalage antéro-postérieur des arcades sans DDM

Les dents sont bien alignées au niveau de chaque arcade. Les extractions se feront au niveau de l’arcade située le plus en avant :

Au maxillaire pour classe 2
A la mandibule pour la classe 3

pour les méthodes de pilotage,tu pouvais citer la méthode ,l'indication et les contre indications de chacune !

bon courage
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png