Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 139

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Voir le Sujet
MedeSpace.Net :: Forums des praticiens en sciences médicales :: Praticiens généralistes
 Imprimer le sujet
Baclofène et sevrage alcoolique : le « oui mais » de l’Afssaps
Medetra
#1 Imprimer le message
Publié le 25-04-2012 18:38
Nouveau MedeSpacien


Messages : 48
Inscription : 04.10.11

Baclofène et sevrage alcoolique : le « oui mais » de l’Afssaps
Dans une note publiée mercredi, l’agence du médicament a admis désormais l’usage du baclofène dans le traitement de l’alcoolisme. Mais sa prescription ne devrait pas devenir systématique. L’Afssaps précise que l’utilisation, hors AMM, du baclofène doit être décidée « au cas par cas » par le médecin.

La fin d’un débat, Près de quatre ans après la parution du livre « Le dernier verre » d’Olivier Ameisen (cardiologue souffrant lui-même d’addiction à l’alcool) qui positionnait le baclofène comme un traitement révolutionnaire de l’alcoolodépendance, ce myorelaxant pourrait finalement être prescrit dans le sevrage alcoolique à certaines conditions. Mercredi 25 avril, l’Afssaps a dit oui – elle admet son utilisation hors AMM – mais à certaines condtions.

« Si l’efficacité du baclofène dans la prise en charge de l’alcoolo-dépendance n’est pas encore démontrée à ce jour, de nouvelles données (...) montrent des bénéfices cliniques chez certains patients, » souligne-t-elle. L’agence rappelle, en outre, que, en ce qui concerne l’utilisation hors AMM du baclofène, les données de pharmacovigilance dont on dispose sont « très limitées ». Néanmoins, elles « ne remettent pas en cause la poursuite de ce type de traitement ».

La prise de position de l’Afssaps est donc davantage à interpréter comme une approbation des traitements en cours, et pas comme une incitation à en initier davantage. L’Agence reste en effet prudente et rappelle que «la prise en charge de l’alcoolo-dépendance implique une approche globale par des médecins expérimentés dans le suivi de ce type de patients dépendants». Elle souligne aussi que la prescription du baclofène pour le traitement de l’alcoolodépendance et la décision de prescription du baclofène pour le traitement de l’alcoolodépendance doit être prise « au cas par cas ».

Indiqué pour le traitement des contractures spastiques d’origine neurologique, ou survenant au cours d’affections neurologiques telles que la sclérose en plaques (SEP), cette molécule controversée est de plus en plus fréquemment utilisée pour guérir les patients de l’alcoolisme. Plus de 30 000 personnes prennent déjà du baclofène en France, pour des problèmes d’alcool, hors AMM.

Jusque-là très réservée, l’Afssaps appelle aujourd’hui les professionnels de santé à une « surveillance très active » de l’emploi de ce médicament : « le recours au baclofène doit être considéré au cas par cas et avec une adaptation de la posologie individuelle, afin de garantir dans le temps la dose utile pour chaque patient » précise-t-elle.

Fin mars, une étude préliminaire, publiée dans la revue « Alcohol and Alcoholism » et conduite par un médecin généraliste, le Pr Philippe Jaury de l’Université Paris-Descartes et le Dr Renaud de Beaurepaire du Centre hospitalier Paul-Guiraud de Villejuif, en Val-de-Marne, avait montré l'efficacité du baclofène à de très fortes doses contre la dépendance à l'alcool. Cette étude ouvre la voie à un essai d’efficacité du baclofène, contre placebo, qui débutera prochainement et qui associera des généralistes. Ce sera d’ailleurs la première étude internationale menée en médecine générale et en ambulatoire.

Dr Giulia Gandolfi
Le Généraliste Article du 25/04/2012
 
Aller vers le forum :
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png