Etudiants : la tentation de l'expérience étrangère
Publié par Narimane le Juin 14 2009 09:38:11
Paris - La campagne de ces dernières semaines a parfois été l'occasion d'évoquer les réussites européennes : le système Erasmus, qui permet aux étudiants de s'envoler...

Nouvelles étendues

Paris - La campagne de ces dernières semaines a parfois été l'occasion d'évoquer les réussites européennes : le système Erasmus, qui permet aux étudiants de s'envoler dans un des pays de l'Union pour une ou deux années en fin de cursus, a ainsi souvent été cité en exemple.

Beaucoup pourraient cependant penser qu'en raison de leurs règles souvent particulières, les études médicales et de pharmacie ne sont guère concernées par ces partenariats. Pourtant, au sein de l'Institut des sciences pharmacologiques et biologiques (ISPB) de la faculté de pharmacie de Lyon, cette ouverture vers le monde est une priorité.

La méthode Erasmus y est ainsi développée de façon intensive, à travers des programmes qui intéresseront tout autant les prochains praticiens hospitaliers que les futurs officinaux. En outre, devrait s'ouvrir l'année prochaine un master européen en sciences du médicament que les étudiants de Lyon-I inaugureront en France. Mais les échanges avec le monde ne se limitent pas à la seule Europe.

Les relations avec les universités nord-américaines sont également souvent très fructueuses, comme en témoignent les accords passés à Lyon avec l'Ecole polytechnique de Montréal au Canada. A Lille, on a préféré privilégier le contact avec les pays d'Amérique du Sud « plus ouverts que les pays anglo-saxons » affirme le professeur de bactériologie, Luc Dubreuil chargé des relations internationales au sein de la faculté de pharmacie du Nord.

Les échanges avec ces états sont de fait riches en émotion pour les futurs pharmaciens, qui y découvrent les difficultés d'approvisionnement que connaissent tant les professionnels que les patients. « Le métier est le même, mais les conditions d'exercice sont très différentes », témoigne, citée par le Moniteur des pharmacies le mois dernier, Marie Delattre, étudiante en pharmacie ayant effectué l'année dernière une année complète de stage à Arequipa (Pérou). Le succès, qu'il s'agisse de voyages en Amérique du Sud ou en Europe, est au rendez-vous : en 2007-2008, 40 % des étudiants assistants hospitalo-universitaires ont profité d'une année d'expérience à l'étranger.